Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs employés au S2-2020    Lancement de «Tatwir croissance verte» pour l'appui à la décarbonation des TPME industrielles    Le textile marocain en quête d'un fil d'Ariane    10 M€ pour soutenir l'activité de microcrédit    Commerce extérieur : nouveau partenariat pour BMCE Group    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce    Les milices privées reniables d'Erdoğan déstabilisent le Moyen-Orient    Décès de Mohieddine Chekrouni    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    USA-Israël : Etroite collaboration sur les questions de sécurité régionale    De Larbi Ben Mbarek à Youssef En-Nesyri: Les Lions de l'Atlas continuent de rugir dans l'arène de la Liga    Formation dans le numérique au profit de de 50.000 étudiants    Moncef Slaoui : fier du succès du vaccin, l'ancien responsable scientifique de Warp Speed parle de politique, de présidents et de futures pandémies    Notre diversité culturelle est une source inépuisable d'enrichissement    Les galeries d'art improvisent pour ne pas disparaître    La FNM lance un concours pour la création graphiques de son Logo    Marrakech. Quand l'Art s'invite au Palmeraie Rotana Resort    Exposition. Spirit of the letter de Larbi Cherkaoui    Dakhla : un rallye classique et sportif pour célébrer la marocanité du Sahara    «La passion de la lecture et l'amour de l'écriture»    Le gouvernement s'écroule, place aux consultations tous azimuts    Bouayach : «une source d'inspiration pour un modèle non-institutionnel de dialogue interculturel»    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Mobilisation des moyens appropriés pour réussir la campagne de vaccination    Vaccins anti-Covid: doit-on craindre des effets indésirables ?    Etats-Unis : Un soldat américain pro Daech arrêté grâce à la DGST marocaine    Cyber-sécurité : le dispositif de Maroc Telecom    AfricaPay ambitionne de devenir la première néo-banque du continent    Le Maroc, un modèle en matière de préservation des traditions, notamment juives    Le Maroc réitère son appel pour la création d'une Plateforme d'experts africains pour la lutte contre les épidémies    Vaccins au Maroc: ce qu'il faut savoir (photos)    Une nouvelle émission dédiée le 3 février à la culture juive sur Medi1TV    Marrakech : Une Allemande se jette du 5ème étage d'un immeuble    Marocains, faites attention au pain que vous consommez    Hommage aux personnalités sportives qui se sont illustrées en 2020 : Malgré la pandémie, la SNRT perpétue la tradition    Législation : Un bilan maigre se profile    Partage de connaissances : HEM lance la 24ème édition de l'Université Citoyenne 2021    Pétitions : Enième tentative de réanimation    Maroc-Ouganda, un match couperet    Warning du Centre antipoison / «M'khinza» : Attention danger!    Fkih Ben Saleh : Un escroc mis hors d'état de nuire    CHAN : Bien que décimée par la Covid-19, la RDC bat le Niger (2-1)    RDC. L'ancien chef du renseignement poursuivi pour tortures    CHAN / Covid-19 : Baâdi testé positif, il sera remplacé par Nemssaoui    CHAN / Groupe « C » : Ce soir, Maroc-Ouganda, pour rectifier et se qualifier !    Le rock maghrébin en concert à Meknès    La Ligue arabe salue les accords auxquels les parties libyennes sont parvenues à Bouznika    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zoom : Hamilton ou Schumacher, qui est le meilleur pilote de l'Histoire ?
Publié dans L'opinion le 24 - 11 - 2020

Qui est le plus grand pilote de l'histoire de la F1 ? Lewis Hamilton, Michael Schumacher, un autre ? Difficile de départager les candidats, compte tenu de l'évolution de ce sport.
Les chiffres
Si on regarde les statistiques, Hamilton (14 saisons et 264 Grands Prix depuis 2007) et Schumacher (19 saisons et 307 GP entre 1991 et 2006 puis 2010 et 2012) sont à part.
