Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Automobile: Inauguration à Casablanca du CETIEV 2.0    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    CDG Invest lance la 3ème promotion du programme 212Founders    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    JSK-RSB (0-0) : Les Berkanais se compliquent la tâche    Malgré une perspective négative : Moody's maintient la note Ba1 pour le Maroc    Le ramadan, un mois de jeûne qui se prépare depuis plusieurs jours (Reportage)    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Les Ligues régionales de football en réunion à Laâyoune : Les présidents pour un 3e mandat du président actuel de la FRMF    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    L'Association marocaine des droits des victimes tient son assemblée générale constitutive    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    Covid-19/Maroc : Séance commune des deux chambres du parlement lundi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Etat-Major Général des FAR : le passage d'El Guerguerat "complètement sécurisé"
Publié dans L'opinion le 13 - 11 - 2020

L'opération nettoyage de la zone tampon, menée par les Forces Armées Royales (FAR) ce matin, sur Très Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'Etat-major général, afin de restaurer la libre-circulation au passage d'El Guergarat, s'est déroulée de manière pacifique, sans accrochage ni menace pour la sécurité des civils. Le passage est à présent complètement sécurisé, indique un communiqué de l'Etat-Major Général des FAR.
Après que le responsable des Affaires étrangères du «Polisario», Mohamed Salem Ould Salek, ait annoncé que «la guerre a commencé», la milice armée du «polisario» a ouvert le feu sur les éléments des FAR qui ont pour leur part riposté et obligé les miliciens à prendre la fuite, sans qu'aucun dégât humain ne soit enregistré, souligne le communiqué. Et d'ajouter que cette opération fait suite au blocage par les polisariens de l'axe routier traversant cette zone reliant le Maroc et la Mauritanie.
«Après avoir pris connaissance de l'engagement des Forces Armées Royales, opéré en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, que Dieu L'assiste, les miliciens du polisario ont volontairement incendié le camp de tentes qu'ils avaient érigé et pris la fuite à bord de Jeeps et de camions vers l'Est et vers le Sud, sous les yeux des observateurs de la MINURSO», ajoute le communiqué.
Cela dit, la même source précise que le passage d'El Guerguerat est à présent «complètement sécurisé» par la mise en place d'un cordon de sécurité, assurant le flux des biens et des personnes à travers le passage entre les deux postes frontaliers.
Des agissements intolérables !
De son côté, le ministère des affaires étrangères a souligné dans un communiqué que cette opération, visant à mettre un terme définitif aux agissements inacceptables du «polisario», intervient après avoir donné toute sa chance à une solution diplomatique à travers les bons offices des Nations Unies.
En 2016 et 2017, les contacts entre SM le Roi Mohammed VI, et le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, avaient permis un premier dénouement, note la tutelle en ajoutant que «toutefois, le Polisario a poursuivi ses actes de provocation et d'intrusions illégales dans cette zone».

Après l'intrusion du 21 octobre 2020, et tout en soutenant l'action du Secrétaire Général, le Souverain avait affirmé dans une lettre à Guterres: «Le statu quo ne peut plus se prolonger. Si cette situation perdure, le Royaume du Maroc, dans le respect de ses attributions, en vertu de ses responsabilités et en parfaite conformité avec la légalité internationale, se réserve le droit d'agir, au moment et de la manière qu'il jugera nécessaire, afin de sauvegarder le statut de la zone, de rétablir la libre-circulation et de préserver la dignité des Marocains», rappelle le ministère.

Aussi, le ministère affirme que le Maroc «demeure fermement attaché à la préservation du cessez-le-feu», relevant que l'opération menée par les Forces Armées Royales vise précisément à consolider le cessez-le-feu en empêchant la récurrence de pareils actes graves et inadmissibles qui violent l'accord militaire et menacent la sécurité et la stabilité régionales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.