Un attaquant marocain débarque au Club Africain    Séance sans relief    Sécurité sanitaire: Des milliers d'opérations de contrôle… et après?    Accès à l'information: Le CNDH prépare l'échéance de mars 2020    Cigarette électronique: Une fiscalité incomplète    Coronavirus : Contrôle sanitaire aux frontières    Festival international des nomades : la 17ème édition aura lieu du 19 au 21 mars à M'hamid El Ghizlane    Manifestations à Gaza contre le plan de paix américain    Insolite : Facturer la question idiote    Les officiels sur place à Laâyoune pour la CAN de futsal    Qualifications africaines aux JO de Tokyo    Divers sportifs    Le Groupe Addoha veut lancer des projets immobiliers au Ghana    Le port d'Essaouira en pleine restructuration    Une étude controversée sur la viande suscite une dispute entre une université texane et Harvard    Divers    Lancement du dispositif territorial intégré de protection de l'enfance    Protection de l'enfance : Le DTIPE est là pour « renforcer » les programmes existants, dixit El Othmani    A Tokyo, la préparation des JO passe aussi par celle des séismes    Billie Eilish, l'icône pop branchée qui réécrit les règles de la célébrité    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Abdellah Ouzitane : Il faut favoriser les recherches portant sur l'universalisme des valeurs et le pluralisme des cultures    Casablanca : Arrestation d'un individu impliqué dans une agression à l'arme blanche    Pour la FIFA, «L'Afrique entre en piste pour rejoindre l'élite»    Une série de revalorisations pour les retraités de CDG Prévoyance    Hausse significative du trafic aérien à l'aéroport de Dakhla    Coronavirus : Le ministère de la santé appelle à la vigilance    Marathon international de Marrakech : Les athlètes marocains survolent la compétition    Dans sa galerie à Rabat : La Banque populaire expose les «Parcours croisés» de Moa et Kim Bennani    Le PPS au parlement    La Mauritanie à l'honneur    Liga: Le Real prend les rênes devant le Barça    Angola: Le scandale Isabel dos Santos…    Algérie : le crash d'un avion militaire fait deux morts    Le Mexique refoule 2.300 Honduriens entrés avec une caravane humaine    Brexit: Ce qui va changer au 1er février    Le RNI à l'écoute des Marocains de l'Afrique subsaharienne    Bruno Le Maire attendu au Maroc le 31 janvier    Le Roi Mohammed VI ordonne le rapatriement des Marocains dans la région de Wuhan    Benchamach recadre sévèrement Ouahbi pour son parallèle douteux entre le référentiel du PJD et la Commanderie des croyants    Relance du crédit aux entreprises : les nouvelles mesures de BAM    LDC Afrique-Coupe de la CAF: Le programme de la dernière journée    Bachir Dkhil : La marocanité du Sahara est irréversible    Les bergers afghans menacés par la sécheresse due au changement climatique    Larache à l'heure du soixantenaire de l'Union Socialiste des Forces Populaires    Présentation du livre "La Déclaration universelle des droits de l'Homme: lectures et éclairages"    Scène culturelle: la guerre des communiqués…    Edito : Triste déballage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'impact du très haut débit sur le développement des territoires
Publié dans Libération le 02 - 05 - 2018

Des experts nationaux et internationaux à l'instar de l'éminent chercheur et co-inventeur de la fibre optique, Dr Peter Schultz, participeront à la quatrième édition du Symposium « Fibre optique et bâtiments intelligents » qui se tiendra le 8 mai à Casablanca.
Ils se joindront aux professionnels de l'écosystème de la fibre optique attendus à ce rendez-vous annuel dont les promoteurs immobiliers, les bureaux d'études, d'architectes, d'installateurs et de fabricants de fibre optique ainsi que les pouvoirs publics.
Ensemble, experts et professionnels, ils traiteront de l'impact du très haut débit sur le développement des territoires marocains et son rôle dans le renforcement de la marque Maroc au niveau international, ont indiqué l'opérateur Orange Maroc et AOB Group, co-organisateurs de l'événement, lors d'une rencontre tenue récemment à Casablanca.
