Nasser Bourita : Il faut qu 'il y ait un mouvement au sein de l'Europe pour soutenir l'autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté du Maroc    Une entreprise américaine investit dans le projet de développement du premier robot humanoïde marocain    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Situation sanitaire satisfaisante du cheptel national    Bank of Africa et CADFund signent une convention de partenariat    Mondial de handball. Le Sept national s'incline face au Portugal    Premier conseil d'administration de l'Agence marocaine antidopage    Le Maroc désigné pays hôte de la CAN féminine 2022    Compteur coronavirus : 806 infections et 31 décès en 24H    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    Banque mondiale : Contraction de 6,3% en 2020    Bientôt une charte architecturale et la promotion de l'éco-cité de Dakhla    Moulay Brahim El Othmani nouveau président du conseil d'administration de la MGPAP    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    Lancement de la plateforme «Dakhlaconnect.com»    CHAN (Cameroun-2021) : Ce lundi à 17h00, le Maroc, tenant du titre, affronte le Togo    Mondial de handball : Le congolais Mvumbi, un pivot atypique sous les projecteurs !    Mondial de Handball : Premier match annulé à cause de la Covid-19    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Biden promet une série de décrets dès mercredi    La reconnaissance de la marocanité du Sahara: un tournant qui promet    Appel Maghrébin: Sortir des logiques de guerre importée    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Azilal : campagne de chirurgie générale au profit des zones touchées par la vague de froid    Kerouac, Ginsberg, Burroughs... Le rêve tangérois des voyageurs américains dans l'âme    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    Marc Thépot, une nouvelle vie    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d'art collective    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Dans une nouvelle exposition, Living 4 Art reflète les âmes d'une vingtaine d'artistes    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    Ahssan Pâtissier débarque sur 2M à partir du 26 janvier    Se lever tôt le matin : les techniques efficaces pour se réveiller sans fatigue    Le Royaume du Maroc...Horizon Vertical    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Benabdelkader : La réforme de la haute fonction publique constitue le prélude à une restructuration globale
Publié dans Libération le 01 - 03 - 2018

Le gouvernement s'attelle à la réforme de la haute fonction publique qui constitue un prélude à la restructuration globale du système de la fonction publique sur la base de la compétence et du mérite et ce, en parfaite harmonie avec les dispositions constitutionnelles relatives à la bonne gouvernance et en application du principe de reddition des comptes, a affirmé, mardi à Skhirat, le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader.
Intervenant lors des travaux du Forum national de la haute fonction publique, organisé sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI, il a souligné que ce chantier revêt une importance majeure eu égard à son lien avec les hauts responsables qui jouent des rôles pionniers dans la planification, l'exécution et l'évaluation des politiques publiques, contribuant ainsi à la réussite des missions du service public à la faveur d'une supervision efficace et un suivi minutieux.
Le ministre délégué a souligné qu'en exécution des hautes orientations Royales et en application des dispositions de la Constitution, son département a élaboré un plan intégré relatif à la réforme de l'administration et à la restructuration du système de la fonction publique, notant que ce plan est basé sur trois principes majeurs, en l'occurrence l'amélioration de la qualité des services publics, le renforcement des compétences des ressources humaines et la préservation des services publics au service de l'intérêt général.
Ce plan d'action, a-t-il poursuivi, focalise sur un ensemble de mesures à même de renforcer les structures organisationnelles, d'améliorer les modes de gestion publique et ce, à travers l'usage optimal des technologies et en s'imprégnant des principes déontologiques inhérents aux services publics.
En outre, ce plan se base sur une batterie de mesures de nature à renforcer le cadre réglementaire et législatif et à promouvoir l'innovation et l'évaluation régulière, a ajouté le ministre délégué.
L'amélioration du rendement de l'élite administrative dirigeante requiert la consécration d'un nouveau mode de gestion basé essentiellement sur le développement des compétences et la conquête de profils innovants, a expliqué Mohamed Benabdelkader, assurant que la haute fonction publique peut s'ouvrir sur les nouveaux procédés adoptés par le secteur privé et s'inspirer des expériences réussies en la matière.
A cet égard, le ministère a publié un guide en matière de gestion des ressources humaines dans les administrations publiques, permettant aux hauts fonctionnaires publics de s'enquérir des meilleures pratiques de management, le but étant une meilleure application des mécanismes modernes relatifs au recrutement et à la mobilité administrative, à la formation continue et l'évaluation basée sur les objectifs. Le renforcement de la dimension professionnelle et l'amélioration de la performance générale de la haute fonction publique nécessitent une mise à niveau des ressources humaines et un développement des compétences selon une approche intégrée visant à réaliser une complémentarité optimale entre les différents acteurs aussi bien dans l'élaboration des politiques publiques que dans la prestation des services publics, a-t-il affirmé.
La séance inaugurale de ce forum a été marquée par le message Royal adressé aux participants, dans lequel S.M le Roi a affirmé que la réforme globale et intégrée de l'administration publique marocaine s'impose sans délai, appelant à ce que la notion de service public soit inscrite au cœur du nouveau modèle de développement.
Le Souverain a souligné que l'administration marocaine, qu'elle soit centrale ou locale, aborde un tournant majeur, qui exige que ses responsables s'impliquent avec vigueur dans la dynamique de changement économique et social que connaît le Royaume.
Ce forum, organisé à l'initiative du ministère de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique avec la participation de plusieurs ministres et de hauts responsables, dont des secrétaires et inspecteurs généraux, directeurs et experts dans le domaine de la fonction publique, a visé à approfondir le débat sur les rôles des fonctionnaires et hauts responsables des administrations publiques, qu'il s'agisse de conceptualiser, développer et mettre en œuvre les politiques publiques, ou de soutenir les réformes et conduire les changements au sein du service public.
Ces assises ont également pour objectifs d'approfondir le débat sur le système de la haute fonction publique avec ses différentes composantes et de mener la réflexion sur les divers scénarios de réformes susceptibles d'être adoptés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.