Le Maroc quitte la compétition la tête haute : Il a difficilement été défait par le Portugal    Elle fait l'actu : Farida Loudaya, ambassadeur du Maroc en Colombie et en Equateur    Le Maroc quitte le Mondial 2018    Iberostar rouvre à Agadir    Le français GFI regroupe ses principales filiales marocaines    Jeune enfance… grande misère    Agents d'autorité: SM le roi veut une rationalisation des ressources humaines    Oumaya Naamane Guessous: Le taux de divorce au Maroc est normal    L'ONU lance le Rapport des Objectifs de Développement Durable 2018    Daroua : Arrestation de 3 pilleurs de câbles électriques en cuivre    Casablanca : Démantèlement d'une bande de malfaiteurs dont une fille    «Les musiques et les sons aux intersections méditerranéennes» à Essaouira    Célèbre série britannique : «Baghdad Central» en tournage au Maroc    La lutte continue…!    Maroc-Portugal : les compos probables    Afailal: 190 sites menacés d'inondations ont été traités    Audiovisuel : Le CSCA adopte une nouvelle décision relative à la garantie de l'expression pluraliste    El Othmani: « Le gouvernement déterminé à aller de l'avant pour le développement des langues et des expressions culturelles nationales »    Franc succès de «Mawazine, Le Before »    Ivan Duque, nouveau président de Colombie...    Michael Kohler : «Un montant de 1 milliard 500 millions d'euros pour l'Afrique et le Proche-Orient»    Les chevaliers des temps modernes    Les Lions pour rééditer l'exploit de 1986    Travailleuses en Espagne : Des actes de mauvais traitement « très isolés » selon Yatim    Le cas ZIANE    Les Etats-Unis claquent la porte du Conseil des droits de l'homme de l'ONU    Malgré la tempête, Trump persiste et signe sur les séparations d'enfants migrants    Kénitra : Un policier contraint de faire usage de son arme de service pour arrêter six criminels    Un navire des garde-côtes italiens accoste avec plus de 500 migrants en Sicile    Armes chimiques : Une réunion de haut niveau à Marrakech    El Othmani : Les accords de libre-échange ont grandement profité aux exportations marocaines    Aïd Al-Adha : Les vétérinaires veulent « collaborer efficacement » avec l'ONSSA    Un élève auteur d'une agression contre un surveillant d'examens à Salé    Si la Selecção est un serpent...coupons-lui la tête    Polémique    Mondial 2018: La Russie s'impose face à l'Egypte (3-1)    48ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid    Edito : We Casa ?    (Vidéo)Auto-emploi: Zoubida donne l'exemple    Facebook partenaire de Maroc Cultures pour Mawazine    Les Africains se concertent à Marrakech contre les armes chimiques    Agression d'un élève contre un surveillant : la direction provinciale réagit    Burundi : L'économie otage de la crise politique    Souss-Massa : Une délégation du Conseil régional prospecte à San Pedro    Union du Maghreb Arabe : L'UA y croit toujours!    Alphadi : «Avec le Maroc, le cinéma africain peut aller très loin»    YouTube défie Spotify et Deezer en Europe avec un nouvel abonnement musical    Mohamed Ziane, entre rejet et admiration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le WAC et le FUS tout près des finales continentales
Publié dans Lions De l'Atlas le 21 - 10 - 2017

Le WAC et le FUS aborderont ce soir dans leurs fiefs les péripéties des demi-finales retour respectivement de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF. La mission est bien loin d'être une sinécure pour les deux clubs nationaux qui ont hérité de sacrés morceaux à ce stade de la compétition.
Pour le WAC, l'adversaire sera l'USMA, un habitué du concours et dont la meilleure performance reste une finale de la C1 perdue en 2015. Après le nul blanc ayant sanctionné les débats du match aller, le second acte, programmé à 20 heures au Complexe Mohammed V, s'annonce délicat mais c'est au Wydad de tirer profit d fait d'évoluer à la maison, qui plus est, à guichets fermés devant un public chaud et bouillant même s'il a connu les pires misères pour avoir le ticket d'accès au stade.
