Maroc : Les barrages remplis à 50%    RSB-FAR (1-2) : Les Militaires confirment leur ascension !    LDC Afrique: Le WAC bat Horoya Conakry et prend la tête de son groupe    Watford : Vers un rôle plus offensif pour Adam Masina    Botola Pro D1: L'AS.FAR décroche une belle victoire face à la RSB    Météo: encore de la pluie prévue ce dimanche 7 mars au Maroc    Les éboueurs manifestent à Mohammédia (VIDEO)    Les barrages du Royaume remplis à 50%    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 6 mars    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Election à la présidence de la CAF : Anouma se retire, Motsepe seul candidat    Les réserves de barrages accumulent 8,04 milliards de mètres cubes    Employabilité: le recrutement face à des défis structurels    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    DGSN: un individu placé sous surveillance médicale se suicide    Le Real Madrid hausse le ton avec Sergio Ramos    De grands groupes polonais prêts à investir au Maroc    Ibrahimovic de retour en équipe nationale de Suède ?    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Bourse de Casablanca: le résumé hebdomadaire en 4 points-clés    Agences de voyages: un premier trimestre 2021 «catastrophique»    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    BAM: l'activité industrielle s'est améliorée en janvier 2021    Juventus: Cristiano Ronaldo sur le départ    Evolution du coronavirus au Maroc : 420 nouveaux cas, 485.567 au total, vendredi 5 mars 2021 à 18 heures    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Débats féconds en commission sur les projets de loi organiques relatifs aux deux Chambres du Parlement    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Sidi Slimane    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Dieselgate" 5.000 morts par an en Europe
Publié dans Libération le 21 - 09 - 2017

Les émissions des véhicules au diesel truqués par les constructeurs pour paraître plus écologiques pourraient être responsables de 5.000 morts par an en Europe du fait de la pollution de l'air, indique une étude lundi. Ces chiffres sont conformes à de précédentes évaluations du nombre de décès dus au scandale du "dieselgate" qui a éclaté quand Volkswagen a admis en 2015 avoir triché lors de tests d'émission de ses véhicules.
De nombreux autres constructeurs ont depuis été soupçonnés de faire de même. Une étude parue en mai dans la revue Nature avait estimé qu'en 2015, 38.000 décès "prématurés" avaient été provoqués dans le monde par les émissions d'oxyde d'azote (NOx) "générées en excès" par rapport à celles prévues par les tests effectués en laboratoire. L'étude parue lundi dans la revue Environmental Research Letters se concentre sur la situation en Europe (les 28 pays de l'Union européenne + la Norvège et la Suisse).
Les chercheurs, basés en Norvège, en Autriche, en Suède et aux Pays-Bas, ont calculé qu'environ 10.000 morts peuvent être imputées tous les ans en Europe à la pollution aux particules fines émises par les véhicules légers fonctionnant au diesel.
Près de la moitié d'entre elles (environ 4.750) auraient été évitées si les émissions d'oxydes d'azote par ces véhicules sur la route avaient été les mêmes que celles observées lors des tests en laboratoire. Volkswagen a reconnu avoir installé dans ses voitures des dispositifs illégaux réduisant les émissions uniquement pendant la durée des tests.
Si les voitures diesel émettaient aussi peu de NOx que celles fonctionnant à l'essence, environ 4.000 de ces 5.000 morts prématurées auraient été évitées, selon les auteurs.
Les pays comptabilisant le plus de morts sont l'Italie, l'Allemagne et la France, "à cause de leurs populations importantes et de la proportion élevée de voitures au diesel", précisent-ils. Le nombre de véhicules roulant au gazole a rapidement augmenté en Europe depuis les années 90 par rapport à ceux fonctionnant à l'essence, et représente désormais près de la moitié de la flotte.
Plus de 100 millions de voitures au diesel circulent en Europe, deux fois plus que dans le reste du monde, soulignent les auteurs. Les moteurs diesel émettent moins de dioxyde de carbone, nocif pour le climat, que ceux à essence, mais nettement plus de NOx.
Les NOx, en particulier le dioxyde d'azote (NO2), sont des gaz d'échappement nocifs pour le système respiratoire. Le NO2 contribue en outre à la formation d'ozone, un autre polluant, lors de journées chaudes et ensoleillées.
Des tests d'émission plus stricts sont entrés en vigueur en septembre en Europe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.