Selon le programme concocté à l'occasion de ce rendez-vous, « les experts présents ainsi que les partenaires du symposium prendront la parole pour partager leurs expériences et réussites sur le marché marocain en plus des présentations liées au benchmarking des marchés asiatiques et de la région », ont-ils expliqué.
Placée sous le thème « Connectivité avancée au service de l'attractivité des territoires», cette édition sera aussi l'occasion pour les participants de souligner l'engagement des villes en faveur du très haut débit. Lesquelles, a-t-on souligné, ont pris conscience du rôle primordial du déploiement de la fibre optique dans la croissance économique du pays.
On l'aura compris, la question de la connectivité des territoires sera au centre de ce symposium qui, comme l'ont rappelé les différents intervenants, « constitue une réelle opportunité pour créer un courant d'affaire entre les donneurs d'ordres et les fournisseurs télécom ».
Pour Fayssal Soulaymani, directeur Business unit fixe à Orange-Maroc, la tenue de la quatrième édition du symposium «témoigne du succès des trois éditions précédentes où nous avons eu la participation de plusieurs centaines de professionnels sur l'ensemble des métiers liés à la fibre optique ».
Soulignant l'intérêt de cet événement pour le Maroc, il a indiqué que le but du symposium est de « sensibiliser à l'importance des réseaux à très haut débit qui se base sur la fibre optique, technologie à même de fournir aujourd'hui des réseaux capables de transporter des quantités de données importantes».
Selon Fayssal Soulaymani, le Symposium s'articulera autour de deux thématiques principales. La première concerne l'importance de la connectivité avancée. C'est-à-dire, la connectivité en très haut débit pour l'attractivité des territoires.
Cette question parait très importante «puisque nous pensons que toute région qui veut développer l'attractivité des capitaux, des investissements et générer des offres d'emplois a besoin d'avoir un réseau qui puisse supporter et répondre aux besoins des investisseurs qui souhaitent s'y installer ».
Le deuxième thème est celui du développement de la compétence, a-t-il poursuivi. «Orange Maroc étant porteur de projets de développement importants, il est évident que la mise en place d'un réseau fibre optique ne peut se faire sans une main d'œuvre qualifiée capable de concevoir, de faire l'ingénierie et de déployer des réseaux de fibre optiques», a soutenu Fayssal Soulaymani.
Notons à ce propos qu'à l'initiative de l'opérateur Orange Maroc, un concours a été lancé auprès des étudiants de dernière année de l'Ecole nationale d'architecture de Rabat dans le but de concevoir un projet de bâtiment professionnel intelligent.
Les résultats de cette compétition à laquelle une centaine d'étudiants ont concouru seront annoncés la matinée du symposium, a affirmé la directrice générale d'AOB group, Affifa Ouazzani Boutaleb.
Revenant sur l'attractivité des territoires et l'intérêt d'une bonne connectivité, cette dernière a rappelé que le Maroc compte 12 régions qui cherchent attirer les investisseurs aussi bien nationaux qu'internationaux.
Pour Affifa Ouazzani Boutaleb, l'installation d'une infrastructure de fibre optique est un impératif si l'on veut véritablement attirer les investisseurs. « Aujourd'hui, même les investisseurs marocains sont conscients du défi. Le déploiement de la fibre optique permet de mieux communiquer et d'avoir des retombées positives de leurs investissements», a-t-elle soutenu.
A noter qu'un espace sera aménagé dans le cadre de cette manifestation afin de permettre aux différents partenaires de mettre en avant leurs nouveautés et innovations.
Soulignons également que cette quatrième édition est organisée sous l'égide du ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville. Elle bénéficie, par ailleurs, du soutien des fabricants leaders de la fibre optique américain, suisse et français OFS, 3M et son partenaire Cimelect, Reichle & De-Massari (RDM) et Nexans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.