Fonds Mohammed VI pour l'Investissement : Benchaâboun sollicite l'appui financier de l'UE    Vaccin anti-covid: ce qu'a prévu Emmanuel Macron    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    El Otmani met en évidence l'élan de développement    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Fonds Mohammed VI d'investissement, fer de lance de la relance économique    Mission française au Maroc: le masque désormais obligatoire dès le CP    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Le FUS s'appuiera sur la jeunesse    Le Youssoufia Berrechid, les prémices d'une saison prometteuse    Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc    Addoha: Forte baisse du chiffre d'affaires    BAM: vers une nouvelle baisse du taux directeur ?    Les objectifs (très ambitieux) d'Ait Taleb pour 2021    Engagement et citoyenneté    Appui aux AGR au profit d'anciens pensionnaires des établissements pénitentiaires    Appel à la lutte contre les formes contemporaines d'esclavage    Rokhas: une plateforme au service du citoyen    Fès: L'ENCG s'allie au groupe français ESC Clermont    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    Supercoupe de la CAF : La RSB cherche à jouer au Qatar !    Juventus-Dynamo Kiev: Stéphanie Frappart première arbitre femme en Ligue des Champions masculine !    Véhicules électriques. Rachid Yazami révolutionne les batteries    Le Salon des Etudes en France revient    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    Chic Intemporel dévoile des créations au grand public à Casablanca    Covid-19. L'Administration alimente la psychose    Covid-19: l'OMS a fait une promesse    Anouar Dbira : Nous tenterons de gagner la Coupe duTrône    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    Visé par une enquête, le médecin de Maradona évoque un patient "ingérable"    Coup d' envoi du Salon du Maroc des arts plastiques à Fès    "La Guérisseuse " de Mohamed Zineddaine, Grand Prix du Festival maghrébin du film d'Oujda    Rencontre du Cercle Eugène Delacroix : Des élus français soutiennent la marocanité du Sahara    UE-Maroc : Deux commissaires européens en visite à Rabat    La cause palestinienne est la clé de voûte de toute solution permanente et globale au Moyen-Orient    Conseillère du président du NTD, la Marocaine Naoual Atlas se livre à cœur ouvert    Mehdi Qotbi : "Nous continuerons à faire vivre l'art et la culture"    La série « The Crown » salirait-elle l'image de la couronne britannique ?    Téhéran rend un dernier hommage au «docteur martyr» assassiné    Outat Al Haj: décès du camarade Mohamed Idrisi    Cambodge: L'opposition appelée à la barre    Sarah Perles et Jaime Lorente, dans la cour des grands    Abdelhak Khiame n'est plus à la tête du BCIJ    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice
Publié dans L'observateur du Maroc le 27 - 10 - 2020

img class="lazyload wp-image-91215" src='data:image/svg+xml,%3Csvg%20xmlns=%22http://www.w3.org/2000/svg%22%20viewBox=%220%200%20512%20288%22%3E%3C/svg%3E' data-src=https://lobservateur.info/wp-content/uploads/2020/10/conseil-sage-muslman-caricature-prophete-copy.jpg alt="La décision du "Conseil des sages musulmans" a été prise par visioconférence président par l'imam d'Al Azhar." width='512' height='288'
La décision du « Conseil des sages musulmans » a été prise par visioconférence président par l'imam d'Al Azhar.

Le « Conseil des sages musulmans », basé à Abou Dhabi, se prépare à poursuivre Charlie Hebdo devant la justice. « Ce sera le cas pour quiconque offense l'islam », prévient cette instance.
برئاسة #الإمام_الأكبر عبر الفيديو كونفرنس …
"حكماء المسلمين" يقرر تشكيل لجنة خبراء قانونية دولية لرفع دعوى قضائية على "تشارلي ايبدو" لإساءتها لنبي الرحمة
1/10 pic.twitter.com/OrlTrcx71a
— الأزهر الشريف (@AlAzhar) October 26, 2020

Regroupant des dignitaires musulmans de divers pays, le « Conseil des sages musulmans » vient de mettre en place un comité de juristes internationaux pour poursuivre en justice Charlie Hebdo ». C'est ce qu'annonce cette entité religieuse à travers un tweet publié dans la nuit d'hier, lundi 26 octobre 2020 par Al-Azhar au Caire.
Le conseil, présidé par le « grand imam d'Al-Azhar », affirme qu'il envisage également de « poursuivre en justice quiconque offense l'islam et ses symboles sacrés ».
Alors que la France défend la liberté de publier des caricatures, comme faisant historiquement partie de la culture du pays, l'instance musulmane « rejette vivement l'usage de la liberté d'expression comme prétexte pour porter atteinte au prophète de l'islam ».
« La liberté d'expression (…) doit respecter les droits d'autrui et ne devrait pas permettre d'utiliser les religions dans les marchés de la politique ou dans la propagande électorale », affirme le conseil.
Cette position intervient suite à la déclaration du président français, Emmanuel Macron, promettant de ne pas « renoncer aux caricatures » lors d'un hommage au professeur Samuel Paty, décapité le 16 octobre près de Paris par un jeune extrémiste islamiste tchétchène. Ce professeur avait montré à ses élèves des caricatures du prophète Mohamed à l'occasion d'un cours sur la liberté d'expression.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.