Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    ONSSA: Aïd Al-Adha s'est déroulé dans de bonnes conditions    Explosions à Beyrouth: le roi Mohammed VI a écrit au président Aoun    Retraite: près de 49 MMDH de cotisations collectées en 2019    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Liban : des tonnes de nitrate d'ammonium à l'origine des explosions    Relance économique : Le montage financier dévoilé    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Beyrouth: au moins 100 morts et plus de 4000 blessés (nouveau bilan)    Twitter. #SoisUneFemme, le hashtag contre le sexisme au quotidien    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Expérience client multicanale : Eqdom lance son service de crédit en ligne    Iker Casillas annonce sa retraite    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    La CAF dévoile le calendrier des finales des compétitions interclubs    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    US Round Up du mardi 4 août – Microsoft/TikTok, Recensement 2020, NYC Restaurants, Sean Penn & Leila George    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Au Bac, le taux dé réussite a frôlé les 80%    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Entretien avec Omar Menzhi, expert en épidémiologie    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    Le Discours de la clarté et de l'espérance    Officiel : Wail Sadaoui rejoint le Raja    Football: La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Accident d'Agadir: ce que l'on sait    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hamza El Fadly « L'argent, la cause de tous les problèmes »
Publié dans L'observateur du Maroc le 08 - 07 - 2020

Anciennement connu sous le nom de « Meezo, l'interprète de « M'wooppy », « Ya mraya » et « Ma Nensak » vient de sortir son nouveau single « Derhem ». Un hymne à la jeunesse battante à la recherche d'un avenir meilleur.

Le nouveau morceau de Hamza El Fadly « Derhem » est une chanson aux allures modernes où les maux de la jeunesse marocaine sont mis à nu grâce à des paroles poignantes, mais aussi des rythmes où différents styles musicaux s'entremêlent.

« Money Talks ! »

Produit par Jam Aunni et réalisé à Marrakech par Othmane Ismaeli Alaoui, le clip qui dépeint la dure réalité des jeunes marocains dont le parcours est parsemé d'obstacles. A l'image du « Money talks » anglais (L'argent parle ou L'argent est roi), il met en scène plusieurs influenceurs et bloggeuses tendance (Oussama Benjelloun, Nada Oubnichou, Sofia Belkamel et Salwa Anlouf), histoire d'être plus proche de la jeunesse marocaine et de « faire porter le message au plus grand nombre de personnes ».
Entre classiques intemporels revisités « Ya Mraya », chanson emblématique de Younès Megri, sortie en 1974 et qui a fait le tour du Maghreb et « Ma Nensak », un hymne à l'amour porté par une chorale professionnelle, le jeune artiste a su prouver en quelques années à peine, son talent et son imagination débordante.

Des paroles simples et des rythmes accessibles

Se laissant porter par ses affinités artistiques du moment et optant toujours pour des paroles simples et des rythmiques accessibles à tous, Hamza El Fadly, doublement sacré meilleur artiste masculin en Afrique du nord des All Africa Music Awards (AFRIMA), est un jeune artiste caméléon qui refuse de rester figé sur une seule note de musique. Pour lui, toutes les musiques du monde méritent d'être découvertes et peu importe s'il faut transgresser les frontières du temps, de la langue et de la culture.
LIRE AUSSI :
Adil Bouaouad en quête de « rédemption »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.