Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs employés au S2-2020    Lancement de «Tatwir croissance verte» pour l'appui à la décarbonation des TPME industrielles    Le textile marocain en quête d'un fil d'Ariane    10 M€ pour soutenir l'activité de microcrédit    Commerce extérieur : nouveau partenariat pour BMCE Group    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce    Les milices privées reniables d'Erdoğan déstabilisent le Moyen-Orient    Décès de Mohieddine Chekrouni    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    USA-Israël : Etroite collaboration sur les questions de sécurité régionale    De Larbi Ben Mbarek à Youssef En-Nesyri: Les Lions de l'Atlas continuent de rugir dans l'arène de la Liga    Formation dans le numérique au profit de de 50.000 étudiants    Moncef Slaoui : fier du succès du vaccin, l'ancien responsable scientifique de Warp Speed parle de politique, de présidents et de futures pandémies    Notre diversité culturelle est une source inépuisable d'enrichissement    Les galeries d'art improvisent pour ne pas disparaître    La FNM lance un concours pour la création graphiques de son Logo    Marrakech. Quand l'Art s'invite au Palmeraie Rotana Resort    Exposition. Spirit of the letter de Larbi Cherkaoui    Dakhla : un rallye classique et sportif pour célébrer la marocanité du Sahara    «La passion de la lecture et l'amour de l'écriture»    Le gouvernement s'écroule, place aux consultations tous azimuts    Bouayach : «une source d'inspiration pour un modèle non-institutionnel de dialogue interculturel»    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Mobilisation des moyens appropriés pour réussir la campagne de vaccination    Vaccins anti-Covid: doit-on craindre des effets indésirables ?    Etats-Unis : Un soldat américain pro Daech arrêté grâce à la DGST marocaine    Cyber-sécurité : le dispositif de Maroc Telecom    AfricaPay ambitionne de devenir la première néo-banque du continent    Le Maroc, un modèle en matière de préservation des traditions, notamment juives    Le Maroc réitère son appel pour la création d'une Plateforme d'experts africains pour la lutte contre les épidémies    Vaccins au Maroc: ce qu'il faut savoir (photos)    Une nouvelle émission dédiée le 3 février à la culture juive sur Medi1TV    Marrakech : Une Allemande se jette du 5ème étage d'un immeuble    Marocains, faites attention au pain que vous consommez    Hommage aux personnalités sportives qui se sont illustrées en 2020 : Malgré la pandémie, la SNRT perpétue la tradition    Législation : Un bilan maigre se profile    Partage de connaissances : HEM lance la 24ème édition de l'Université Citoyenne 2021    Pétitions : Enième tentative de réanimation    Maroc-Ouganda, un match couperet    Warning du Centre antipoison / «M'khinza» : Attention danger!    Fkih Ben Saleh : Un escroc mis hors d'état de nuire    CHAN : Bien que décimée par la Covid-19, la RDC bat le Niger (2-1)    RDC. L'ancien chef du renseignement poursuivi pour tortures    CHAN / Covid-19 : Baâdi testé positif, il sera remplacé par Nemssaoui    CHAN / Groupe « C » : Ce soir, Maroc-Ouganda, pour rectifier et se qualifier !    Le rock maghrébin en concert à Meknès    La Ligue arabe salue les accords auxquels les parties libyennes sont parvenues à Bouznika    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vente de médicaments en ligne, fin de l'anarchie
Publié dans L'observateur du Maroc le 04 - 12 - 2020

Face à la pénurie de certains médicaments sur le marché, beaucoup se sont convertis en vendeurs de médicaments sur les réseaux sociaux. Pourtant, c'est illégal. Les pharmaciens décident d'agir.
Vendre des médicaments en ligne devient monnaie courante surtout, en cette période où de nombreux traitements sont introuvables en raison de la forte demande. La présidente du conseil régional des pharmaciens d'officine du Sud (CRPOS), Saadia Motaouakkil a adressé un courrier aux pharmaciens, membres du conseil, concernant cette pratique illégale. Pour elle, la publicité des médicaments et des produits pharmaceutiques est interdite par la loi 17-04. Pourtant, Selon Motaouakkil, de nombreuses vidéos et pages avec du contenu publicitaire pour certains médicaments circulent sur les réseaux sociaux. «Les auteurs de certaines vidéos sur youtube par exemple véhiculent de fausses informations et prodiguent des conseils pouvant mettre en danger la santé de nos concitoyens », alerte Motaouakkil qui ajoute « certains auteurs préconisent même un usage hors AMM de certaines spécialités pharmaceutiques».
En effet, selon l'article 38 de la loi 17-04, « on entend par publicité pour les médicaments toute forme d'information y compris le démarchage, la prospection ou l'incitation qui vise à promouvoir la prescription, la délivrance, la vente ou la consommation de médicaments ». L'article 39 de la même loi ajoute que la publicité ne doit pas être trompeuse ni porter atteinte à la protection de la santé des personnes. Et d'après les dispositions de l'article 41, la publicité auprès du public pour un médicament n'est admise qu'à la condition que ce médicament ne soit pas soumis à prescription médicale, qu'il ne soit pas remboursable par les régimes d'assurance maladie ou que l'autorisation de mise sur le marché ne comporte pas de restrictions en matière de publicité auprès du public à raison d'un risque possible pour la santé publique.
Par conséquent, Saadia Motaouakkil appelle les professionnels du secteur à faire circuler le courrier afin d'informer la profession sur l'éventuel danger de ce genre de pratiques frauduleuses sur la santé des patients, sur l'image de marque des pharmaciens et les sanctions envisagées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.