Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Israël détruit l'immeuble des médias à Gaza    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Exploration de l'espace : la Chine réussit à poser un robot sur la planète Mars    Heure légale: retour à GMT+1 le dimanche 16 mai à 02H00    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une première édition réussie du Salon magrébin du livre d'Oudja
Publié dans Libération le 26 - 09 - 2017

La première édition du Salon maghrébin du livre "Lettres du Maghreb", tenue à Oujda sous le thème "Dire la jeunesse, écrire l'espoir", avec la participation d'intellectuels et d'éditeurs du Maghreb et d'ailleurs, a été ''un succès'', ont affirmé les organisateurs. Pas moins de 43.000 personnes ont visité le Salon et 36 institutions et établissements publics et privés ont pris part à cette édition, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a indiqué le président de l'Agence de développement de l'Oriental, président du Salon, Mohamed Mbarki lors d'un point de presse, tenu dimanche au terme de cet évènement.
Ce Salon, le premier du genre dédié aux écrivains maghrébins dans la région, a rassemblé 22 institutions et 14 professionnels de l'édition, a précisé M. Mbarki, faisant état également de la participation de 160 intellectuels de renom aux 34 panels programmés lors de ce rendez-vous culturel d'envergure. 1000 personnes ont assisté à ces rencontres, animées par une pléiade de romanciers, nouvellistes, poètes, et chercheurs venus des cinq pays du Maghreb, du Sénégal et de pays européens, a-t-il fait savoir. En marge de cette édition, 16 rencontres écrivains-public ont été organisées de même que 600 élèves d'écoles publiques et privées ont participé à des ateliers pour encourager la lecture chez les jeunes, a-t-il encore ajouté.
Pour sa part, Abdelkader Retnani, président de l'Union professionnelle des éditeurs du Maroc et membre du comité d'organisation, a indiqué que ce Salon est le fruit de deux années d'efforts soutenus, estimant que «le défi a été relevé» à plusieurs niveaux. Il s'est félicité dans ce sens de la qualité des débats et des invités, de la fréquentation importante du public et du choix pertinent des thèmes abordés lors des panels.
La quatrième et dernière journée de cette manifestation a été marquée notamment par l'organisation de deux tables rondes axées sur ‘'La représentativité du Maroc dans les Salons internationaux du livre'' et ‘'Mémoire juive de l'Oriental marocain''. Le Salon maghrébin du livre se veut un espace de débat et d'échange et nourrit l'ambition de devenir une véritable vitrine pour la littérature marocaine et maghrébine. Il a également pour ambition, selon ses initiateurs, de ‘'définir une vision voire une orientation pour enrichir le débat sur la culture et autour des questionnements sur ce que nous sommes, nous autres Maghrébins, pour pouvoir se positionner par rapport à ce qui se passe dans le monde».
Outre les tables rondes, les ateliers de formation, les lectures poétiques et les projections qui ont ponctué les journées de cette édition, un symposium pour la promotion du Prix international du roman arabe, connu sous l'appellation d'Ipaf (International prize for arabic fiction) a été organisé en présence de plusieurs noms ayant gagné ce prix ou y ont participé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.