Fès se penche sur les finances publiques    Dans le Haut Atlas, la population piégée par une sécheresse inquiétante    Compétitivité fiscale: Le Maroc gagne encore des places    Trois Casques bleus et un soldat tués au Mali    Agadir/Congrès international de l'arganier: Cap sur la recherche scientifique    Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre    Maroc remporte la CAN 2017 Handi-Basket    Attentat dans le Sinaï: le bilan s'alourdit    Al Akhawayn a obtenu l'accréditation américaine NEASC pour 5 ans    Le Forum d'Ifrane plaide pour la création d'outils de financement innovants    La Dominique réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    L'ancien président brésilien Fernando Collor de Mello : « La mondialisation, un chemin vers la paix ».    Londres vise les premières voitures sans chauffeur    Insolite : L'amour sans frontières    Emmerson Mnangagwa devient le nouveau président du Zimbabwe    Driss El Yazami : La deuxième opération de régularisation vise le traitement d'au moins 82% des dossiers    Dimitris Avramopoulos : Le Maroc, un pays à même de contribuer à une gestion efficace de la migration    Europa League : Les grosses écuries s'en tirent à bon compte    Robinho condamné à neuf ans de prison pour viol en réunion    Oscar Pistorius, de l'Olympe sportive à la prison    Hausse des levées brutes du Trésor à fin octobre    Le Maroc réalise des progrès notables en matière de gouvernance économique    Divers    Pour une meilleure préservation de l'arganier    L'insoutenable calvaire de la femme marocaine    Les meilleurs films de tous les temps    Casablanca accueille la première édition de la "China Trade Week Morocco"    Ibrahim Maalouf dépoussière les morceaux de Dalida    Agadir accueille le 2ème Forum des avocats MRE    Botola Maroc Telecom : Le fauteuil de leader en jeu    2ème phase de la régularisation des migrants : Plus de 25.000 demandes recensées    Pistorius écope de 13 ans ferme    Visa For music : Des hommages à des figures nationales et africaines    « Visa for Music »: Le théâtre national Mohammed V vibre aux rythmes africains du groupe « Jouvay Fest »    Tanger Med: Saisie de plus de 15 kg de cocaïne et de 10 kg d'héroïne à bord d'un autocar venant de Belgique    L'OCP met en service sa nouvelle usine d'engrais    Air Arabia : changement sur les vols Fès-Marrakech    Un sit-in devant l'ambassade de la Libye à Rabat pour dénoncer la traite des êtres humains    AGRESSIONS DES ENSEIGNANTS: QUAND LA SALLE DE COURS DEVIENT UN RING!    Munir El Haddadi: «Je rêve de jouer le Mondial avec le Maroc, dont j'ai toujours chanté l'hymne national»    NEUF CLANDESTINS MAROCAINS SAUVES AU LARGE DE LA TUNISIE    Theresa May à Bruxelles, le coût financier du Brexit en vedette    Bombardier au taquet avec l'ONCF    Allemagne: Tout, sauf des élections !!!    Mondial 2018 : Le Maroc est-il un tirage "facile" ?    Des mini-concerts pour de grands futurs musiciens    L'Uzine rend hommage à son quartier    Rabat, « capitale africaine par excellence » pour Visa for Music    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ANP obtient le feu vert pour un emprunt obligataire de 500 MDH
Publié dans Libération le 19 - 10 - 2017

L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a, récemment, visé la note d'information définitive relative à l'émission par l'Agence nationale des ports (ANP) d'un emprunt obligataire de 500 millions de dirhams (MDH). Selon un communiqué de l'AMMC, cette opération porte sur l'émission de 5.000 obligations subordonnées d'une valeur nominale unitaire de 100.000 dirhams, d'une maturité de 10 ans et réparties en deux tranches: A et B.
Non cotée à la Bourse de Casablanca, la première tranche est soumise à un taux d'intérêt révisable annuellement de 2,27% augmenté d'une prime de risque comprise entre 75 et 85 points de base pour la première année. La tranche B, négociable de gré à gré, sera remboursable par amortissements constants sur une durée de 10 ans. Elle est soumise à un taux fixe de 2,93% augmenté d'une prime de risque comprise entre 90 et 110 points de base, rapporte la MAP.
Le mode d'allocation retenu est celui d'adjudication à la française, tandis que la période de souscription s'étalera du 24 au 26 octobre 2017 inclus, précise le régulateur du marché des capitaux. En tant qu'Autorité portuaire, l'ANP veille sur la mise en place et la pérennité d'un dynamisme constant permettant de transformer les plates-formes portuaires en un noyau logistique performant et compétitif. Cet objectif implique la mise en place par l'ANP de tout un programme visant le développement et la promotion des places portuaires, la police, la sûreté et la sécurité dans les ports, explique l'Agence dans la note d'information relative à l'opération. Ce programme vise aussi la régulation des activités et des opérateurs portuaires, la formation pour assurer la mise à niveau et la qualification des compétences et métiers au sein du secteur portuaire national, a-t-elle ajouté.
L'atteinte de cet objectif nécessite le renforcement des capacités financières de l'ANP permettant de poursuivre son action et d'inscrire ses choix en alignement avec les orientations fixées par le gouvernement, particulièrement celles en rapport avec la stratégie de développement du secteur portuaire à l'horizon 2030 et ses ambitions de développement. Dans ce cadre, l'ANP projette de réaliser un programme d'investissement découlant du cycle de planification stratégique 2017-2021, d'un montant de 6 milliards de dirhams TTC, comportant d'importants projets d'investissement et dont la réalisation demeure tributaire de la mobilisation en conséquence des financements à la fois propres et externes.
L'ANP compte, ainsi, diversifier ses sources de financement en optant pour une émission obligataire en vue de tirer parti de la situation actuelle du marché obligataire caractérisée par des niveaux de taux bas et l'abondance de liquidités chez les principaux investisseurs institutionnels de la place. Cela permettra à l'Agence de profiter d'un effet de levier favorable à la rentabilité des fonds propres, d'optimiser le coût d'endettement en profitant de la baisse des taux, de renforcer le haut du bilan par un complément de la dette à long terme.
Il devra également contribuer à limiter l'exposition au risque de change en renforçant sa quote-part de dettes en dirhams et à positionner l'ANP en tant qu'émetteur régulier sur le marché obligataire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.