France : l'affaire Lamjarred renvoyée aux assises pour viol    L'Allemagne paie le prix de l'hypocrisie de l'Europe vis-à-vis du Maroc, écrit Bloomberg    Kamal Lahlou réélu à l'unanimité à la tête de la FMM    Béni Mellal : un mort dans l'effondrement d'une maison    Bab Sabta : les travaux de rénovation suscitent l'espoir d'une ouverture imminente    Sa passe pour le Moghreb Tétouan et le Chabab Mohammédia    CAN U20 : La Tunisie accuse l'Ouganda d'avoir triché sur l'âge des joueurs !    Elections de la CAF : Lawson Hogban, une femme qui vise le Comité Exécutif de la CAF!    RCOZ: 50 candidats au poste d'entraîneur    Chelsea enfonce Liverpool, Everton et Tottenham au contact    El Jadida: mise en échec d'une opération de trafic international de drogue et saisie de 3.300 kg de chira    Alerte météo: fortes averses orageuses, chutes de neige et rafales de vent au Maroc    Sidi Slimane    Real Madrid: Benzema se confie au sujet de Cristiano Ronaldo    Le Maroc suspend ses vols avec l'Algérie et l'Egypte (PHOTO)    Covid-19 en Espagne: aucune manifestation pour le 8 mars à Madrid    Ouverture officielle du consulat général de Jordanie à Laâyoune    Rajesh Vaishnaw nommé ambassadeur de l'Inde au Maroc    Campagne de vaccination anti-covid : le Maroc fait mieux que la France, selon des intellectuels français    Faut-il arrêter l'alcool 40 jours avant Ramadan ? La réponse de cheikh Fizazi    En France, Khattari El-Haimer, responsable proche du polisario, mis en examen pour «subornation de témoin»    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Chtouka-Aït Baha Dans un commerce, un père de famille tente de violer une aide-commerçante    L'Institut culturel italien de Rabat promeut la culture de son pays dès ce mois    À Tindouf, deux détenus incarcérés au pénitencier Edhaibia fustigent des exactions contre les droits de l'homme    Taxe sur les terrains non bâtis: la nouvelle formule séduit, mais présente des limites    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Une 5ème certification ISO pour l'Institut national d'hygiène    La grogne monte chez les bureaux de change    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 5 mars    Accès à l'emploi : dur, dur pour les Marocaines !    Lois électorales : Dernière ligne droite au Parlement    Un autre Marocain dans le viseur de Chelsea    Projet de loi sur l'usage du cannabis : Le débat ajourné    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Edito : Sprint final    Quelles pourraient être les causes d' une guerre entre les Etats-Unis et la Chine ?    La Grèce évalue les dégâts après un séisme de magnitude 6,3    Participation de l'USS Dwight D.Eisenhower à un exercice maritime USA-Maroc    ElGrande Toto monte le son !    2ème édition du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle    Le Maroc réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien    Sahel : le Maroc considère les djihadistes comme un aimant pour les cellules locales    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Adoption en commission d'un projet de loi organique relatif à la chambre des représentants    Coupe du Trône : L'AS FAR élimine l'IRT pour affronter le Raja !    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Asensio supplée Ronaldo mais le Real cale
Publié dans Libération le 29 - 08 - 2017

Sans Cristiano Ronaldo, le Real Madrid a été sauvé par Marco Asensio: double buteur, l'Espagnol a arraché le nul 2-2 contre Valence dimanche lors de la 2e journée du Championnat d'Espagne, un moindre mal pour l'équipe de Zinédine Zidane mais déjà un coup d'arrêt. Privé de son quadruple Ballon d'Or, suspendu, le club merengue était mené 2-1 dans un match haletant après des buts de Carlos Soler (18e) et du Français Geoffrey Kondogbia (77e), arrivé lundi en prêt de l'Inter Milan. Mais Asensio (21 ans), auteur de l'ouverture du score (10e), a sauvé ses partenaires d'un somptueux coup franc direct (83e).
Ce match nul ne fait néanmoins pas les affaires du Real (5e, 4 pts), qui se retrouve relégué à deux longueurs derrière un trio de tête à six points composé de la Real Sociedad, du FC Barcelone et de l'étonnant Leganés, tombeur dimanche de l'Espanyol Barcelone (1-0).
"On a perdu deux points, ce n'est pas forcément un bon résultat", a reconnu Zidane. "Mais ça fait partie du foot, de ce qu'on va connaître toute la saison. Ça peut arriver."
Ce résultat est un premier petit couac pour le Real en 2017-2018 après un début de saison rêvé, entre conquête de la Supercoupe d'Europe et double clasico remporté face au Barça en Supercoupe d'Espagne (3-1, 2-0).
Certes, cela fait désormais 70 matches officiels consécutifs que le Real marque au moins un but par rencontre. Mais sa marche triomphale s'est heurtée dimanche à une équipe de Valence opportuniste et bien ordonnée. Et l'attaquant français Karim Benzema, qui a raté deux balles de match (88e, 90e+2) en expédiant notamment une tête sur le poteau, pourra s'en vouloir longtemps.
Au stade Santiago-Bernabeu, le Real Madrid a enfin reçu son trophée de champion d'Espagne conquis en mai, mais remis lors du premier match à domicile de la saison suivante, comme c'est l'usage en Liga.
C'est en costume de ville que le capitaine Sergio Ramos, exclu la semaine dernière à La Corogne (3-0), et l'attaquant-vedette Cristiano Ronaldo, suspendu jusqu'à mi-septembre pour avoir bousculé un arbitre, ont foulé la pelouse pour soulever la coupe.
Et c'est sans eux que Zidane a dû composer son équipe, avec le milieu Casemiro improvisé défenseur central en l'absence de Raphaël Varane blessé.
Cette innovation forcée a coûté cher aux Madrilènes, puisque Carlos Soler s'est retrouvé étrangement seul aux six mètres pour reprendre de près une passe en retrait (18e). Et Kondogbia, auteur d'une prestation magistrale pour ses débuts avec Valence, en a profité aussi en surgissant à l'entrée de la surface pour marquer du gauche (77e).
Mené 2-1, et privé de ses leaders moraux que sont Ramos et Ronaldo, le Real a du mérite à avoir égalisé.
Et c'est le jeune Marco Asensio qui a endossé le costume du sauveur, inscrivant dimanche ses troisième et quatrième buts en quatre matches officiels cette saison.
Profitant d'un ballon perdu par Kondogbia, le milieu offensif madrilène a d'abord percé plein axe et marqué d'une frappe enroulée du gauche au ras du poteau (10e). Et il a pris ses responsabilités sur le coup franc égalisateur, qu'il a expédié dans le petit filet opposé (83e).
Le problème, pour le Real, c'est que Karim Benzema ou Gareth Bale n'ont pas été aussi inspirés. L'avant-centre français, encensé samedi par Zidane, sur fond de non-sélection en Bleu, a beaucoup gâché (21e, 36e, 43e, 45e, 53e).
Et ses deux ratés face au but dans les ultimes secondes ont privé le Real de deux points précieux dans une course au titre qui ne fait que commencer en Espagne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.