Dimanche en Turquie, le Britannique a égalé le record de 7 titres mondiaux de l'Allemand. Derrière eux vient Juan Manuel Fangio (5 couronnes dans les années 1950), lui aussi cité parmi les plus grands avec Ayrton Senna (3 titres entre 1988 et 1991) et Alain Prost (4 entre 1985 et 1993).
En 2020, Hamilton a battu deux autres records de Schumacher: celui des podiums (163 contre 155) et des victoires (94 contre 91). Pour le Britannique, c'est au moins un succès par an pendant 14 ans. Pour l'Allemand, au moins un par an pendant 15 saisons consécutives. C'est aussi un record. En qualifications, l'Anglais est supérieur: son total de 97 pole positions (68 pour Schumacher) paraît inaccessible. «Schumi» détient en revanche le record des meilleurs tours en course (77 contre 53).
A 35 ans, le pilote Mercedes a encore de belles années devant lui et va désormais songer à renégocier son contrat pour 2021. Les chiffres, toutefois, ont leurs limites. Le nombre de GP par saison n'a cessé d'augmenter: 16 en moyenne du temps de Schumacher, 19 sous l'ère Hamilton et... 8 à l'époque de Fangio. La longévité des pilotes aussi est incomparable.
Le talent
Pour le directeur technique de Mercedes James Allison, qui a travaillé avec les deux hommes, c'est leur «brûlant désir» de victoire qui les distingue des «simples très bons pilotes».
«Normalement, une certaine satisfaction s'installe lorsqu'ils atteignent leur objectif d'être champion du monde», témoigne l'ingénieur. «Pour avoir encore faim d'un septième titre, il faut quelque chose de très particulier.» Allison se refuse à désigner le meilleur. «A moins de courir côte à côte à bord de la même monoplace, c'est impossible à dire», balaye-t-il.
Deux choses, tout de même, distinguent le cadet, selon: «son record de poles et la façon dont, au fil des saisons, Lewis a appris à maîtriser ses pneus, jusqu'à pouvoir piloter très vite et très longtemps sur le même train» pendant les courses.
Ceci dit, selon une étude menée par la F1 faisant appel à l'intelligence artificielle, le pilote le plus rapide de tous les temps est... Senna (65 poles en 162 GP), 114/1000 devant Schumacher et 275/1000 devant Hamilton !
L'opposition
Avec trois champions du monde (Fernando Alonso, Jenson Button et Nico Rosberg) en pleine possession de leurs moyens parmi ses équipiers chez McLaren puis Mercedes, le Britannique a fait face à une féroce concurrence interne par le passé. Sa domination actuelle sur Valtteri Bottas, par contre, n'est pas sans rappeler celle de Schumacher sur Rubens Barrichello chez Ferrari.
Hormis leurs équipiers, «Michael avait peut-être un peu plus de compétition que Lewis», estime par contre Romain Grosjean. Selon lui, cela explique peutêtre une différence notable entre les deux hommes. «En piste, Michael a eu de petits accrochages douteux, avec Damon Hill, avec Jacques Villeneuve... Lewis, lui, a toujours été classe», termine le pilote français.
La voiture et l'équipe
Depuis 2014, Hamilton pilote une F1 plus performante que la concurrence. C'était aussi le cas de Schumacher avec la Scuderia entre 1999 et 2004. Recruté par la marque à l'étoile en 2013, à une époque où elle se cherchait encore, l'Anglais a «posé (son) empreinte» sur sa voiture et acquis la dévotion de ses troupes, comme le «baron rouge» en son temps. «La façon dont Lewis exige toujours le meilleur de nous, l'équipe technique, est très semblable à Michael», raconte d'ailleurs James Allison. Les pilotes, par contre, bénéficient aujourd'hui de plus d'aides technologiques et depuis leur stand. «+Schumi+ pilotait plus ou moins seul», remarque l'ancien patron de la F1 Bernie Ecclestone. «Hamilton, lui, a Dieu sait qui pour l'aider en lui disant quelle est la pression de ses pneus, ses vitesses dans les virages.» Cela, selon «Mister E», rend la comparaison difficile. «Hamilton est-il meilleur que Michael ? Michael aurait-il été meilleur dans la même voiture ? Impossible à dire.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.