Crowdfunding: Le mode opératoire    arrestation d'un individu impliqué dans une grande opération d'escroquerie à Casablanca    CGEM : Le futur patron fait le point sur son programme    S.M le Roi lance la réalisation d'une Cité des arts et de la culture et inaugure un complexe intégré de l'artisanat    Les réformes politiques et la résilience du tourisme devraient stimuler la reprise de la croissance du Maroc    Un consortium maroco-français va construire une centrale solaire de 120 MWp à Gafsa en Tunisie    Des milliers de binationaux en plus    Le Maroc exprime son profond étonnement quant à son exclusion de la conférence sur la Libye    Liga : Le Real prend provisoirement les commandes    Premier League : City cale déjà, Chelsea surpris par Newcastle    Le Sept national se qualifie au deuxième tour de la CAN de handball    La prestation de Hakim Ziyech avant qu'il se blesse    Adda M'Rabbih, rescapé des bagnes du Polisario et fondateur du Mouvement du 5 Mars à Rabouni    Amir Al-Mouminine remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme organisé dans les mosquées    L'œuf n'est pas mauvais pour la santé    Masterclass sur "la VATS lobectomy" au profit de 12 spécialistes de la chirurgie thoracique    Un nouveau centre de la Fondation Ali Zaoua voit le jour à Fès    Signature à Pékin de deux accords de coopération entre la FNMM et le Musée national de Chine    Mohamed Marouazi : Mes ambitions vont plus loin que d'être un acteurc    Forum stratégique maroco-égyptien : les participants saluent l'ouverture de consulats dans les provinces du sud    Entretien téléphonique entre le roi et le président français    Marrakech : 3 individus sous les verrous pour vente illégale de contraceptifs prohibés    L'ambassadeur Omar Hilale reçu par le président du Togo    Mise en échec d'une tentative d'assaut collectif de clandestins subsahariens contre le préside occupé de Sebta    La Vision Royale d'un développement durable et intégré du monde rural    Le grand rendez-vous!    Fonction publique : Plus de 240 000 postes créés en 10 ans    Le président du Togo reçoit l'ambassadeur Omar Hilale    Moscou à la veille de réformes constitutionnelles…    Abyaba promet la réhabilitation des sites historiques de Safi    Au Liban, les heurts entre manifestants et forces de l'ordre font près de 400 blessés    Le rallye "Africa Eco Race" arrive au Sénégal    Secousse tellurique de magnitude 3,0 dans la province de Nador    Bachikh, des rituels pour implorer la fertilité lors du début de la campagne agricole    Mon berbère à moi    Latifa Serghini livre le récit de vie Jilali Gharbaoui    Le Roi reçoit un appel téléphonique d'Emmanuel Macron    Yémen : au moins 70 soldats de l'armée tués dans une attaque attribuée aux houthistes    Le temps qu'il fera ce dimanche    Hamza mon bb : Soukaina Glamour comparaîtra devant le tribunal le 23 janvier    Voici les points du communiqué du ministère des Affaires étrangères au sujet de la conférence de Berlin sur la Libye    Le président du RAJA Jawad Ziyat: La Coupe Arabe est un grand objectif pour nous    Programme des principaux matchs du dimanche 19 janvier    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mehdi Carcela, le Lion de l'Atlas qui rugit en Belgique
Publié dans Libération le 07 - 06 - 2018

L'international marocain Mehdi Carcela, l'un des 23 Lions de l'Atlas convoqués pour défendre les couleurs nationales lors du Mondial-2018 en Russie, est une star en Belgique où ses qualités footballistiques et son charisme lui ont valu une grande admiration aussi bien des footeux que des connaisseurs.
Lauréat en 2018 du trophée "Lion Belge" qui récompense le meilleur joueur d'origine arabe évoluant en Belgique, le milieu offensif du Standard de Liège a été le grand artisan de la fin de saison réussie des "Rouches", vainqueurs de la Coupe de Belgique face au Racing Genk et vice-champions nationaux.
Revenu au Standard de Liège lors du mercato hivernal sous forme d'un prêt du club espagnol de Grenade, l'international marocain a enchaîné les prestations de haute volée, apportant au club liégeois l'efficacité et la fraîcheur qui lui manquaient en début de saison.
Auteur de 5 buts et 10 assists en 4 mois, il a reconquis le public et les dirigeants du Standard qui ont récemment décidé de lever l'option d'achat incluse dans son contrat de prêt.
Ce nouveau chapitre avec le club liégeois est un retour au bercail pour Mehdi Carcela. Né le 1er juillet 1989 à Liège d'un père espagnol et d'une mère marocaine, c'est avec le Standard qu'il fait ses premiers pas au football à l'âge de cinq ans.
Devenir un joueur professionnel semblait donc une évidence pour celui qui décrit le football comme "sa vie". Il gravit ainsi tous les échelons de formation au sein du Standard avec lequel il signe en 2008 son premier contrat professionnel pour une durée de 4 ans.
Le public du Standard tombe tout de suite sous le charme de ce joueur rapide et polyvalent au style vif et percutant. Ses prouesses ballon au pied ont également tapé dans l'œil des plus grands clubs européens, notamment le Real Madrid. Cependant, lors d'un match contre le KRC Genk, le 17 mai 2011, il est victime d'une grave blessure au visage qui l'a écarté pendant des mois des terrains, douchant ses espoirs de devenir merengue.
"J'ai eu de la malchance dans ma carrière, surtout lors de ma terrible blessure à Genk qui m'a privé d'un transfert au Real Madrid où je devais signer dans la foulée de la saison", avait-il déploré en 2015 dans un entretien avec la presse belge.
Suite à cette déconvenue, Carcela quitte la Belgique à destination du club russe du FK Anji Makhatchkala où il côtoie deux saisons durant l'international marocain Mbark Boussoufa et le Camerounais Samuel Eto'o.
Après son passage en Russie qu'il qualifie de "très bonne expérience" même s'il n'a quasiment pas joué la première saison, Carcela décide de faire le choix du coeur et de retourner en 2013 à son club formateur, le Standard de Liège, alors qu'il avait une belle offre de l'AS Rome.
En fin de contrat avec le Standard en 2015, il est transféré au Benfica Lisbonne avec lequel il est sacré champion du Portugal en 2016.
La même année, il rejoint la Liga où il s'engage avec le club de Grenade CF avant d'être prêté en 2017 au club grec de l'Olympiakos du Pirée, sa dernière escale avant son retour tonitruant au Standard de Liège en janvier 2018 afin de retrouver du temps de jeu dans l'optique de la Coupe du monde.
Mehdi Carcela a décidément fait le bon choix car il a été retenu par le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, dans sa liste des joueurs qui vont disputer le Mondial-2018 en Russie.
"Quelle fierté et quel sentiment indescriptible de pouvoir enfin représenter son pays dans la plus prestigieuse des compétitions", a-t-il réagi à sa sélection sur son compte Twitter.
Carcela, qui possède la triple nationalité maroco-belgo-espagnole, a opté pour le maillot des Lions de l'Atlas en 2011, même s'il avait été convoqué à plusieurs reprises en équipe nationale belge. Un choix qu'il ne regrette absolument pas, assure-t-il.
Après avoir évolué dans des clubs aux quatre coins d'Europe, disputer le Mondial-2018 avec les Lions de l'Atlas constitue une consécration pour Mehdi Carcela qui rêve d'exploit tout comme des millions de Marocains qui attendent avec impatience de voir leurs idoles fouler enfin les pelouses russes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.