Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Victoire pour le RSB Berkane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    Nouveau scandale d'abus dans les exploitations agricoles espagnoles ?    Meilleur joueur de L1. M'bappé sème le doute    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    WhatsApp attaqué par Pegasus    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Le WAC rate le coche et se met davantage de pression    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Volonté du Maroc d'accompagner ses startups et de promouvoir la coopération Sud-Sud    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    OMS    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Création de la zone franche Tanger Tech    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Journée Internationale de l'infirmière    Le concert de la tolérance d'Agadir tend à disparaître?    Amina Rachid, La soldate des planches    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Golfe: Les tensions montent d'un cran    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Barça dépose plainte contre Neymar et réclame 8,5 millions d'euros
Publié dans Libération le 24 - 08 - 2017

Le PSG a "de nouveau regretté assurant avoir, comme son nouveau joueur, strictement respecté l'ensemble des lois et règles applicables"
Le FC Barcelone a annoncé mardi avoir déposé plainte contre Neymar devant un tribunal espagnol pour non-respect de contrat et réclame la restitution d'une partie d'une prime touchée par l'attaquant brésilien, transféré début août au Paris SG, ainsi que 8,5 M EUR de dommages, le PSG déplorant l'attitude du Barça.
Cette plainte illustre le bras de fer entamé par le Barça et Neymar au sujet des primes négociées par les deux parties au moment de la signature d'un nouveau bail à l'été 2016: depuis le retentissant transfert du Brésilien au PSG il y a trois semaines, le club catalan se refuse ainsi à verser une prime de 26 M EUR promise au joueur.
"Le club réclame au joueur la partie déjà versée correspondant à sa prime de prolongation de contrat, en raison d'un non-respect dudit contrat; 8,5 millions d'euros au titre des dommages et préjudices; et 10% supplémentaires pour les intérêts" de retard, a écrit le FC Barcelone dans un communiqué.
Mardi soir, le PSG a "de nouveau regretté l'attitude du FC Barcelone", le club parisien assurant avoir, comme son nouveau joueur, "strictement respecté l'ensemble des lois et règles applicables". Le PSG fait notamment allusion à l'obstruction du Barça à l'envoi du certificat international de transfert juste avant la limite légale de sept jours.
Un peu plus tôt, le clan Neymar a exprimé sa "surprise" dans un communiqué de la société NN Consultaria qui représente ses intérêts: "Cette nouvelle a été reçue avec surprise dans la mesure où Neymar a respecté intégralement le contrat en vigueur à l'époque."
"En ce qui concerne les primes pour la signature du contrat en 2016, stipulées par contrat et non payées par le FC Barcelone, (Neymar) a déjà entamé la procédure formelle devant la juridiction compétente", ajoute NN Consultaria.
Dans son communiqué, le Barça précise qu'il réclame au PSG le versement de ces sommes si l'attaquant de 25 ans n'est pas en mesure de le faire.
Cette plainte, déposée le 11 août devant un tribunal du travail de Barcelone, a également été transmise par le club à la Fédération espagnole (RFEF), pour qu'elle fasse suivre à la Fédération française (FFF) et à la Fifa, ajoute le Barça.
Au moment du transfert de Neymar, le club catalan avait déposé chez un notaire un chèque de 26 M EUR correspondant à une prime de prolongation et il a annoncé le 4 août avoir finalement récupéré cette somme, estimant que le joueur n'avait pas respecté les clauses de son contrat, notamment le fait de ne pas négocier un éventuel départ avec un autre club pendant le mois précédent le versement de la somme.
Ce communiqué du Barça intervient deux jours après des propos très critiques de Neymar à l'encontre de la direction du club catalan et marque une escalade du conflit entre les deux parties.
"Pour moi, ce ne sont pas des personnes qui devraient être là-bas, dans la direction du Barça", a déclaré Neymar dimanche soir après avoir brillé sous le maillot parisien contre Toulouse (6-2). "Le Barça mérite beaucoup mieux et tout le monde le sait", a-t-il ajouté.
Le Barça a répliqué mardi en expliquant avoir pris ces mesures "en défense de ses intérêts" après la décision unilatérale de Neymar de mettre fin à son contrat en échange du versement par le PSG de sa clause libératoire de 222 M EUR.
"Cette défense s'exercera en suivant toujours les procédures établies devant les instances compétentes et sans entrer, à aucun moment, dans des débats dialectiques avec le joueur", a assuré le Barça.
En juin 2016, Neymar avait prolongé jusqu'en 2021 avec les Blaugrana.
A contrario des relations tendues entre le clan du Brésilien et le club espagnol, la star argentine Lionel Messi a posté sur Instagram une photo en compagnie de Neymar, visiblement présent à Barcelone, accompagnée d'une mention humoristique "Il est de retour".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.