Flash hebdomadaire    Délais de paiement. Entreprises et établissements publics désormais contraints à la transparence    Washington s'apprête à sanctionner davantage l'Iran    Criminalité à Casablanca. Recul des affaires de vol    Festival Gnaoua et musiques du monde. Grande fête de la culture !    Afrique du Sud-Côte d'Ivoire : choc entre deux équipes en quête de gloire perdue    Le plan américain de paix par l'économie sera discuté à Bahreïn, sans les Palestiniens    "Comment est-ce possible ?", le coup de gueule d'Hervé Renard    L'école belge de Rabat met en place des programmes préparatoires aux tests d'admission    Nuit de liesse à Istanbul après la victoire de l'opposition    Marrakech. Une bande spécialisée dans le trafic de drogue démantelée    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    De David Guetta à Kery James: retour sur le weekend de Mawazine    Clôture en apothéose de la fête de la musique "by Wecasablanca Festival"    Les Muwachahat andalouses et alépines résonnent dans le ciel de Fès    Bac 2019 : Un taux de réussite de 65,55%    Violence à l'égard des femmes. L'enquête nationale décortiquée par les députés    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    Gouvernance spatiale et développement    L'université Ibn Zohr en apothéose!    CAN 2019 : 120 millions de DH privent les Marocains des matchs des Lions de l'Atlas    RAM : APRES NEW-YORK, MIAMI, WASHINGTON...AU TOUR DE BOSTON POUR DES VOLS DIRECTS    «Al Omrane Expo MDM» remplace un roadshow international    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    Le Maroc exprime sa satisfaction quant à la position constructive de la Barbade    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    BMW de nouveau transporteur officiel du Festival Mawazine    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Mohamed Aujjar s'informe du fonctionnement de la Cour de cassation hongroise    Le Sénégal et l'Algérie prennent les rênes du Groupe C    Administration. Où en est le chantier de la déconcentration ?    Edito : Excédent au Bac    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    Marc Lamti, le plus jeune joueur de la compétition    Amine Harit : Au fond de moi, ça n'allait pas et je me mentais    Les marchands non financiers confiants pour le deuxième trimestre    Enfin un prix pour l'enseignant inspirant    La politique migratoire de l'Espagne entre façade et réalité    Répression tous azimuts dans les camps de la honte    Divers    "Futuristic Vision" remporte le prix de la meilleure Junior entreprise    Une victoire d'entrée pour les maîtres de céans    Palestine. Une marche de soutien à Rabat    Affaire Khashoggi: la responsabilité du prince héritier est engagée…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'impact du très haut débit sur le développement des territoires
Publié dans Libération le 02 - 05 - 2018

Des experts nationaux et internationaux à l'instar de l'éminent chercheur et co-inventeur de la fibre optique, Dr Peter Schultz, participeront à la quatrième édition du Symposium « Fibre optique et bâtiments intelligents » qui se tiendra le 8 mai à Casablanca.
Ils se joindront aux professionnels de l'écosystème de la fibre optique attendus à ce rendez-vous annuel dont les promoteurs immobiliers, les bureaux d'études, d'architectes, d'installateurs et de fabricants de fibre optique ainsi que les pouvoirs publics.
Ensemble, experts et professionnels, ils traiteront de l'impact du très haut débit sur le développement des territoires marocains et son rôle dans le renforcement de la marque Maroc au niveau international, ont indiqué l'opérateur Orange Maroc et AOB Group, co-organisateurs de l'événement, lors d'une rencontre tenue récemment à Casablanca.
Selon le programme concocté à l'occasion de ce rendez-vous, « les experts présents ainsi que les partenaires du symposium prendront la parole pour partager leurs expériences et réussites sur le marché marocain en plus des présentations liées au benchmarking des marchés asiatiques et de la région », ont-ils expliqué.
Placée sous le thème « Connectivité avancée au service de l'attractivité des territoires», cette édition sera aussi l'occasion pour les participants de souligner l'engagement des villes en faveur du très haut débit. Lesquelles, a-t-on souligné, ont pris conscience du rôle primordial du déploiement de la fibre optique dans la croissance économique du pays.
On l'aura compris, la question de la connectivité des territoires sera au centre de ce symposium qui, comme l'ont rappelé les différents intervenants, « constitue une réelle opportunité pour créer un courant d'affaire entre les donneurs d'ordres et les fournisseurs télécom ».
Pour Fayssal Soulaymani, directeur Business unit fixe à Orange-Maroc, la tenue de la quatrième édition du symposium «témoigne du succès des trois éditions précédentes où nous avons eu la participation de plusieurs centaines de professionnels sur l'ensemble des métiers liés à la fibre optique ».
Soulignant l'intérêt de cet événement pour le Maroc, il a indiqué que le but du symposium est de « sensibiliser à l'importance des réseaux à très haut débit qui se base sur la fibre optique, technologie à même de fournir aujourd'hui des réseaux capables de transporter des quantités de données importantes».
Selon Fayssal Soulaymani, le Symposium s'articulera autour de deux thématiques principales. La première concerne l'importance de la connectivité avancée. C'est-à-dire, la connectivité en très haut débit pour l'attractivité des territoires.
Cette question parait très importante «puisque nous pensons que toute région qui veut développer l'attractivité des capitaux, des investissements et générer des offres d'emplois a besoin d'avoir un réseau qui puisse supporter et répondre aux besoins des investisseurs qui souhaitent s'y installer ».
Le deuxième thème est celui du développement de la compétence, a-t-il poursuivi. «Orange Maroc étant porteur de projets de développement importants, il est évident que la mise en place d'un réseau fibre optique ne peut se faire sans une main d'œuvre qualifiée capable de concevoir, de faire l'ingénierie et de déployer des réseaux de fibre optiques», a soutenu Fayssal Soulaymani.
Notons à ce propos qu'à l'initiative de l'opérateur Orange Maroc, un concours a été lancé auprès des étudiants de dernière année de l'Ecole nationale d'architecture de Rabat dans le but de concevoir un projet de bâtiment professionnel intelligent.
Les résultats de cette compétition à laquelle une centaine d'étudiants ont concouru seront annoncés la matinée du symposium, a affirmé la directrice générale d'AOB group, Affifa Ouazzani Boutaleb.
Revenant sur l'attractivité des territoires et l'intérêt d'une bonne connectivité, cette dernière a rappelé que le Maroc compte 12 régions qui cherchent attirer les investisseurs aussi bien nationaux qu'internationaux.
Pour Affifa Ouazzani Boutaleb, l'installation d'une infrastructure de fibre optique est un impératif si l'on veut véritablement attirer les investisseurs. « Aujourd'hui, même les investisseurs marocains sont conscients du défi. Le déploiement de la fibre optique permet de mieux communiquer et d'avoir des retombées positives de leurs investissements», a-t-elle soutenu.
A noter qu'un espace sera aménagé dans le cadre de cette manifestation afin de permettre aux différents partenaires de mettre en avant leurs nouveautés et innovations.
Soulignons également que cette quatrième édition est organisée sous l'égide du ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville. Elle bénéficie, par ailleurs, du soutien des fabricants leaders de la fibre optique américain, suisse et français OFS, 3M et son partenaire Cimelect, Reichle & De-Massari (RDM) et Nexans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.