LDC: ce qu'a dit l'entraîneur du WAC sur le but refusé d'El Karti    Compteur coronavirus :112 nouveaux cas, 6.171.437 personnes vaccinées    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Israël détruit l'immeuble des médias à Gaza    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Exploration de l'espace : la Chine réussit à poser un robot sur la planète Mars    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dialogue inter-libyen : L'initiative marocaine fait l'unanimité à travers le monde
Publié dans L'observateur du Maroc le 09 - 09 - 2020

Pour avoir sorti le dialogue inter-libyen de l'impasse, le Maroc continue à recevoir les félicitations du monde entier.
«Le dialogue politique entre les délégations du Haut Conseil d'Etat libyen et du Parlement de Tobrouk se déroule de manière positive et constructive et d'importants compromis ont été obtenus», avait affirmé, hier mardi 8 septembre à Bouznika, le représentant du Haut Conseil d'Etat libyen, Mohamed Khalifa Najm.
Dans une déclaration à la presse au nom des deux délégations présentes au Maroc, Najm a indiqué que les deux parties espèrent obtenir des résultats positifs et concrets susceptibles d'ouvrir la voie à l'achèvement du processus d'un règlement politique global dans tout le pays.
Les discussions, a-t-il ajouté, ont abouti à des compromis importants qui incluent l'établissement de normes claires tendant à éradiquer la corruption et la dilapidation des fonds publics et à mettre fin à l'état de division institutionnelle.
Ces avancées interviennent quelques semaines après la visite au Maroc du président du Haut Conseil d'Etat libyen, Khaled Al Mechri et du président du Parlement libyen, Aguila Saleh, à l'invitation du président de la Chambre des représentants du Maroc. Elles font suite également à la visite dans le Royaume de la représentante spéciale et Cheffe de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) par intérim, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général, Stéphanie Williams, dans le cadre des consultations qu'elle mène avec les parties libyennes, ainsi qu'avec les partenaires régionaux et internationaux afin de trouver une solution à la crise libyenne.
Reconnaissance internationale
Pour avoir réussi à ramener les négociateurs libyens autour de la table du dialogue, le Maroc continue à recevoir les éloges de différentes organisations et de différents pays à travers le monde.
Après l'ONU, l'UE, l'UA, l'Italie a elle aussi salué, par la voix de son ministère des Affaires étrangères, l'engagement du royaume à trouver une solution politique à la crise en Libye,
Auparavant, le président de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des députés italienne avait abondé dans le même sens.
«Le lancement à Bouznika, sous le parrainage du Maroc et avec l'accord des Nations Unies, de pourparlers entre les représentants du gouvernement de Tripoli et l'Assemblée parlementaire de Tobrouk est un pas en avant important dans la consolidation du cessez-le-feu et pour entamer un processus en vue d'une solution politique à la crise libyenne », a estimé Piero Fassino, président de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des députés italienne.
« Les pourparlers de Bouznika constituent une précieuse opportunité qui doit être saisie et soutenue par tous ceux qui, comme l'Italie et l'Union européenne, poursuivent l'objectif d'une solution politique garantissant la paix, la stabilité et la sécurité pour la Libye et la Méditerranée", a ajouté Fassino dans une déclaration.
De son côté, l'Espagne a reconnu la valeur positive des dynamiques enclenchées par le Maroc, telle que la rencontre entre les représentants du Parlement et du Haut Conseil d'Etat sur le sol marocain, qui «contribuent à renforcer le dialogue politique et la réconciliation nationale entre les différentes parties libyennes». C'est ce qu'a déclaré à la MAP le Bureau d'information diplomatique relevant du ministère espagnol des Affaires étrangères.
Pour sa part, la Jordanie a joint sa voix à celle des autres payas ayant déclaré leur reconnaissance pour le Maroc quant aux efforts déployés par le pays en vue de parvenir à un règlement politique consensuel entre les parties libyennes à même de préserver l'unité, la stabilité et la sécurité en Libye.
Lors d'un entretien téléphonique avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, le ministre jordanien des Affaires étrangères et des expatriés, Ayman Safadi, a exprimé le soutien de son pays à tous les efforts visant à trouver une solution politique à la crise en Libye.
C'est cette même reconnaissance au royaume qui a été exprimée par La Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD). L'organisation a souligné suivre avec une « attention particulière et une grande satisfaction » les pourparlers inter-libyens lancés le 6 septembre 2020 qui s'inscrivent dans le prolongement du processus de Skhirat couronné par l'Accord politique du 15 décembre 2015.
Dans un communiqué, la CEN-SAD salue les impulsions salutaires et les encouragements au dialogue constructif du Roi Mohammed VI qui, en l'occurrence, crée les conditions de la restauration et de la consolidation de la paix, de la concorde nationale par le dialogue fraternel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.