Programme Intelaka: Mieux couvrir le périurbain et le rural    Cuir: «La menace turque ne fait pas peur!»    Wikileaks: Les enjeux du procès de Julian Assange    Brèves Internationales    Coronavirus/Maroc: les dernières précisions du ministère    Les notaires se disent "ouverts" à un dialogue avec le gouvernement sur les honoraires    Insolite : Défi original    Mohamed Benabdelkader : Aucun nouveau cas de spoliation foncière n'a été enregistré    Colloque à la Chambre des représentants sur le thème de "La démocratie participative entre problématiques actuelles et perspectives de développement"    Rabat et Mexico conviennent de créer une plateforme de coopération parlementaire    Moubarak, l'autocrate déchu à l'image corrompue    Sous le feu de ses rivaux démocrates Sanders se pose en rempart à Trump    La détention de l'éditeur suédois Gui Minhai perturbe les relations entre la Chine et la Suède    En vidéo: Les obsèques de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak    Tunisie : vote de confiance attendu pour le nouveau gouvernement    Soufiane El Bakkali vise l'or aux JO de Tokyo    Rabat se prépare à la 13ème édition de la Course féminine de la victoire    Le MAT et l'OCS accrochés El Guisser voit rouge    Les syndicats en mal de syndiqués    Le coronavirus se répand dans le monde mais tue moins en Chine    Manger gras et sucré dérègle le cerveau en à peine une semaine    Le calvaire des mères célibataires    "Chi wqat", nouveau titre de Khaoula Moujahid    Le streaming continue de stimuler l'industrie musicale    Nouvelle édition du Salon régional du livre et de l'édition à Laâyoune    Coronavirus : l'Iran accuse les Etats-Unis de répandre « la peur »    Virgin Galactic : près de 8.000 personnes sur la liste d'attente des voyages dans l'espace    Maria Sharapova annonce sa retraite    Champions League: le Wydad et le Raja dans une mauvaise passe    Cinq boxeurs marocains en demi-finales du Tournoi pré-olympique de Dakar    5ème Festival du livre de Marrakech : Leïla Slimani invitée d'honneur    «Chi wqat» : Nouveau titre de Khaoula Moujahid et Abdelilah Arraf    Mutandis Auto réduit ses parts dans Immorente Invest    Zina Daoudia se défend après ses propos en Arabie Saoudite (VIDEO)    «30 Melyoun» cartonne au cinéma    Basket-ball : La NBA s'invite en Afrique    Zouhair Feddal sur le point de rejoindre ce club    Abdelouahed Radi: “J'étais un disciple de Mehdi Ben Barka” (VIDEO)    Volvo Cars appelle à lutter contre les inégalités en matière de sécurité routière    Agadir, ce n'est pas si mauvais que cela!    La JS tire la sonnette d'alarme sur l'approfondissement de la perte de confiance    Les notaires « ouverts » à un dialogue avec le gouvernement sur leurs honoraires    Matinées de l'industrie : M. Elalamy met le cap sur la production décarbonée    Salé sous le choc après un parricide    Coronavirus : Tanger Med muscle les contrôles    Suite aux mouvements de grève annoncés pour mars prochain : Le ministère de l'éducation suspend le dialogue avec les enseignants    Les efforts du Maroc en matière de lutte contre la torture mis en relief à Genève    3e édition de l'Afrique du Rire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ANP obtient le feu vert pour un emprunt obligataire de 500 MDH
Publié dans Libération le 19 - 10 - 2017

L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a, récemment, visé la note d'information définitive relative à l'émission par l'Agence nationale des ports (ANP) d'un emprunt obligataire de 500 millions de dirhams (MDH). Selon un communiqué de l'AMMC, cette opération porte sur l'émission de 5.000 obligations subordonnées d'une valeur nominale unitaire de 100.000 dirhams, d'une maturité de 10 ans et réparties en deux tranches: A et B.
Non cotée à la Bourse de Casablanca, la première tranche est soumise à un taux d'intérêt révisable annuellement de 2,27% augmenté d'une prime de risque comprise entre 75 et 85 points de base pour la première année. La tranche B, négociable de gré à gré, sera remboursable par amortissements constants sur une durée de 10 ans. Elle est soumise à un taux fixe de 2,93% augmenté d'une prime de risque comprise entre 90 et 110 points de base, rapporte la MAP.
Le mode d'allocation retenu est celui d'adjudication à la française, tandis que la période de souscription s'étalera du 24 au 26 octobre 2017 inclus, précise le régulateur du marché des capitaux. En tant qu'Autorité portuaire, l'ANP veille sur la mise en place et la pérennité d'un dynamisme constant permettant de transformer les plates-formes portuaires en un noyau logistique performant et compétitif. Cet objectif implique la mise en place par l'ANP de tout un programme visant le développement et la promotion des places portuaires, la police, la sûreté et la sécurité dans les ports, explique l'Agence dans la note d'information relative à l'opération. Ce programme vise aussi la régulation des activités et des opérateurs portuaires, la formation pour assurer la mise à niveau et la qualification des compétences et métiers au sein du secteur portuaire national, a-t-elle ajouté.
L'atteinte de cet objectif nécessite le renforcement des capacités financières de l'ANP permettant de poursuivre son action et d'inscrire ses choix en alignement avec les orientations fixées par le gouvernement, particulièrement celles en rapport avec la stratégie de développement du secteur portuaire à l'horizon 2030 et ses ambitions de développement. Dans ce cadre, l'ANP projette de réaliser un programme d'investissement découlant du cycle de planification stratégique 2017-2021, d'un montant de 6 milliards de dirhams TTC, comportant d'importants projets d'investissement et dont la réalisation demeure tributaire de la mobilisation en conséquence des financements à la fois propres et externes.
L'ANP compte, ainsi, diversifier ses sources de financement en optant pour une émission obligataire en vue de tirer parti de la situation actuelle du marché obligataire caractérisée par des niveaux de taux bas et l'abondance de liquidités chez les principaux investisseurs institutionnels de la place. Cela permettra à l'Agence de profiter d'un effet de levier favorable à la rentabilité des fonds propres, d'optimiser le coût d'endettement en profitant de la baisse des taux, de renforcer le haut du bilan par un complément de la dette à long terme.
Il devra également contribuer à limiter l'exposition au risque de change en renforçant sa quote-part de dettes en dirhams et à positionner l'ANP en tant qu'émetteur régulier sur le marché obligataire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.