Couverture sociale : la Banque accorde un prêt de 400 milliards au Maroc    Le patronat veut réduire les litiges avec l'administration fiscale    Ce qu'a dit Moncef Slaoui sur le vaccin choisi par le Maroc    Le Syndicat national de la presse marocaine dénonce les insultes de Ziane contre les journalistes    Marché automobile: Les ventes en chute cette année    Covid-19 : L'Etat soutient les traiteurs touchés par la crise    2M: voici le nouveau directeur de l'information    Le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance du secteur à Dakhla Oued Eddahab    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Casablanca: décès suspect dans une clinique privée, la famille dénonce    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    CNSS. Indemnité pour perte d'emploi : les coulisses d'une réforme    Personnes en situation de handicap : l'accès à l'éducation et l'intégration professionnelle au centre de deux conventions interministérielles    Guergarat. L'Algérie ne lâche pas le morceau    Fitch Ratings : Les banques marocaines vont affronter une puissante vague de crédits douteux à cause de la pandémie    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 4 décembre    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Exclusif – Premières révélations sur l'opération anti-terroriste en cours à Tétouan (vidéo)    ONU : Le cannabis sort de la liste des drogues les plus dangereuses    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Sahara marocain : ARTE dévoile les Fake news du polisario    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi    Alerte Météo: chutes de neige, temps froid, rafales de vent et fortes pluies ce week-end    Evolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Festival international Cinéma et migrations d'Agadir. Une édition 100% digitale    Le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un « choix politique fallacieux »    Abondantes chutes de neige, vague de froid et fortes averses de vent    Nouveau consulat des Etats-Unis à Casablanca    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    Ait Taleb: la date de démarrage de la campagne de vaccination n'est pas encore fixée    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    Jamel Debbouze provoque Booba pour le buzz (Vidéo)    Gad El Maleh endeuillé (PHOTO)    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UE : L'Algérie (re)dénoncée pour ses violations à répétition des droits fondamentaux
Publié dans L'observateur du Maroc le 26 - 10 - 2020

Les parlementaires européens continuent à s'indigner face au silence et à l'immobilisme de l'Union européenne (UE) sur les violations massives des droits fondamentaux en Algérie.

«Les autorités algériennes continuent de réprimer la dissidence, utilisant les lois de sécurité nationale pour étouffer la liberté d'expression, violant ainsi les droits les plus fondamentaux. Cela s'est produit sans aucune condamnation explicite de la part du service d'action extérieure de la Commission européenne ou du haut représentant de l'UE pour la politique étrangère et la sécurité», souligne l'eurodéputée María Soraya Rodríguez Ramos dans une question parlementaire adressée au chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.
In a parliamentary question addressed to the European Commission, European deputy Maria Soraya Rodriguez Ramos denounced human rights violations against religious minorities in Algeria. https://t.co/VOIuLF1DW2 pic.twitter.com/SZCOgRMkVn
— ADF International (@ADFIntl) June 9, 2020
La députée européenne précise dans ce contexte que le respect des droits fondamentaux, y compris le droit à la liberté d'expression et de la presse, constitue pourtant l'une des cinq priorités de l'accord d'association UE-Algérie.
Exprimant son inquiétude quant à l'incarcération du journaliste Khaled Drareni qui «illustre la manière dont les autorités algériennes continuent de réprimer la dissidence», l'eurodéputée espagnole rappelle que les experts de l'ONU avaient appelé à l'annulation de la peine et à la libération et à la protection de ce journaliste, en plus d'avoir dénoncé les arrestations et la détention arbitraire de dissidents, de manifestants et de partisans du Hirak.
En l'absence d'une réaction de l'UE, la députée européenne se demande si le dialogue politique à venir va condamner la peine injuste prononcée contre Khaled Drareni et va demander sa libération, conformément à la résolution du Parlement européen du 28 novembre 2019 sur la situation des libertés en Algérie.
S'interrogeant comment M. Borrell évalue-t-il la situation des droits de l'homme en Algérie, la députée européenne demande au Haut représentant de l'UE quelle stratégie compte-t-il adopter à l'égard de l'Algérie dans le nouveau cadre du Plan d'action pour les droits de l'homme et la démocratie après 2020 ?
Des dizaines de journalistes algériens, issus de divers horizons, ont dénoncé récemment un "climat de peur" dans le pays et exprimé leurs "inquiétudes" face à la multiplication des dangers qui menacent les professionnels des médias.
"L'exercice du journalisme relève de la mission impossible face à l'oppression et à la peur", dénoncent ces journalistes dans une pétition rendue publique à l'occasion de la Journée nationale de la liberté de la presse (22 octobre).
Les signataires de la pétition ont dressé un constat accablant de la situation de la presse dans le pays, marquée notamment par les incarcérations et les menaces.

LIRE AUSSI
Australie-Qatar : Trou d'air après des frottis forcés de passagères australiennes (vidéo)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.