Une hausse dans les opérations en ligne via cartes bancaires    USA : l'écrivain Salman Rushdie entre la vie et la mort après une attaque à l'arme blanche (VIDEO)    Météo: les prévisions du samedi 13 août    Le dirham se déprécie de 2,47% vis-à-vis du dollar en juillet    E-commerce : 12,8 millions d'opérations pour 4,6 MMDH à fin juin    HCP: près de 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes au Maroc    Jeux de la solidarité islamique : Les athlètes marocains décrochent deux médailles d'or et deux de bronze    Fouzi Lekjaa revient sur les raisons du limogeage de Vahid Halilhodzic    FIFA: le coup d'envoi du Mondial-2022 fixé au 20 novembre    Retraite : L'horizon d'épuisement des réserves de la CNSS se situe à 2038    Arrestation de l'agresseur d'un policier à Casablanca    Canicule au Maroc : Jusqu'à 46°C ces vendredi et samedi    Météo Maroc: persistance du temps ce samedi 13 août    Benzema, Courtois et De Bruyne nommés pour le titre de Joueur européen de l'année    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    E-commerce: 85% des consommateurs au Maroc préoccupés par la protection de leurs données personnelles    Des écologistes plaident pour un changement radical de la politique agricole    L'Algérie rejette la main tendue de SM le Roi    Rabat-Salé-Kénitra: destruction par incinération d'une importante quantité de drogues    L'actrice américaine Anne Heche succombe à ses blessures    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    Transport aérien : Ryanair annonce la fin des billets à 10 euros    Avec sa nouvelle loi sur l'immigration, le Portugal pourrait bénéficier de la main-d'œuvre marocaine    Reportage / Mondial-2022: Un QG unique pour parer aux incidents dans les stades    Liga saison 2022-2023 : Début ce soir avec Osasuna - FC Séville (20h00)    Tennis : Le Maroc passe au Groupe ll de Coupe Davis... One, two, three en Algérie !    Le Maroc compte 5,9 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    Biens culturels volés : Le Maroc adhère à la convention d'Unidroit de 1995    Diagnostic confirmé, Hamid El Hadri souffre bien d'une tumeur cérébrale (PHOTO)    Saad Lamjarred dévoile son tout dernier single « Alacheq Alhayem » (VIDEO)    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    « Pegasus » révèle que 12 pays européens ont utilisé son programme    Le problème des visas pour la France arrive au parlement    Président du parti politique argentin Demos : le Maroc a montré le « cap » d'ouverture sur le Monde    USA/Ohio: Un homme armé tué après avoir tenté d' »entrer par effraction » dans les bureaux du FBI à Cincinnati    Les Marocains deuxièmes bénéficiaires des premiers permis de séjour en Europe en 2021    Nouvelle vision pour les polices marocaine et espagnole    Des journalistes MRE découvrent de près la promotion du service audiovisuel public    Perquisition au domicile de Trump en Floride: Le FBI cherchait des documents liés au nucléaire (presse)    ONU/Ukraine: l'AIEA réclame l'accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia    Sécheresse chronique: la Californie veut stocker davantage d'eau    Mohammedia : Coup d'envoi du 5ème Festival du film éducatif pour les enfants en colonies de vacances    Le Polisario en quête d'une sortie honorable pour sa «guerre contre le Maroc»    La revue de presse du vendredi 12 août    Création numérisée : 11,5 millions de dirhams pour cinq cinémas    Mondial 2022: la Fifa entérine l'avancement d'une journée du match d'ouverture    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Algérie. L'Europe dénonce la répression du peuple Kabyle
Publié dans L'observateur du Maroc le 01 - 07 - 2020

Les nombreux actes de répression du régime algérien en Kabylie ont été décriés lundi 29 juin au Parlement européen.
L'eurodéputé italien Massimiliano Salini (PPE) a fait part de ses préoccupations dans une lettre au Haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité et une question écrite au Parlement européen concernant le Maghreb. L'eurodéputé pointe du doigt l'Algérie. Dans sa question, il indique que le gouvernement algérien renforce son emprise autoritariste et mène des actes de répression, particulièrement en Kabylie « où les protestations sont nombreuses car, selon l'Organisation des nations et des peuples non représentés (UNPO) qui défend les peuples indigènes et tribaux dans le monde, il s'agit d'un territoire occupé ».

