Plan de relance. Ça va décarboniser    Commerce extérieur, Bank Of Africa acte un nouvel accord    L'ambassadeur israélien arrivé au Maroc...une première depuis deux décennies    Le textile marocain en quête d'un fil d'Ariane    Le Premier secrétaire de l'USFP reçoit les organisations de la jeunesse des partis politiques    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    Les milices privées reniables d'Erdoğan déstabilisent le Moyen-Orient    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    Décès de Mohieddine Chekrouni    De Larbi Ben Mbarek à Youssef En-Nesyri: Les Lions de l'Atlas continuent de rugir dans l'arène de la Liga    Le match sera «décisif» pour les deux sélections (Lhoucine Ammouta)    Formation dans le numérique au profit de de 50.000 étudiants    Moncef Slaoui : fier du succès du vaccin, l'ancien responsable scientifique de Warp Speed parle de politique, de présidents et de futures pandémies    Notre diversité culturelle est une source inépuisable d'enrichissement    Les galeries d'art improvisent pour ne pas disparaître    La FNM lance un concours pour la création graphiques de son Logo    Appel à candidature pour une résidence d'écriture à Meknès    Marrakech. Quand l'Art s'invite au Palmeraie Rotana Resort    Exposition. Spirit of the letter de Larbi Cherkaoui    Maroc: Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs    France: l'Institut Pasteur arrête le développement de son principal projet de vaccin    Dakhla : un rallye classique et sportif pour célébrer la marocanité du Sahara    Microcrédit : 10 millions d'euros de prêt de la BEI à Jaïda    Le gouvernement s'écroule, place aux consultations tous azimuts    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Etats-Unis : Un soldat américain pro Daech arrêté grâce à la DGST marocaine    Vaccins anti-Covid: doit-on craindre des effets indésirables ?    Cyber-sécurité : le dispositif de Maroc Telecom    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce aux tremblements de terre    AfricaPay ambitionne de devenir la première néo-banque du continent    Le Maroc, un modèle en matière de préservation des traditions, notamment juives    Le Maroc réitère son appel pour la création d'une Plateforme d'experts africains pour la lutte contre les épidémies    Bouayach : «une source d'inspiration pour un modèle non-institutionnel de dialogue interculturel»    Une nouvelle émission dédiée le 3 février à la culture juive sur Medi1TV    Marrakech : Une Allemande se jette du 5ème étage d'un immeuble    Marocains, faites attention au pain que vous consommez    Hommage aux personnalités sportives qui se sont illustrées en 2020 : Malgré la pandémie, la SNRT perpétue la tradition    Législation : Un bilan maigre se profile    Partage de connaissances : HEM lance la 24ème édition de l'Université Citoyenne 2021    Pétitions : Enième tentative de réanimation    Maroc-Ouganda, un match couperet    Warning du Centre antipoison / «M'khinza» : Attention danger!    Fkih Ben Saleh : Un escroc mis hors d'état de nuire    CHAN / Covid-19 : Baâdi testé positif, il sera remplacé par Nemssaoui    CHAN / Groupe « C » : Ce soir, Maroc-Ouganda, pour rectifier et se qualifier !    CHAN : Bien que décimée par la Covid-19, la RDC bat le Niger (2-1)    Le rock maghrébin en concert à Meknès    Les Etats-Unis comptent s'appuyer sur les succès de la normalisation avec le Maroc dans les relations américano-israéliennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Opinion : Maquiller l'échec par l'intox
Publié dans L'opinion le 01 - 12 - 2020

Frustrés par l'efficacité des stratèges marocains et l'opération propre et millimétrée, engagée par les Forces Armées Royales marocaines (FAR) pour le nettoyage du passage frontalier d'El Guerguerat le 13 novembre 2020, le Polisario et son parrain l'Algérie se sont engagés massivement dans l'intox, dans l'espoir de tromper l'opinion publique.
Avec la publication d'un 18ème communiqué par le prétendu ministère de la Défense polisarien, cette avalanche de boniments criés à la face d'un monde devenu incrédule, grâce aux avancées majeures des technologies de communication et de l'information qui permettent aujourd'hui de détecter et de suivre en temps réel ce qui se passe aux quatre coins du globe, prend une cadence quasi-industrielle, aussi grotesque que surannée.
Mais au lieu de conforter les positions de nos ennemis, cette campagne d'intox jette une lumière crue sur les procédés moyenâgeux de leur république chimérique fondée sur un narratif mensonger. Et au-delà de la simple guerre psychologique et de la propagande dont les mercenaires se sont faits les champions incontestés depuis quatre décennies, leur guerre de fake news concoctée dans les politburo algériens et relayée par la « très officielle » agence de presse algérienne (APS), incarne non seulement le ridicule, mais jette surtout le discrédit sur l'ensemble de la mythologie fondatrice de leur mouvement soi-disant de libération. Le monde sait désormais à quoi s'en tenir face aux affirmations récurrentes du Polisario concernant le nombre réel des pseudos réfugiés des camps de Lahmada. L'opinion internationale commence à se douter que ces hommes, ces femmes et ces enfants présentés comme des combattants de la liberté, sont en réalité des séquestrés, abreuvés de propagande depuis 45 années et retenus dans la misère totale pour servir d'appâts aux aides internationales détournées.
Car, finalement, le monde retiendra que celui qui transforme un tir de deux balles en l'air en bombardement est capable de présenter l'aventure foireuse d'une bande de mercenaires, grassement payés et soutenus par des forces malveillantes et intéressées, en épopée héroïque et en guerre de libération.
Saâd JAFRI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.