10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    Classement : La Tunisie rentre bredouille    Ankara défie Bruxelles    Nouvelle économie: les territoires, faiseurs de nations    Internet mobile: L'effet accélérateur du smartphone    Casa malade de ses moyens de transport    Les budgets des collectivités territoriales enregistrent un excédent de 5,4 MMDH    Managem et Injaz Al-Maghrib présentent le bilan de leurs programmes de formation à l'entrepreneuriat    Les projets de loi relatifs aux soulaliyates adoptés en commission à la Chambre des représentants    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    « Renvoyez-la! »: Le ton de la campagne Trump est donné    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Bouillon de culture    Troisième marche du podium pour le Nigeria    De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien    Hicham El Idrissi : Il ne faut pas compter sur des joueurs qui ne veulent plus jouer pour le KACM    La syphilis regagne du terrain    Drame d'Imlil. Peine capitale pour les trois principaux accusés    Turquie: 17 morts dans l'accident d'un minibus de migrants    Contrairement à Nicki Minaj, 50 Cent et Janet Jackson chanteront en Arabie Saoudite    "Les Enfants de la mer", un film d'animation écologiste et spirituel    Le court-métrage en fête à Ifrane et Azrou    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Fouzi Lekjaa nommé 2ème vice-président de la CAF    Projection du film «Tel Aviv on Fire» à l'IF d'Oujda    El Akademia Master class : L'Orchestre national des jeunes du Maroc régale    Migration illégale. Comment retenir les mineurs au Maroc    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Pour renforcer sa contribution au marché financier marocain : L'AMMC se dote d'un conseil scientifique    Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain    Le 10è festival «Timizart» d'argent du 18 au 22 juillet à Tiznit    Algérie-Sénégal : La CAF change l'arbitre de la finale !    Le FMI appelle à des réformes ambitieuses du marché du travail    Instagram masque les likes dans six pays    World's Coffee Growers Seek to Set Minimum Price to Help Poor Farmers    Apollo's Code: Meet the Computer Programmer Who Landed Us on the Moon    Le Néerlandais de Ligt signe à la Juventus Turin    Terres soulaliyates. La commission adopte trois projets de loi    Nezha Hayat décorée par le Roi d'Espagne Felipe VI    Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, s'explique devant les magistrats    Objectif Downing Street : Ultimes plaidoyers des deux candidats    Promotion de l'emploi dans le secteur de l'aviation civile : L'ONDA et l'Anapec s'allient    Accès à l'eau potable : L'AFD et l'ONEE signent un accord de 101 millions d'euros    Loi-cadre sur l'Education: PJD et Istiqlal, porte-drapeaux de l'obscurantisme ?    Une saga nommée «Megri»    Une faille d'Android permet aux hackers d'accéder à vos photos    Présentation du projet de politique publique intégrée pour les personnes âgées    Biennale d'art contemporain. Rabat, capitale artistique de la rentrée !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Birmanie : atterrissage d'urgence sans train avant
Publié dans L'observateur du Maroc le 12 - 05 - 2019

Confronté à une panne de train d'atterrissage, un pilote birman a réalisé un exploit ce dimanche 12 mai 2019, réussissant à poser au sol un appareil dépourvu de roues avant, a annoncé l'aviation civile.
L'atterrissage, qui n'a fait aucun blessé parmi les 89 passagers et membres d'équipage, est le second incident aérien en une semaine en Birmanie. Le vol UB-103 de Myanmar Airlines, un Embraer-190, s'est posé à Mandalay aux alentours de 09H00 (02H30 GMT).
Ye Htut Aung, directeur adjoint du département birman de l'aviation civile, a expliqué que le pilote avait tenté à plusieurs reprises de faire descendre le train d'atterrissage avant, d'abord via l'ordinateur de bord puis manuellement.
« Ils ont essayé deux fois, survolant l'aéroport en demandant à vérifier si les roues avant étaient descendues ou pas », a-t-il déclaré, parlant de « défaut technique ». « Ils ont dû atterrir avec les roues arrière. Le pilote a pu le faire avec talent. Il n'y a pas eu de victimes ».
Soe Moe, un passager, a expliqué que de la « fumée était sortie au moment de l'atterrissage. Tous les passagers étaient OK ».
Une enquête a été ouverte.
Mercredi, un avion de Biman Bangladesh Airlines avat connu un atterrissage mouvementé et une sortie de piste à l'aéroport de Rangoun, faisant 11 blessés parmi les passagers. En 2017, un avion militaire s'était abîmé en mer d'Andaman avec 122 personnes à bord, l'une des plus importantes catastrophes aériennes du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.