PLF 2021 : voici le détail des amendements proposés par la CGEM    Décès d'Abarhoun: la FRMF prend en charge les frais de rapatriement de sa dépouille    Campagne de vaccination: forte mobilisation à Chichaoua    Provinces du Sud : 236 projets du programme de développement restent à réaliser    Abdelillah El Jawhari déplore la maigre production du cinéma arabe traitant de la cause palestinienne    Pour l'OSFI, la lutte contre la violence à l'égard des femmes est la bataille de tous les acteurs en vue d'instaurer une culture de l'égalité    Le ministère de l'Industrie prévoit un budget d'investissement de 1,2 MMDH en 2021    CFG Bank enregistre un PNB en hausse à fin septembre    Où va le Liban ?    Nasser Bourita : Le Maroc ne ménage aucun effort pour contribuer à la mise en œuvre des objectifs du Pacte de Marrakech    Marzouki appelle les séparatistes du polisario à regagner la mère-patrie    Malades du Covid-19 traités à domicile...ces laissés-pour-compte    L'UE souhaite améliorer le mécanisme des retours au Maroc des migrants irréguliers    "Le Miracle du Saint Inconnu " de Alaa Eddine Aljem représente le Maroc dans la présélection des Oscars    Philip Green, la chute du sulfureux roi de la mode britannique    Evolution du coronavirus au Maroc : 4346 nouveaux cas, 364.190 au total, mercredi 2 décembre à 18 heures    RNI : Le Comité de suivi de la cause du Sahara en visite à Guergarate    Jeux Olympiques de Tokyo 2021 : A la rencontre des quatre cavaliers du Royaume    Bruxelles: une manif du polisario fait pschitt    Le Maroc, sous la conduite de S.M le Roi, considère la cause palestinienne comme une question centrale    F1 : Russell remplace Hamilton chez Mercedes au GP de Sakhir ce week-end    Non à la suspicion meurtrière    Unesco: le Maroc soutient la candidature d'Audrey Azoulay pour un second mandat    Rachid Yazami, ce marocain qui entend révolutionner la recharge des batteries pour véhicules électriques    Décès de l'épouse du camarade Lemniddem    «La Covid-19 a grandement perturbé notre action»    Le président Tebboune va rentrer «dans les prochains jours»    Bill Barr n'a pas «vu de fraude» pouvant changer le résultat de l'élection    Vers un remaniement ministériel avant les élections ?    Une proposition de loi pour le transfert des actifs de la Samir à l'Etat    Loulichki: Le Maroc demeure un partenaire crédible pour les Etats-Unis    L'ONMT entame une tournée régionale pour amorcer le plan de relance    Ouverture des candidatures    Edition de livres: annonce de la prolongation des délais de soumission des candidatures    «Echo…Notations Cosmiques», nouvelle exposition de Azdine Hachimi Idrissi    Amical/U20: Match nul entre le Maroc et le Togo    DR Moncef Slaoui : « Une grande majorité de la population américaine pourrait être immunisée contre le Covid-19 d'ici juin 2021 »    Algérie: François Ciccolini suspendu 2 ans!    Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé    Régularisation fiscale : les textiliens aboutissent à un compromis    La RAM offre une couverture pour les dépenses liées au covid-19    Le vaccin anti-covid sera-t-il obligatoire ? Khalid Ait Taleb tranche (VIDEO)    Merendina parle le langage de l'amour    Dounia Batma et Mohamed Al Turk endeuillés (PHOTO)    Gad El Maleh est en deuil, il annonce le décès d'un être cher    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand la propagande algérienne invente un soi-disant groupe parlementaire belge de soutien aux séparatistes
Publié dans L'opinion le 28 - 10 - 2020

A l'approche de chaque échéance importante au Conseil de sécurité de l'ONU sur la question du Sahara marocain, la machine de propagande algérienne déploie ses relais toxiques pour tenter de saper le processus en cours et casser la dynamique de soutien à la solution marocaine d'autonomie, enclenchée à la faveur d'une diplomatie agissante.
Les médias algésariens ont jeté cette fois-ci leur dévolu sur le parlement fédéral belge qui hébergerait, à l'insu même de ses occupants, «un groupe de paix pour le Sahara».
Ce pseudo-groupe, qui n'existe que dans l'imaginaire de ceux qui l'ont inventé, aurait adressé une lettre à la ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, lui demandant un soutien de son pays, aujourd'hui membre non permanent du Conseil de sécurité, pour «précipiter la nomination d'un envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara », pour «élargir le mandat de la Minurso aux questions des droits de l'homme» et patati et patata...
Pour le député fédéral Hugues Bayet, il s'agit d'une fake news.
«S'il y avait un quelconque groupe qui s'est constitué au sein du Parlement, les députés seraient les premiers informés. Or personne n'est au courant», a-t-il précisé à la MAP.
Même réponse du côté de la destinatrice de "la lettre", en l'occurrence la cheffe de la diplomatie belge, par ailleurs admise en soins intensifs suite à sa contamination au Covid-19.
Une source de son cabinet précise qu'aucune correspondance n'est parvenue de la part de députés à la ministre, ni aucune sollicitation parlementaire de ce genre.
M. Bayet a, par ailleurs, précisé que les ministres sont interpelés par les députés à travers des questions posées séance tenante ou des questions écrites rendues publiques et non pas de manière clandestine.
S'agissant de la position de son pays par rapport au sujet du Sahara marocain, le député a indiqué que « la Belgique, Etat fédéral qui a toujours fonctionné par le compromis», soutient ceux qui veulent trouver une solution par le compromis, notant que le Maroc a fait plusieurs pas en avant dans le sens de la paix et pour le règlement définitif de ce conflit.
«Tout comme l'Union européenne, la Belgique soutient la solution basée sur le compromis. Encore faut-il qu'il y ait cette volonté de s'assoir autour de la table, présenter des propositions comme ce que le Maroc a fait et trouver une solution», a affirmé cet ancien eurodéputé.
Rappelons dans ce contexte que le soutien de la communauté internationale à la solution marocaine d'autonomie ne cesse de se renforcer.
Tout récemment devant la IVème commission de l'ONU, plusieurs pays ont réitéré leur appui à la proposition du Royaume et au processus onusien pour le règlement définitif de ce conflit artificiel.
(Avec MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.