Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    La CGEM et la DGI s'associent pour réduire les litiges entre l'Administration fiscale et les entreprises    Couverture sociale : la Banque accorde un prêt de 400 milliards au Maroc    Porté disparu à Midelt, un technicien de 2M retrouvé sain et sauf    Ce qu'a dit Moncef Slaoui sur le vaccin choisi par le Maroc    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    Covid-19 : L'Etat soutient les traiteurs touchés par la crise    2M: voici le nouveau directeur de l'information    Le Syndicat national de la presse marocaine dénonce les insultes de Ziane contre les journalistes    Marché automobile: Les ventes en chute cette année    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance du secteur à Dakhla Oued Eddahab    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Casablanca: décès suspect dans une clinique privée, la famille dénonce    La date des prochaines vacances scolaires au Maroc    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    Guergarat. L'Algérie ne lâche pas le morceau    CNSS. Indemnité pour perte d'emploi : les coulisses d'une réforme    Personnes en situation de handicap : l'accès à l'éducation et l'intégration professionnelle au centre de deux conventions interministérielles    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 4 décembre    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    Exclusif – Premières révélations sur l'opération anti-terroriste en cours à Tétouan (vidéo)    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    ONU : Le cannabis sort de la liste des drogues les plus dangereuses    Sahara marocain : ARTE dévoile les Fake news du polisario    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi    Evolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Festival international Cinéma et migrations d'Agadir. Une édition 100% digitale    Abondantes chutes de neige, vague de froid et fortes averses de vent    Le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un « choix politique fallacieux »    Ait Taleb: la date de démarrage de la campagne de vaccination n'est pas encore fixée    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    Jamel Debbouze provoque Booba pour le buzz (Vidéo)    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Union des Comores ouvre son ambassade à Rabat et fustige la thèse séparatiste
Publié dans L'opinion le 27 - 10 - 2020

L'ambassade de la République de l'Union des Comores au Maroc a été inaugurée lors d'une cérémonie organisée lundi à Rabat, présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita et son homologue comorien, Dhoihir Dhoulkamal.
S'exprimant lors d'un point de presse conjoint avec M. Bourita, le ministre comorien a remercié SM le Roi Mohammed VI pour son engagement à soutenir et préserver l'amitié maroco-comorienne, se félicitant de la relation "très particulière" unissant les deux pays.
Il a, à cet égard, rappelé le soutien du Maroc aux Comores dans le domaine de la formation, notant que 80 pc des cadres de son ministère ont été formés dans le Royaume.
Le Maroc continue de former les Comoriens en leur accordant des bourses, a-t-il dit, rappelant aussi le soutien du Royaume à son pays dans le domaine de l'administration.
Après le secteur de l'administration, l'Union des Comores compte sur le soutien du Maroc pour la construction économique, a poursuivi M. Dhoulkamal, exprimant le souhait de son pays de profiter du savoir-faire et de l'expérience des Marocains dans l'ambition de faire des Comores un pays émergent à l'horizon 2030.
Il a aussi indiqué que le soutien du Maroc est très sollicité par son pays dans le domaine du tourisme, rappelant que le Royaume a été représenté par la plus forte délégation lors la Conférence des Partenaires au Développement des Comores, tenue à Paris.
Le Maroc a plus rapidement réagi au lendemain de cette conférence en envoyant une forte délégation aux Comores pour voir des secteurs porteurs, a-t-il poursuivi, plaidant pour la mise en place d'un cadre de coopération bilatérale beaucoup plus dynamique.
Le chef de la diplomatie comorienne a aussi formé le voeu de développer des projets économiques gagnant-gagnant entre les deux pays, saluant par ailleurs la vision africaine de SM le Roi.
Pour sa part, M. Bourita a indiqué que l'inauguration de cette ambassade reflète l'ambition partagée des deux Chefs d'Etat de consacrer une relation bilatérale empreinte de confiance et d'excellence.
Cette inauguration vient confirmer des liens solides et une coopération très fructueuse, a-t-il soutenu, assurant que l'ambassade sera un instrument très important pour le suivi des engagements entre les deux parties.
Un nouveau coup dur pour le «Polisario»
S'agissant de la cause nationale, l'Union des Comores reconnait bien la marocanité du Sahara. "Le Sahara est une terre marocaine, nous l'avons dit et nous le dirons partout", a tranché M. Dhoulkama, ajoutant que "L'intégrité territoriale du Royaume n'est pas à discuter, c'est un acquis". "l'ouverture par son pays d'un consulat à Laâyoune est un témoignage de son attachement à l'intégrité territoriale du Royaume", a t-il conclu.
Le Maroc et l'Union des Comores sont deux pays très proches par le coeur, la solidarité et la coopération, a-t-il affirmé, notant que la double présence des Comores à Rabat et Laâyoune, où il était le premier pays à ouvrir un consulat, permettra d'asseoir encore plus ces relations d'exception.
Ces représentations ne sont pas que des institutions, ce sont le reflet d'une ambition commune, a souligné M. Bourita, relevant que l'excellence des relations politiques trouve son prolongement sur le terrain humain puisque l'une des premières communautés estudiantine au Maroc est comorienne.
Il a aussi rappelé la signature de plusieurs accords de coopération bilatérale qui viendront consolider le partenariat entre les deux pays, faisant savoir que les deux parties ont convenu de la tenue prochaine de la commission mixte et de l'envoi d'une mission économique multisectorielle pour accompagner les projets du président comorien.
Conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi, le Maroc a été présent à Paris lors la Conférence des Partenaires au Développement des Comores, a-t-il rappelé, notant que la délégation marocaine a été la plus grande délégation représentant les différents secteurs et institutions et les opérateurs économiques.
Conformément aux Hautes Instructions Royales, une réunion spéciale a été tenue avec le président comorien pour identifier les axes de coopération.
Le Maroc, conformément à cette orientation royale sera toujours mobilisé comme il l'a fait dans les domaines de la formation et de l'administration, a-t-il assuré, faisant savoir qu'il le fera aussi pour la mise en place d'une économie diversifiée.
(Avec MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.