Le rêve ou l'illusion sont forcément de l'autre côté    Bernard Casoni, nouvel entraîneur du MCO    Manifestation sportive au sein de l'UH2C pour inciter les jeunes à pratiquer le sport    Evolution du coronavirus au Maroc : 806 nouveaux cas, 459.671 au total, dimanche 17 janvier 2021 à 18 heures    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Ben Affleck évoque les violentes critiques à l'époque de son couple avec Jennifer Lopez    Bong Joon-ho présidera le jury du Festival de Venise    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    L'Opinion : Susciter l'adhésion des sceptiques    Achraf Hakimi vendu à crédit par le Réal, l'Inter en défaut de paiement !    Egypte 2021 : Le Championnat du monde de handball sous la pandémie    Yahya Abounizar, artiste peintre au parcours éloquent...    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces Sud    3è réunion de la Commission nationale du suivi et de l'accompagnement    Pas de solution en dehors de l'initiative d'autonomie    Agadir, à l'aune de génération de réformes!    Biden promet une série de décrets dès mercredi    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Azilal : campagne de chirurgie générale au profit des zones touchées par la vague de froid    Mondial de Handball : Face aux Islandais, dernière chance pour les Marocains, mais... difficile !    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Kerouac, Ginsberg, Burroughs... Le rêve tangérois des voyageurs américains dans l'âme    Marc Thépot, une nouvelle vie    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    L'Agence marocaine antidopage tient à Rabat son premier conseil d'administration    Officiel: le Maroc désigné pays-hôte    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    Défis et perspectives de l'aménagement territorial post Covid-19    Agriculture-Pluies: l'année s'annonce prometteuse    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Bank Of Africa veut cofinancer l'investissement chinois en Afrique    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    UGTM : Moulay Brahim El Othmani nouveau président du Conseil d'administration de la MGPAP    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    e-commerce : la Covid-19 dope le marché en 2020    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Crime contre l'humanité
Publié dans Libération le 16 - 05 - 2018

Ce qui s'est passé lundi à la frontière avec la Bande de Gaza lors de l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Al-Qods occupée n'a d'autre appellation qu'un crime contre l'humanité perpétré odieusement par des tirs de l'armée de l'occupation israélienne à l'encontre de civils pacifiques qui manifestent depuis le 30 mars dans le cadre de la "Grande marche du retour". En effet, la mort gratuite provoquée en une journée et volontairement par des balles réelles d'une soixante de Palestiniens dont huit mineurs et une fillette de huit mois ayant inhalé du gaz lacrymogène, n'a pas laissé insensible la communauté internationale. Tous, sauf bien sûr, les Etats-Unis alliés historiques d'Israël ont unanimement condamné et dénoncé ce bain de sang de Gaza, ce génocide qui restera à tout jamais gravé comme un lugubre épitaphe sur les soixante-dix ans d'histoire d'existence de l'Etat d'Israël.
L'anniversaire de l'Etat hébreu et l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Al-Qods occupée sont en effet des évènements douloureux qui n'ont, de par la bêtise et l'arrogance et une gestion politique déshumanisante, que fait transformer une circonstance donnée en nécrologe. C'est malheureux au regard de réactions de puissances qui assistent à ces drames sans sourciller le moindre du monde quand ils n'applaudissent pas.
La communauté mondiale se doit aujourd'hui, plus que jamais, de se mobiliser pour dire basta à une tyrannie contraire à ses valeurs et qui n'a que trop longtemps duré. Comment peut-on encore laisser faire une colonisation sauvage tolérée et même encouragée par des nations qui se disent championnes en droits humains ? D'ailleurs, plus personne n'en doute et encore moins les Palestiniens qui vivent chaque jour et de plus en plus l'annexion totale et définitive de leur capitale Al-Qods.
Comment peut-on encore permettre à l'Egypte et à Israël d'imposer un blocus dans la bande de Gaza qui dure plus de dix ans ? L'enclave palestinienne n'a plus que son énergie du désespoir pour survivre si l'on peut appeler vivoter sans moyens pour des millions de gens, une survie.
Enfin comment encore concevoir un projet à deux Etats où la Palestine conjointement avec Israël existeraient, quand ce dernier n'a d'autres visées que l'occupation des territoires du premier et, ce en toute impunité voire même avec la véhémence de l'encouragement de ceux par qui la création de cet Etat est arrivée.
Pendant ce temps, comme dirait l'autre, elles sont, comme de coutume en pareil cas, que des protestations de pure forme de la part d'un monde arabe impassible à ces douloureux évènements si ce ne sont des condamnations de circonstance. Et même si la Ligue arabe tient aujourd'hui une réunion d'urgence au niveau de ses représentants permanents, elle ne discutera in fine que des moyens de faire face à un fait accompli, le transfert par les Etats-Unis de leur ambassade à El-Qods occupée. Entre-temps, le bilan nécrologique peut s'alourdir, y'a rien voir, circulons !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.