Hakima El Atrassi à cœur ouvert    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Eurafric Information renouvelle sa certification ISO 27001    Hamid Ahaddad quittera le Zamalek l'été prochain    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    La Direction de la Santé à Béni Mellal-Khénifra dément tout manquement    2020, année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Le journaliste Jamal Boushaba n'est plus    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    L'Opinion : Contractuels, gardez espoir !    Le CNDH et l'UNHCR s'allient pour renforcer les droits des réfugiés    Borrell réitère à Al Maliki le soutien de l'UE au processus électoral en Palestine    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    La diplomatie sportive au centre d'une réunion de l'AMJS    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    RADEEMA se mobilise contre le stress hydrique    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Rage" rafle le Grand prix du Festival international de cinéma et mémoire commune
Publié dans Libération le 14 - 11 - 2017

img class="responsive" style="display:none" src="http://www.libe.ma/photo/art/grande/18185640-22446186.jpg?v=1510581039" alt=""Rage" rafle le Grand prix du Festival international de cinéma et mémoire commune" title=""Rage" rafle le Grand prix du Festival international de cinéma et mémoire commune" / img class="not-responsive" src="http://www.libe.ma/photo/art/default/18185640-22446186.jpg?v=1510581052" alt=""Rage" rafle le Grand prix du Festival international de cinéma et mémoire commune" title=""Rage" rafle le Grand prix du Festival international de cinéma et mémoire commune" /
Le long-métrage "Rage" du réalisateur polonais, Michal Wegrzyn a raflé le Grand prix Mar Chica de la 6è édition du Festival international de cinéma et mémoire commune (FICMEC), qui a clôturé sa programmation dimanche soir à Nador. Le film, qui était en lice avec sept autres long-métrages dans le cadre de la compétition officielle, relate l'histoire d'un jeune journaliste qui reçoit une offre qu'il ne peut pas refuser lui permettant d'avancer dans sa carrière. Il appelle sa femme qui lui apprend une nouvelle tragique, ce qui l'a contraint de prendre dans l'immédiat la décision la plus difficile dans sa vie.
A travers ces événements, le film (80 min) traite des thématiques comme la vie en famille, les choix à faire en harmonie avec la réussite professionnelle et le succès individuel, l'amour et les relations avec autrui. Dans cette même catégorie, le prix du meilleur scénario est revenu au film "Iperita" du Marocain Mohamed Bouzaggou, alors que la meilleure interprétation masculine a été décernée à l'Espagnol Oscar Munoz pour son rôle dans le film ''13 Dies d'Octubre''. S'agissant du meilleur rôle féminin, il a été attribué ex-aequo à Dounia Hamidi et Ibtissam Abassi pour leurs rôles dans "Iperita". Pour ce qui est du film documentaire, le jury a opté pour ''Dibujando Memorias'' de la Péruvienne Marianne Eyde qui met la lumière sur le conflit armé qui a déchiré le Pérou entre 1980 et 2000, alors que le prix de la recherche a été attribué à ''Caribbean Fantasy'' de la Dominicaine Johanne Terreo.
La cérémonie de clôture, qui a été marquée par un hommage rendu à Bouchra Moustakim, conjointe de l'artiste marocain Fattah Negadi, a connu également l'attribution du "Prix de la Fondation des Trois Cultures" qui est revenu au film documentaire "la Fabulosa Casablanca" de l'Espagnol Manuel Horrillo qui a mis en scène cette communauté espagnole qui habitait la capitale économique pendant la période coloniale. "Ce Prix revêt une très grande importance vu que le contexte mondial actuel se caractérise par l'escalade de la violence et le non-respect des droits de l'Homme", expliquent les organisateurs.
La commission scientifique a également remis le Prix du Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix à la Fondation des Trois Cultures pour ses actions en matière de promotion de la paix, du dialogue et de la tolérance dans le monde. Selon l'actrice espagnole Esther Regina, présidente du jury long métrage, les thèmes abordés par les différents films, dénotent d'une diversité riche et positive notamment en ce qui concerne les défis inhérents à la violence contre les femmes. "Nous avons mené un débat passionné et fructueux avec un esprit d'enrichissement mutuel", a-t-elle souligné, reconnaissant la difficulté pour le jury de choisir le meilleur film. Organisé par le Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix du 6 au 12 novembre, ce Festival a opté cette année pour le thème "La mémoire des eaux océanes".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.