Marché de capitaux : Près de 77 MMDH de levées en 2020    En-Nesyri buteur de la Liga grâce à un nouveau triplé    CHAN : La Guinée rattrapée par la Zambie sur le fil !    CHAN / Namibie-Tanzanie : Une première... les 3 arbitres étaient des femmes !    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Africa Investment Conference : Le Royaume-Uni post-Brexit cible des marchés clés en Afrique    Précisions sur les conditions de détention de Maâti Mounjib    Orange Maroc se prépare à la 5G    Compteur coronavirus : 925 cas testés positifs et 23 décès en 24 heures    MOROCCO MALL: Les soldes d'hiver de retour    ICESCO : Technologies intelligentes et agriculture en Afrique    Hamid Bouchikhi classé parmi les théoriciens du management les plus influents    C'est parti pour la campagne de vaccination    Allal Amraoui : «L'attitude schizophrène de l'Espagne envers le Maroc interroge à plusieurs égards»    Origine du Covid-19: l'OMS estime qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions    COVID-19 : La Grèce prolonge le confinement jusqu'au 1er février    Le Crédit Agricole du Maroc à l'écoute des professionnels de la filière céréalière    Bouznika : De nouveaux résultats concrets font avancer le dialogue inter-libyen    Coronavirus : le Maroc autorise le vaccin de Sinopharm    Vaccins Astrazeneca et SinoPharm au Maroc: ce que l'on sait    CHAN2021 : le Maroc cherche un schéma offensif plus efficace    Message de condoléances et de compassion du Souverain à la famille de feu Moulay M'Hamed Iraki    Jean-Marie Heydt dévoile son livre « Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions »    Vaccin AstraZeneca : les précisions de l'ambassade de l'Inde à Rabat    Des experts internationaux plaident pour une approche coordonnée de la lutte contre la corruption    Quand l'Espagne nourrit l'ambiguïté envers le Maroc !    La contribution du Maroc au désarmement mise en exergue à Genève    L'inexorable décrépitude de "La Comédie " La mémoire théâtrale de Fès compte ses jours !    Pantins et commanditaires obnubilés par une guerre imaginaire    La RDC s ' en tire à bon compte face à la Libye    Les dirigeants algériens isolés de la dynamique de l'histoire    Bouznika abrite un nouveau round du dialogue inter-libyen    Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel    Sonia Bennis expose ses récentes œuvres à Marrakech    LF 2021 : voici les principales mesures fiscales [Document]    Vaccins anti-Covid-19 : La fièvre des «vaxxies» va bientôt atteindre le Maroc    Défense aérienne : Le Maroc acquiert le fameux système de défense aérienne "Patriot"    USA: Majoritaires au Congrès, les démocrates pressés de mettre en œuvre l'agenda de Biden    Le Rallye Aïcha des Gazelles reporte sa 30eme édition    L'homme aux chaussettes rouges quitte DFC    Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    L'Inde donne son feu vert pour l'exportation du vaccin vers le Maroc    «Le secret de la lettre», nouveau roman de Mohammed Ennaji    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Sahara marocain se métamorphose
Publié dans L'observateur du Maroc le 30 - 11 - 2020

Les provinces du sud sont à la veille d'une transformation radicale sur le plan économique. Les grands chantiers en cours d'exécution permettront à la région d'occuper une place de choix dans le nouveau modèle de développement.
«Le développement des provinces du sud est plus que jamais un sujet d'actualité », lance d'emblée le président de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra Sidi Hamdi Ould Rachid lors d'un Webinaire organisé par le Cercle Eugène Delacroix (CED), une association d'élus français de tous bords politiques qui promeut l'amitié entre la France et le Maroc. Cette conférence organisée à l'occasion du 45ème anniversaire de la Marche verte, sous le thème « Regard sur les relations franco-marocaines et le développement des régions du sud », a vu la participation par visioconférence, depuis plusieurs régions de France, de personnalités politiques et parlementaires françaises ou maroco-françaises, depuis la ville de Dakhla, de Yanja El Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab, depuis la ville de Laayoune, de Sidi HamdiOuld Rachid, président de de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, de l'ambassadeur Jean Paul Carteron, Président Fondateur du Forum de Crans Montana, ainsi que de représentants de la CGEM, de la Chambre Française de Commerce et d'Industrie du Maroc (CFCIM) et d'opérateurs économiques français présents dans les provinces du Sud.
Les grands projets du Sud
« Les réalisations et initiatives que porte cette région pour accompagner la vision de développement royale vont transformer complètement la région », ajoute Sidi Hamdi Ould Rachid. Parmi les grands projets à Laayoune, le président de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra cite la faculté de médecine qui ouvrira ses portes en septembre 2021 pour accueillir 3000 étudiants, parmi lesquels des étudiants en provenance de pays subsahariens à qui des bourses seront octroyées, un parc industriel en partenariat avec la CFCIM et la CGEM, qui est réalisé à hauteur de 80% et qui va créer 10.000 emplois, et enfin un CHU dont l'inauguration officielle est prévue au plus tard en octobre 2021. De son côté, le président de la région Dakhla-Oued Eddahab, Yanja El Khattat affirme que « le développement des régions du Sud est une réalité et le monde ne peut que constater les efforts grandioses qu'a fait le Maroc en y déployant de grands chantiers socio-économiques ». Parmi les grands projets lancés ou en cours de parachèvement, Yanja El Khattat met l'accent notamment sur le chantier du grand port de Dakhla et l'agrandissement de la route reliant Laayoune et Dakhla. Considérée comme une locomotive du développement qui va renforcer les échanges économiques entre le Maroc et l'Afrique, cette route est réalisée à 99% à l'heure actuelle. «L'ensemble de ces projets ont pour objectifs de désenclaver la région et l'interconnecter avec les autres régions du Maroc », insiste Yanja El Khattat. Selon lui, cette dynamique de développement est un choix stratégique du Maroc de développer ces régions et de les ériger en pôle économique. Il ajoute aussi que « Dès lors, l'on comprend aisément que ce développement socio-économique du Sahara marocain dérange les ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume d'où la crise d'El Guerguarat ».
Opportunités pour le privé
De l'avis du président de la Chambre Française de Commerce et d'Industrie du Maroc (CFCIM), « la chambre est très impliquée dans les provinces du Sud du Maroc ». Jean Pascal Darriet évoque la participation à des événements économiques à Dakhla et l'accompagnement des missions de prospection notamment dans les domaines halieutique et portuaire ». Badr Alioua, président de la commission internationale de la CGEM note que « ces provinces vont occuper une place de choix dans le nouveau modèle de développement voulu par Souverain. Cela donnera lieu à une accélération très importante des investissements, une opportunité pour le secteur privé marocain mais aussi étranger dans le cadre de partenariats mutuellement bénéfiques ». Il ajoute également que les retombées de cette accélération économique ne bénéficieront pas uniquement aux provinces du Sud mais également à l'ensemble de la région. Et ce à la faveur de la vision stratégique du Maroc de créer un corridor économique entre la Méditerranée et l'Afrique subsaharienne.
Dans son intervention, l'ambassadeur Jean Paul Carteron, Président Fondateur du Forum de Crans Montana souligne « qu'entre 2015 et 2020 s'est créée une dynamique extraordinaire dans les provinces du Sud du Maroc. Il suffit de se rendre sur place pour constater leur développement et leur essor économique ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.