La COP25 se clôture avec 42 heures de retard et un sentiment d'échec    L'Assemblée générale du Royal Golf Anfa Mohammedia est reportée    Mordu par un chat au Maroc, il succombe quelques jours après en Espagne    Agadir, un paradis de retraite où il fait bon vivre    Communiqué du Cabinet Royal    Casablanca. Rencontre-débat sur la promotion du don d'organes    Enseigner autrement!    Entretien avec le cinéaste et romancier Atiq Rahimi    Un site structurant à dimension internationale    Botola Pro D1: Les mises à jour se poursuivent    HCP : Les solutions à la réduction des inégalités, selon les Marocains    Oujda. Formation sur la gouvernance au profit des conseillères communales    Inde: 200 millions de musulmans, une minorité indésirable?    Météo : Fortes vagues attendues sur l'Atlantique    Skhirat: Deux médecins chercheuses marocaines en diabète primées par SANOFI    Abdennabaoui insiste sur le rôle « central » du corps du Secrétariat-greffe    Maroc : Chutes de neige et rafales de vent lundi et mardi    L'olive tient salon à Taourirt    L'APSB s'associe à la naissance de l'Association des sociétés de bourse africaines    Les Gnaoua au patrimoine de l'Unesco salués par André Azoulay    Cinéma et migration : « Rafaël » remporte le grand prix du Festival d'Agadir    Trois individus arrêtés à Casablanca pour détention d'une arme à feu et trafic de drogue    El Otmani : la confiance dans les corps intermédiaires est cruciale    Casablanca: Annonce des projets primés au Festival international du film de l'étudiant    Attijariwafa bank renforce son engagement en faveur des MRE du Canada    L'Organisation de Coopération Islamique fait le bilan de 20 ans d'activités    Forum parlementaire: Le Maroc et la France, partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique    Rabat: Huit accords de partenariat pour l'accompagnement des personnes en situation de handicap    Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR vole la vedette    Complexe Mohammed VI: Le modus operandi    Un nouveau souffle pour la Fondation «Esprit de Fès»    Des entreprises portugaises en mission d'affaires multisectorielle au Maroc    Ligue des champions : Ciel dégagé pour le PSG avant l'heure de vérité    Ligue Europa: Arsenal et la Roma au rendez-vous des seizièmes    Un ex-Premier ministre turc égratigne Erdogan en lançant son parti    Ouverture prochaine d'un consulat général de Gambie à Dakhla    Avec la victoire de Boris Johnson, tout reste à jouer pour l'économie britannique    La musique gnaoua, entre rituel africain et culte des saints vénérés au Maroc    André Azoulay: Il s'agit d'une consécration de l'engagement pionnier d'Essaouira    Les Algériens ne veulent pas Tebboune    Football: Qui sont les joueurs africains les mieux payés?    Présidentielles algériennes : Abdelmadjid Tebboune vainqueur selon les résultats préliminaires    La BAD approuve près de 245 millions d'euros pour développer les réseaux de transport d'électricité et d'électrification rurale    Karim El Aynaoui : « Atlantic Dialogues », une invitation à formuler des réponses urgentes aux grands défis communs »    Gestion des catastrophes naturelles : La Banque mondiale accorde un prêt de 275 millions de dollars au Maroc    Les prémices d'un nouvel espoir    Neutralité carbone en 2050: l'UE s'engage, mais sans la Pologne    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Cour des Comptes publie son rapport sur les services publics en ligne
Publié dans L'observateur du Maroc le 20 - 05 - 2019

La Cour des comptes a rendu public un rapport sur les services publics en ligne, faisant suite à celui publié par la Cour en septembre 2014 sur la stratégie Maroc Numeric 2013 (MN 2013), dont la mise en œuvre des services publics en ligne orientés usagers a constitué un des axes prioritaires.
Selon un communiqué de la Cour des Comptes parvenu lundi à la MAP, l'intérêt de ce sujet vient du besoin des usagers de ce type de services rapprochant et facilitant leurs interactions avec l'administration, au moment où l'accès des ménages à internet connaît une forte évolution, passant de 25% en 2010 à 70% en 2017, selon les statistiques de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).
Durant cette même période, des avancées notables en matière de services en ligne ont également été réalisées dans certains domaines tels que les impôts, la douane et le commerce extérieur ainsi que la conservation foncière, souligne le communiqué.
Dans cette mission d'évaluation, la Cour a examiné la disponibilité en ligne et la maturité des principaux services, ainsi que les aspects de la gouvernance, de la communication et du suivi de l'évolution des services en ligne et de leur niveau d'utilisation. Parmi les aspects traités également, il y a celui de l'ouverture de données publiques (Open Data), vu l'importance de ce sujet pour les usagers et pour l'administration elle-même.
Du point de vue méthodologique, l'évaluation de la disponibilité en ligne et de la maturité des principaux services s'est basée principalement sur le benchmark de l'e-gouvernement, réalisé annuellement par la Commission européenne, a poursuivi la même source. Ainsi, les principales observations de ce rapport concernent notamment le classement international et l'impact des facteurs du capital humain et de l'infrastructure, le niveau de maturité contrasté de certains services clés, la disponibilité en ligne insuffisante des services des évènements de vie, le retard dans l'adoption d'un plan stratégique et d'un cadre efficace de gouvernance, ainsi que le faible degré d'ouverture des données publiques (Open Data), a indiqué la juridiction financière.
Sur la base de cette évaluation, la Cour des Comptes a recommandé aux pouvoirs publics concernés de développer une stratégie numérique détaillée et de procéder à sa diffusion en veillant à l'intégration des principaux projets de services en ligne des différents départements, et ce afin d'assurer une cohérence d'ensemble, de repenser la gouvernance globale des services publics en ligne et plus particulièrement la relation entre l'Agence de développement du digital et les différents départements, notamment ceux en charge de la fonction publique et de l'intérieur, lit-on sur le communiqué.
La Cour a aussi recommandé de mettre le citoyen au centre des services publics et de focaliser les efforts sur les services en ligne les plus demandés, tout en introduisant, par une démarche volontariste, la réalisation automatisée par l'administration, des services aux usagers, sans la conditionner par une demande préalable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.