Et revoilà Benkirane, le retour!    MCA/OCDE : Convention de partenariat pour l'amélioration des pratiques dans l'enseignement secondaire    Vaccin anti-grippal: le risque de pénurie se précise    France: voici les modalités du confinement    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Condoléances du Roi Mohammed VI à la famille de feu Mohamed Melehi    BAM: hausse du crédit bancaire en septembre    Le Maroc dénonce l'attaque perpétrée à Nice    Covid-19 au Maroc : De nouveaux chiffres inquiétants    Air Arabia. une liaison Casablanca – Rennes pour la première fois    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    David Fischer parle des relations Maroc-USA dans le Washington Times    Procès à distance: 8.775 audiences du 27 avril au 23 octobre    Attaque dans une église à Nice: plusieurs morts et blessés (VIDEO)    Le président Erdogan a reçu un message du roi Mohammed VI    Le journaliste Driss Ouhab est décédé du Covid-19    CRI de Casablanca-Settat : 37 MMDH d'investissements approuvés à fin septembre    MCA-Morocco prolonge les dates de préparation des offres    Taxe de solidarité : Benchaaboune campe sur ses positions    Les éclaircissements de Abdelouafi Laftit    Tanger : Inauguration du siège de la Maison méditerranéenne du climat    Alerte – Afrique : Les Africains doivent se préparer à une 2e vague    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Ahmed Amsrouy Belhassane, un grand capitaine de l'industrie s'en va    Anticiper la brutalité : Un reconfinement ciblé est à nos portes    France. Avignon : un homme équipé d'une arme de poing abattu par la police    France : Nouvelle attaque au couteau évitée in extremis à Avignon    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Edito : Diplomatie    Météo: temps assez ensoleillé ce jeudi au Maroc    Botola Pro / D1 : Youssef Fertout s'engage avec le Rapide Club Oued Zem    Ligue des champions : Dortmund n'a plus d'âme, la faute à Lucien Favre ?    Premier but de Ziyech avec Chelsea (VIDEO)    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Coronavirus: nouvelles guérisons au Raja    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Projection de "Mica " d'Ismail Ferroukhi au Festival du film d'El Gouna    Johnny Depp toujours en guerre contre "The Sun "    a Zambie se dote d'un consulat général à Laâyoune    Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Ligue des champions : les résultats de la soirée    Laftit: une série de compétences propres seront transférées aux régions    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bonne gouvernance : L'Autorité marocaine du marché des capitaux présente son bilan
Publié dans L'observateur du Maroc le 23 - 09 - 2020

L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient de livrer son premier bilan sur l'application des nouvelles règles de bonne gouvernance par les émetteurs ainsi que leurs pratiques en termes de mixité au sein de leurs organes de gouvernance.
L'état des lieux effectué par l'AMMC sur la conformité des émetteurs en matière de nomination d'administrateurs indépendants s'est basé sur l'examen de plusieurs sources d'information, principalement les avis de convocation aux assemblées générales tenues en 2020, les rapports ESG, les documents de référence, les communiqués de presse et les procès-verbaux des organes de gouvernance, indique l'Autorité dans un communiqué. Ledit examen arrêté au 31 août 2020 a révélé que 69 émetteurs disposent d'au moins un administrateur indépendant, soit 75% des émetteurs soumis à l'obligation de nommer des administrateurs indépendants. Ils sont répartis comme suit : 19 émetteurs disposent de 1 administrateur indépendant, 38 émetteurs disposent de 2 administrateurs, indépendants, 7 émetteurs disposent de 3 administrateurs indépendants et 5 émetteurs disposent de 4 administrateurs indépendants.
Il ressort également de l'analyse effectuée par l'AMMC que 46 sociétés cotées sur le marché principal disposent d'au moins deux administrateurs indépendants au sein de leur comité d'audit, soit 63%, dont 36 sociétés cotées disposent de 2 administrateurs indépendants, 6 sociétés cotées disposent de 3 administrateurs indépendants et 4 sociétés cotées disposent de 4 administrateurs indépendants.
S'agissant de la mixité au sein des conseils, l'analyse de la composition des organes de gouvernance des émetteurs montre que le nombre de femmes administrateurs a atteint 150, soit 17% du nombre total des administrateurs siégeant dans les conseils de l'ensemble des émetteurs.
Les femmes représentent 34% des administrateurs indépendants siégeant dans les conseils de l'ensemble des émetteurs et 23% des administrateurs indépendants siégeant dans les conseils de l'ensemble des sociétés cotées.
L'analyse de la représentativité féminine dans les organes d'administration et de surveillance des émetteurs fait ressortir que 54% ont des conseils où les femmes représentent entre 10% et 30% des membres, selon l'AMMC.
Pour ce qui est des sociétés cotées, l'AMMC note que la campagne de nominations des administrateurs, ayant eu lieu en 2020, s'est traduite par la nomination de plusieurs femmes portant le niveau de la représentativité féminine dans les conseils d'administration et de surveillance des sociétés cotées à 18% du nombre total des administrateurs siégeant au sein des sociétés cotées.
Ce taux a enregistré un bond de 8 points par rapport au taux de 10% publié en février 2013 dans l'étude commanditée par l'IMA sur « la représentativité des femmes dans les instances de gouvernance des grandes entreprises publiques et privées ».
L'AMMC fait observer que plus de 50% des sociétés cotées comptent au moins 2 femmes administrateurs au sein de leur conseil, contre 22% qui n'ont aucune femme administrateur, relevant que la progression du taux de 18% de représentativité féminine dans les conseils des sociétés cotées, bien que relativement bas, reste encourageante et ce, même en l'absence de dispositif légal contraignant.
Ainsi, pour encourager les bonnes pratiques de gouvernance, notamment en termes de parité, une série d'informations incitant les émetteurs à communiquer sur la parité au sein des conseils et sur les mesures prises pour la promouvoir a été demandée par l'AMMC dans le cadre du rapport annuel «ESG» (Environnement, social et gouvernance) que les émetteurs ont dû publier pour la première fois au cours du premier semestre 2020.
La circulaire de l'AMMC n°03/19, adoptée en juin 2019, a opérationnalisé les nouvelles dispositions relatives aux règles de bonne gouvernance introduites par les derniers amendements de la loi n°17-95 relative aux sociétés anonymes telle que modifiée et complétée.
Il s'agit principalement de la nomination d'un ou plusieurs administrateurs indépendants dans les organes de gouvernance des sociétés faisant appel public à l'épargne et de la composition des comités d'audit des sociétés cotées qui doivent dorénavant compter au moins deux administrateurs indépendants dont le Président dudit comité.
Ainsi, au cours du premier semestre 2020, de nombreux émetteurs ont été amenés à faire évoluer la composition de leurs organes de gouvernance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.