Couverture sociale : la Banque accorde un prêt de 400 milliards au Maroc    Le patronat veut réduire les litiges avec l'administration fiscale    Ce qu'a dit Moncef Slaoui sur le vaccin choisi par le Maroc    Le Syndicat national de la presse marocaine dénonce les insultes de Ziane contre les journalistes    Marché automobile: Les ventes en chute cette année    Covid-19 : L'Etat soutient les traiteurs touchés par la crise    2M: voici le nouveau directeur de l'information    Le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance du secteur à Dakhla Oued Eddahab    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Casablanca: décès suspect dans une clinique privée, la famille dénonce    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    CNSS. Indemnité pour perte d'emploi : les coulisses d'une réforme    Personnes en situation de handicap : l'accès à l'éducation et l'intégration professionnelle au centre de deux conventions interministérielles    Guergarat. L'Algérie ne lâche pas le morceau    Fitch Ratings : Les banques marocaines vont affronter une puissante vague de crédits douteux à cause de la pandémie    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 4 décembre    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Exclusif – Premières révélations sur l'opération anti-terroriste en cours à Tétouan (vidéo)    ONU : Le cannabis sort de la liste des drogues les plus dangereuses    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Sahara marocain : ARTE dévoile les Fake news du polisario    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi    Alerte Météo: chutes de neige, temps froid, rafales de vent et fortes pluies ce week-end    Evolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Festival international Cinéma et migrations d'Agadir. Une édition 100% digitale    Le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un « choix politique fallacieux »    Abondantes chutes de neige, vague de froid et fortes averses de vent    Nouveau consulat des Etats-Unis à Casablanca    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    Ait Taleb: la date de démarrage de la campagne de vaccination n'est pas encore fixée    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    Jamel Debbouze provoque Booba pour le buzz (Vidéo)    Gad El Maleh endeuillé (PHOTO)    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara Marocain : le mandat de la MINURSO renouvelé pour une année de plus
Publié dans L'opinion le 30 - 10 - 2020

Sans surprise, le Conseil de sécurité des Nations-Unies a décidé, vendredi, de proroger pour une année le mandat de la MINURSO, tout en consacrant, une fois de plus, la prééminence de l'initiative marocaine d'autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain.
Le Conseil de sécurité «décide de proroger le mandat de la MINURSO jusqu'au 31 octobre 2021», lit-on dans le texte de la résolution 2548 présentée par les Etats-Unis et adoptée par une procédure écrite des quinze membres du Conseil en raison de l'annulation des réunions présentielles au siège de l'ONU due à la découverte de cas de Covid-19.
Un renouvellement qui relève de l'évidence, du fait que le patron de l'ONU, Antonio Guterres avait adressé, dans son dernier rapport au Conseil, un réquisitoire sans équivoque contre les violations massives gravissimes et persistantes par le Polisario du cessez-le-feu, des accords militaires et des Résolutions du Conseil de Sécurité, notamment à El Guerguerate. Il avait ainsi recommandé le renouvellement du mandat de la MINURSO, en précisant que « la tâche principale du mandat de la MINURSO est la supervision du cessez-le-feu ». Il a donc balayé, pour la énième fois, les prétentions fallacieuses des adversaires du Maroc en ce qui concerne l'organisation d'un prétendu référendum, jeté aux oubliettes par le Conseil de Sécurité et le Secrétariat Général de l'ONU depuis plus de deux décennies.
Dans cette nouvelle résolution, l'instance exécutive des Nations-Unies a conforté, pour la quatorzième année de suite, la prééminence de l'initiative d'autonomie, présentée par le Royaume le 11 avril 2007, en se félicitant des efforts «sérieux et crédibles» du Maroc, incarnés par l'initiative d'autonomie.
De même, la résolution consacre, à nouveau, l'Algérie en tant que partie principale au différend régional sur le Sahara marocain, tout en soulignant la nécessité de «parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique et durable» à la question du Sahara «qui repose sur le compromis».
La concertation s'impose
Ainsi, tout en appelant à la nomination d'un nouvel Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, le Conseil de sécurité a réaffirmé la consécration du processus des tables-rondes et encouragé «la reprise des concertations entre le prochain Envoyé personnel» et les parties prenantes à ce différend régional, à savoir le Maroc, l'Algérie, la Mauritanie et le polisario.

Dans ce sens, l'instance exécutive des Nations-Unies souligne l'importance que les parties s'engagent à nouveau à faire avancer le processus politique sous les auspices du Secrétaire général de l'ONU, tout en affirmant qu'il est «indispensable que les parties fassent preuve de réalisme et d'un esprit de compromis pour aller de l'avant».

Le conseil appelle également à tenir compte «des efforts faits depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable».

La résolution appelle aussi à faire montre de volonté politique et à travailler dans une atmosphère propice au dialogue, assurant ainsi la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007, qui est l'année de la présentation par le Maroc de son initiative d'autonomie.

Le Conseil de sécurité reconnait, à cet égard, que «la concrétisation d'une solution politique à ce différend de longue date et le renforcement de la coopération entre les Etats membres de l'Union du Maghreb Arabe contribueraient à la stabilité et à la sécurité, induisant à son tour la création d'emplois, de croissance et d'opportunités pour l'ensemble des peuples de la région du Sahel».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.