Le Wydad a choisi Skhirat pour peaufiner les ultimes réglages et fuir une pression amplifiée, hélas, par certaines rumeurs faisant état de la grogne des joueurs qui auraient réclamé leurs dus avant de disputer cette demi-finale retour. Pour le président du WAC, Saïd Naciri, un tel comportement relève de l'inacceptable et pour contenir le rififi, il a décidé de publier sur le site officiel du club les ordres de virement destinés aux joueurs.
Retour au match pour dire que le WAC sera au grand complet, exception faite pour deux réservistes de luxe, Anas El Asbahi et Jamal Aït Ben Idir non encore opérationnels. Tout autre nul que celui blanc ferait le bonheur des Algérois qui s'étaient rendus à Casablanca jeudi, disant ne pas craindre le public des Rouges. C'est ce qu'a affirmé d'ailleurs le défenseur Mohamed Benyahia qui a indiqué à l'agence APS que "l'USMA est habituée à jouer des matchs de cette envergure, comme face au Mouloudia, où le stade est souvent complet. Donc, la pression ne risque pas de nous perturber, ou d'influer sur notre manière de jouer". Laquelle consisterait à renforcer la défense et à procéder par des contres, vu que les hommes du technicien belge Paul But évolueront sur une pelouse en bon état leur permettant de développer leur jeu.
Et le mieux placé que quiconque pour connaître cet état de fait est le coach du Wydad, Houcine Ammouta, qui croit dur comme fer en ses protégés, annonçant que « tout le monde est prédisposé à réussir ce match africain. Nous connaissons les points forts et les points faibles de l'adversaire et c'est à nous de jouer à fond notre chance tout en étant prudents pour ne pas encaisser de but».
Fort de son expérience continentale, le WAC est sommé de prendre du bon bout cette partie, sans tomber dans la confusion ni la précipitation. Car un but peut arriver à n'importe quel moment et l'important c'est de ne pas en prendre.
A souligner que ce match sera sifflé par un trio d'arbitrage sénégalais conduit par Malang Diedhiou secondé par El Hadji Malick Samba et Djibril Camara. Alors que l'autre demi-finale retour devant mettre aux prises, dimanche au stade Borj Al Arab à Alexandrie, Al Ahly d'Egypte avec l'Etoile du Sahel de Tunisie sera arbitrée par des referees sud africains avec comme arbitre du centre Victor Miguel de Freitas (Aller : 2-1 pour l'ESS).
Si le WAC sera à l'heure d'un derby maghrébin, le FUS sera à la rude épreuve du Tout Puissant Mazembe de la RD Congo, tenant du titre. Cette confrontation, demi-finale retour de la Coupe de la CAF, est programmée également samedi à 21h30 au stade Moulay El Hassan à Rabat et sera arbitrée par le referee zambien Janny Sikazwe, assisté par l'Angolais Jerson Emiliano Dos Santos et le Sud-Africain Zakhele Thusi Siwela.
Le FUS, qui aura à surmonter le retard du but concédé à Lubumbashi, dispose de tous les atouts pour se défaire de ce coriace adversaire. Et le premier à afficher un optimisme mesuré est l'entraîneur du Fath, Walid Regragui, qui a lancé un appel aux supporteurs les invitant à venir nombreux pour encourager leur équipe, ne trouvant aucune gène à leur demander de donner de la voix comme c'est le cas d'ailleurs des supporters du WAC et du Raja, entre autres.
La deuxième demi-finale retour opposera, dimanche au stade olympique de Rades, le Club Africain de Tunisie au Super Sport United FC d'Afrique du Sud. L'arbitrage a été confié à l'Egyptien Ghead Zaglol Grisha, sachant qu'à l'aller, les deux équipes s'étaient neutralisées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.