Des arrestations massives lors de manifestations en Birmanie    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    Quand l'opposition dénonce la «propagande médiatique» du pouvoir algérien contre le «Hirak»    Algérie : «L'autoritarisme et la politique du fait accompli ne mèneront que vers l'impasse»    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Un retournement de tendance en Bourse?»    Classe prolétaire    Près de deux millions de Marocains seront alimentés en électricité    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    La sélection nationale participe au Championnat d'Afrique en Egypte    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Un acquis important pour relever les défis    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Delta Holding: Un CA en baisse de 15% en 2020    Le premier radiotélescope du Royaume installé à Marrakech    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Plusieurs eurodéputés interpellent Josep Borrell sur la répression et la coercition politiques en Algérie    Mustapha Ramid opéré au lendemain de sa démission    Botola Pro D1 « Inwi » (8è journée): Classement    Maroc-Tunisie: Aboub critique l'arbitrage (CAN U20)    La CAF autorise la programmation des matchs internationaux en Libye    Sahara : la neutralité passive de l'Europe dessert la stabilité et l'intégration régionales, selon un média italien    Transavia, filiale low-cost d'Air France va ouvrir une nouvelle ligne vers le Maroc    Manuels et cahiers scolaires : les imprimeurs gagnent leur bataille pour la préférence nationale    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Températures (par villes) prévues pour le dimanche 28 février 2021    Tendances déco 2021 : Les couleurs à adopter    Le groupe sanguin O, est-ce un rempart contre le Covid-19 ?    Anniversaire : SAR la Princesse Lalla Khadija souffle sa 14ème bougie    Hirak, saison 2: Le Figaro fait le point sur la situation en Algérie    Change : Le dirham s'apprécie face au dollar du 18 au 24 février    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    Voici le temps qu'il fera ce dimanche    Nigeria : 42 personnes relâchées, dont 27 élèves, après un enlèvement dans un pensionnat    CAN U20 : Les tirs de la chance privent le Maroc de la demi-finale !    AS FAR-SCCM (1-1) : Les Militaires rejoints sur la ligne d'arrivée !    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le nouvel acquéreur monétique NAPS lance ses activités
Publié dans Libération le 24 - 10 - 2017

Une nouvelle ère pour le paiement électronique au Maroc s'ouvre avec le lancement des activités acquéreur de la société de financement NAPS, le premier établissement financier non-bancaire agréé par Bank Al-Maghrib.
Le démarrage des activités du nouvel acquéreur constitue le premier jalon dans l'exécution de sa stratégie globale, a indiqué le top management de la société de financement lors d'une rencontre tenue récemment à Casablanca.
Au cours de cette rencontre, Redouan Bayed (président de M2M Group) et Faissal Khdiri (directeur général de NAPS) ont dévoilé la stratégie et les objectifs du nouvel acquéreur sur le marché national, indiquant que sa vocation est de « rendre les paiements électroniques sécurisés accessibles à tous, partout au Maroc, à tout moment et en toute sécurité ».
L'opérateur monétique, qui s'est engagé à densifier le réseau national d'acceptation de moyens de paiements électroniques, à fluidifier la diffusion de nouveaux usages et services numériques et à déployer des programmes innovants pour l'inclusion financière, s'appuie sur l'expertise et les atouts technologiques industriels de sa maison-mère (M2M) et sur son business-model « novateur et agile », a indiqué Faissal Khdiri soulignant qu'il entendait jouer un rôle novateur au sein de la Stratégie nationale pour l'inclusion financière (SNIF).
NAPS entend offrir à tous les Marocains, quelle que soit leur catégorie socio-professionnelle, de nouvelles possibilités pour disposer de moyens de paiement accessibles, commodes et transparents. L'entreprise assure vouloir également mettre à la disposition de tous les secteurs d'activité des solutions clé en main pour l'acception et le développement des paiements électroniques via TPE, mPos, mobile et e-commerce.
Intervenant à cette occasion, Redouan Bayed a rappelé qu'en dépit de la hausse du nombre de porteurs de cartes, l'utilisation du cash reste dominante et les instruments « non-cash » (cartes, chèques, etc.) sont le plus souvent utilisés pour effectuer des retraits d'espèces soit aux guichets ou en agences bancaires.
Selon une étude menée en 2013 par Bank Al-Maghrib en collaboration avec la Banque mondiale 13 millions d'adultes marocains sont exclus du système financier, 41% utilisent un produit/service financier formel, 37% ne font pas appel au service des banques parce qu'ils estiment ne pas avoir assez de revenu pour en bénéficier.
La même étude a révélé que 54% des bancarisés disposent d'une carte de paiement électronique et 83% des cartes de paiement et de retrait émises sur le marché sont exclusivement utilisées pour effectuer des retraits d'argent sur GAB, avec une moyenne de 20 opérations de retraits GAB par carte par an.
Notons que si chaque carte réalise en moyenne 2 transactions de paiement par an (incluant les paiements TPE et e-commerce), cette moyenne est de 192 transactions/carte/an au Royaume-Uni. Elle est de 174 en France, 50 en Afrique du Sud et 38 au Kenya.
A propos de l'acquisition des paiements TPE et e-commerce, une autre étude tout aussi édifiante a révélé que seuls 23.000 points de vente sont équipés en terminaux de paiement (TPEs), ce qui représente 1,3% du total commerces patentés au Maroc.
Selon un rapport de la Banque mondiale sur l'évolution de l'inclusion financière (Nov. 2013), ce taux est de 78% au Canada, 63% aux Etats-Unis et 27% en Turquie.
A noter aussi que seuls 6.000 terminaux des 23.000 TPEs installés au Maroc sont actifs au paiement. Ce qui correspond à un taux d'activité totale du parc installé de 23%.
Soulignons également que le Maroc compte 547 terminaux de paiement par million d'habitants, contre plus de 33.000 TPE par million d'habitants au Brésil, 4000 en Turquie et près de 2000 en Inde.
Sur les objectifs de la société à l'horizon 2022, NAPS compte poursuivre activement sa stratégie de développement et d'innovation au profit de l'ensemble des parties prenantes. Selon son DG, l'opérateur compte également élargir et diversifier le parc national d'acceptation en équipant et animant un réseau de 75.000 commerçants à l'horizon 2022. Ce qui devrait contribuer au développement du marché global de l'acquisition multi-canal à hauteur de 60% sur les 5 prochaines années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.