Algérie: Peine de prison pour 22 manifestants ayant arboré un drapeau berbère    Espagne: Accord entre socialistes et Podemos pour former un gouvernement    Soldes monstres en Chine: Alibaba bat son record mais la croissance ralentit    Casablanca: arrestation d'un Algérien pour vol par effraction dans un établissement hôtelier    Insurance: ACAPS asserting control    L'Université Al Akhawayn classée première université marocaine pour la 5ème année consécutive    Le grand cinéaste Costa Gavras à Marrakech pour les Semaines du film européen    ONG Freedom House : le Maroc « partiellement libre » sur internet    Mohamed Boudra, représente l'Afrique pour la présidence du CGLU-Monde    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    LaLiga en opération de charme à Casablanca    TGR : Le déficit budgétaire continue de se creuser    Nador: 8e Festival international de cinéma et mémoire commune    Après 38 ans de recherches, l'acteur Rabie Kati retrouve la tombe de son père    Fatimazahra Akhiar au sprint final de l'Arab Reading Challenge    Le PLF 2020 au cœur des réunions parlementaires    Négociateurs d'instruments financiers : 30 professionnels certifiés par l'AMMC    Voici les adversaires de la RSB et du HUSA en Coupe de la CAF    Blessé, Marco Ansensio est à Marrakech !    Kamal Hachkar explore l'héritage musical judéo-marocain    Cameroun : Wafa Assurance acquiert 65% du capital de Pro Assur SA    Hong Kong: Les manifestations touchent les universités et le quartier des affaires    Concours télévisé à Moscou    Gastronomie: Une semaine pour consacrer le Made in Italy    Le discours de la vérité!    Enfants en institution. Le Parquet s'allie à l'UNICEF    Il y a 30 ans aujourd'hui que le «Mur de Berlin» est tombé…    Jamal Sellami nouvel entraîneur du Raja de Casablanca    La Tribune de Nas : Liverpool…Oh la main…    ZLECA, une aubaine pour les échanges intra-maghrébins    Africagua 2019. Le Maroc invité d'honneur    «Une partie de la mémoire musicale a disparu avec les orchestres nationaux»    Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe    Coupe du Trône : Le TAS sort le DHJ et retrouve le HUSA dans une finale inédite    Programme emploi FBR du MCC : 6,2 millions de dollars pour les 9 premiers boursiers    Table ronde: Le paysage politique après le remaniement gouvernemental, quels enjeux?    Politique budgétaire. Le Maroc, bon élève du FMI    Tous responsables    Convention de partenariat : TIBU Maroc devient le représentant officiel de STEM Sports au Maroc    Le Maroc et la Mauritanie font revivre leur histoire d'amour à Chinguetti    Météo: Le temps qu'il fera ce mardi    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Cisjordanie : La commémoration du décès de Yasser Arafat vire au drame    Rabat : L'ouverture du forum libyen international d'économie et d'investissement    Né dans la rue, une bavure inadmissible !    El Otmani interpellé sur le financement de l'économie et les catégories vulnérables    Le marocain Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe    Le bruit augmenterait le risque d'AVC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Olio : «Former le FUS de demain»
Publié dans Lions De l'Atlas le 21 - 09 - 2011

En poste au Fath US de Rabat depuis l'an passé, Alain Olio (54 ans), l'ancien éducateur de Benzema et de Ben Arfa, s'occupe aujourd'hui du pôle formation du FUS. Rencontre avec un Français de l'étranger. (Photo Presse-Sports)
«Alain Olio, on vous retrouve ici, au Maroc, auprès des jeunes du FUS. Est-ce votre première expérience hors de France ?
Non, puisque je suis aussi passé par la Suisse, à Neuchâtel Xamax, avant que les Tchétchènes reprennent le club. J'ai rejoint le FUS en 2010, pour quatre ans. Je travaille avec un autre Français, Grégory Delhomel (préparateur physique). Ce qui est intéressant avec la formation, c'est qu'on part d'une feuille blanche. Notre chance, c'est que le FUS a comme président celui de la Fédération. Il y a ici une envie de se développer. Il y a neuf équipes, dont six pour les jeunes, plus l'école de foot. Notre souci, ça a d'abord été les sites d'entraînement, en nombre insuffisant.
Quelle est votre mission ?
L'objectif, c'est de pérenniser la formation. On met en place un fonctionnement. On s'est aperçu qu'il fallait d'abord former nos cadres, avant de former nos jeunes. Comme le DTN marocain n'est autre que Jean-Pierre Morlans (ancien DTN de la FFF), cela facilite les choses. Ce que l'on veut, c'est qu'à court et moyen termes, le FUS forme ses propres joueurs seniors. Ce n'est pas le cas actuellement.
«La sélection s'est bonifiée avec Cuperly et Gerets»
Où vous situez-vous par rapport à l'Académie Mohammed VI ?
Ce n'est pas comparable ! Leurs jeunes s'entraînent deux fois par jour, avec une scolarité intégrée. Ils ont déjà pas mal d'internationaux. Nous, nos jeunes ont dû passer de deux séances hebdos à une quotidienne. On est content parce qu'un jeune a été appelé en sélection U17. On espère qu'il y en aura d'autres. On recrute dans la région de Rabat uniquement, le club a d'ailleurs créé une cellule à cet effet.
Quelle est votre vision de la sélection marocaine ?
Les choses ont changé depuis l'arrivée de Cup' (Cuperly) et Gerets. J'étais d'ailleurs à Marrakech pour LE match contre l'Algérie (4-0). L'équipe s'est bonifiée. Je suis leur campagne éliminatoire. Ce n'est pas toujours facile de se déplacer et de faire des résultats sur le continent, entre les voyages, les terrains, l'arbitrage. Au FUS, qui était le tenant de la Coupe de la Confédération (C2 africaine), on s'en est aperçus.»
Propos recueillis par Frank Simon
Suivant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.