« Le peuple kabyle rejette l'autorité du gouvernement algérien »

Selon le mouvement Mak-Anavad -formé en 2016 à la suite d'une fusion entre le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) et le Gouvernement provisoire kabyle (GPK) et seul membre maghrébin de l'UNPO-, le peuple Kabyle rejette l'autorité du gouvernement algérien car elle découle d'un processus « d'annexion unilatérale du territoire de la Kabylie à la république démocratique d'Algérie ».
L'objectif du Mak-Anavad, souligne-t-on, est de « regagner l'indépendance que la Kabylie a perdu quand elle fut annexée à l'Algérie en 1957 ». « Durant la dernière décennie, le Mak-Anavad a organisé une résistance pacifique et a conduit progressivement le peuple Kabyle vers l'indépendance ». Depuis 1963, date où le parti FFS de Hocine Aït Ahmed a contesté l'autorité du FLN, le peuple Kabyle a été assujetti à la discrimination, la persécution, les assassinats et la répression violente.

L'Algérie refuse le droit du peuple Kabyle à l'autodétermination et à l'autoidentification

Le gouvernement algérien rejette, pour sa part, toute forme d'existence au Mak-Anavad sur la base d'élections libres et transparentes, ne respectant pas, ainsi, le droit du peuple Kabyle légitime, selon l'UNPO, à l'autodétermination et à l'autoidentification. Le régime algérien tente ainsi de se dérober à ses engagements de droit international portant sur la protection des droits des peuples autochtones. L'Algérie est en effet signataire de la Convention de l'Organisation International du Travail ILO No. 169, relative à la protection des peuples indigènes et tribaux.
Hugh Roberts, éminent professeur d'histoire de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient à la prestigieuse Université américaine Tufts et autorité de premier plan sur l'histoire et la politique algérienne, a scientifiquement corroboré cet état de choses dans son ouvrage "Berber Government: The Kabyle Polity in Pre-Colonial Algeria" publié en 2014 et réédité en 2017. L'auteur a démontré, preuves historiques et anthropologiques à l'appui, que la Kabylie qui s'est formée en tant qu'entité politique distincte et s'est développée avant la conquête française était une république dotée d'institutions fonctionnelles, "fondée sur le consentement de la population, avec un mode de légitimation fondé sur un principe de représentation politique, une procédure de délibération publique et une prise de décision respectueuse de l'opinion publique, un corpus de lois ayant une autorité et des partis politiques rudimentaires".


En cinq ans, le parlement européen a adopté deux résolutions d'urgence portant sur l'Algérie
Pour rappel, le service de l'état-civil mis en place par Mak-Anavad a délivré le premier Passeport kabyle le 14 juin 2020 à l'occasion de la Journée de la Nation Kabyle et ce, dix ans après la mise en circulation de la première Carte d'identité kabyle. Des mesures de proximité ont été mises en place pour permettre aux citoyens kabyles de commander en ligne leurs passeports kabyles biométriques.
Dans la même dynamique, le Parlement kabyle (Imni aqvayli) en tant qu'institution législative kabyle fut proclamé le 14 juin 2020, soit dix ans après l'avènement du pouvoir exécutif que représente le Gouvernement provisoire kabyle mis en place le 1er juin 2020.

En l'espace de cinq ans, le parlement européen a adopté deux résolutions d'urgence portant
sur l'Algérie. Il s'agit respectivement de la résolution du 30 avril 2015 sur l'incarcération des militants des droits de l'Homme et des travailleurs en Algérie et, de la résolution du 28 novembre 2019 sur la situation des libertés en Algérie. Dans sa lettre au Président du Parlement européen, datant du 5 décembre 2020, le Président du Mak-Anavad, Ferhat Mhenni, avait « salué la résolution du Parlement Européen du 28 novembre 2019, initiée par l'euro-député Raphaël Glucksmann, du Groupe de l'Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates, et mettant en cause le pouvoir militaire algérien dans le traitement des droits humains et des libertés des citoyens ».

LIRE AUSSI :
Jamila Moussali, la ministre qui ne sert à rien


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.