L'offensive de charme allemande pour accélérer le dégel des relations avec le Maroc    Lutte contre la corruption : où en sommes nous ?    Rabat : Lancement de « MoroccoTech »    Le festival d'Angoulême en mars    Les NFT ou comment révolutionner le monde de l'art dans son ensemble !    Chine : La croissance du PIB atteint 8,1% en 2021    Après l'affaire Djokovic, Roland-Garros planche sur l'accueil des non vaccinés    CAN 2021 : Satisfait de son choix de joueurs, Vahid ne regrette pas l'absence de Ziyech    Salah relance l'Egypte qui s'impose contre la Guinée-Bissau    Le Real Madrid remporte sa 12ème couronne d'Espagne    CAN 2021 : La voiture de service de Samuel Eto'o impliquée dans un accident mortel    Casablanca-Settat : La formation des cadres statutaires de l'AREF est officiellement lancée    Allemagne : Le corps d'un MRE incinéré, le consulat marocain réagit    Mounia Aram remporte le prix de l'innovation culturelle    Les meilleurs films français et internationaux à l'affiche    Jeudi cinéma de Khouribga: Projection du film "The Dream Of Shahrazad"    Cybersécurité. Le Niger s'allie à l'UA    Maroc : Après le syndicat, Chabat se prépare à mettre la main sur la présidence du FFD    Les ventes mondiales de Renault Group en baisse de 4,5% en 2021    عبد الإله بنكيران يصاب بفيروس كورونا    Agroalimentaire. Un centre d'innovation en la matière lancé à Meknès    Les Lions de l'Atlas en 8e de finale !    Alaa Squalli nommé directeur général du Sofitel Casablanca Tour Blanche    Dimistura reçu par des enfants soldats du Polisario    Les restrictions bientôt renforcées au Maroc ?    Hausse des cas au Maroc: affluence toujours en baisse vers les centres de vaccination    Agression mortelle d'une ressortissante française : Les habitants de Tiznit sous le choc après le drame (vidéo)    Chasse aux profils pour l'éducation nationale    Nouveau coup dur pour Credit Suisse avec la démission surprise de son président    Mali. Décès de l'ancien président IBK à Bamako    L'Espagne expulse une Marocaine pour son appartenance à une cellule djihadiste    La série phare «Salamat Abu Al Banat» revient pour une 4ème saison    Espagne : Albares très prudent sur le retour de l'ambassadrice du Maroc    Chine : à trois semaines des JO, les cas quotidiens de Covid-19 explosent    Banques: Le besoin en liquidité s'atténue à 64,8 MMDH en décembre 2021 (BAM)    Maroc/Météo : Températures du jour en baisse sensible ce lundi 17 janvier    Djokovic reviendra-t-il un jour en Australie ?    Une tempête hivernale « majeure » frappe l'est des Etats-Unis    Eruption et tsunami: gros dégâts aux Tonga, sans internet pour encore « deux semaines »    Poutine veut construire une liaison ferroviaire vers l'Arctique    CAN : la Tunisie se rassure face à la Mauritanie (VIDEO)    Les lois d'urgence sanitaire, deux ans de tempêtes au Parlement français    José Manuel Albares satisfait de la coopération avec le Maroc en matière de canalisation des flux migratoires irréguliers    L'Observatoire du travail gouvernemental dresse le bilan des 100 premiers jours de l'Exécutif    Bonne feuille : Jibril, il y a 42 ans...    L'Humeur : Le raï n'est pas non-algérien    Los Angeles: Des cambrioleurs dérobent un million $ en bijoux de la maison d'une actrice américaine    Magazine : Mohamed Jibril, la plume du perpétuel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Dakhla-Oued Eddahab : Fort potentiel halieutique et opportunités d'investissement
Publié dans L'opinion le 28 - 12 - 2020

Forte de ses atouts, la région est devenue un vrai pôle d'attraction pour les hommes d'affaires et les entrepreneurs désirant investir dans la filière de la pêche.
En dépit des impacts de la pandémie de Covid-19 sur la performance de plusieurs secteurs vitaux, la filière de la pêche dans la perle du Sud est parvenu à tirer son épingle du jeu avec l'optimisation de la production, en vue de répondre à une demande nationale croissante, enregistrant ainsi des quantités de débarquement importantes par rapport à la même période de l'année écoulée.
Aucun arrêt ou diminution du rythme des activités n'a été observé dans ce secteur. Au contraire, une grande mobilisation a été constatée depuis le début de la pandémie afin de garantir l'approvisionnement régulier du marché de poisson, répondre au besoin accru en la matière et préserver les emplois dans cette filière.
Force est de dire que la région est l'une des zones les plus poissonneuses dans le Royaume. Ses eaux recèlent des ressources halieutiques abondantes et diversifiées, en sens que le port de Dakhla, considéré comme le plus important au niveau national, contribue largement au processus de développement socio-économique de la région.
Chiffres à l'appui, le secteur assure plus de 15.600 emplois directs, répartis sur les segments de la pêche hauturière (768 personnes) et artisanale (9.816), côtière et sardiniers (2.625) et la pêche côtière palangrier (2.400). Le filière de la pêche dans la région a bénéficié d'un investissement public soutenu, comme en témoignent l'acquisition de 1,5 millions de contenants normalisés et de 4 tunnels de lavage, en plus de 3.242 caissons isothermes au profit de 3.273 barques, ainsi que l'alimentation des sites de Ntireft, Labouirda, Ain Bida et Immoutlane en énergie renouvelable, pour un montant de 12 MDH, selon des chiffres de la délégation des pêches maritimes à Dakhla.
La perle du Sud dispose d'un potentiel halieutique de taille, représentant 65% du potentiel national exploitable, constitué de 80% de poissons pélagiques et de 20% de poissons démersales.
S'agissant de la répartition des débarquements par espèces en 2020, les poissons pélagiques forment 93% du total des débarquements des produits de la pêche au niveau de circonscription maritime de Dakhla, les céphalopodes (3,9%) et les poissons blancs (3,3%).
Quant au volume des sardines débarquées, cette année a enregistré près de 347.000 T, avec des transactions s'élevant à environ 586 MDH.
Composée de 26 navires de pêche hauturière, 3.273 barques de pêche artisanale, 150 Palangriers et 75 sardiniers, la flotte maritime au niveau de la région a réalisé en 2020 une production halieutique de plus de 500.000 T, d'une valeur globale d'environ 2 milliards de dirhams (MMDH).
A cet égard, le secteur de la pêche dans la région a bénéficié d'importantes infrastructures, dont deux ports, une halle au poisson, 6 sites de pêche équipés par des halles aux poissons, en plus de la construction en cours d'un nouveau hall au village de pêcheurs à Lamhiriz, une unité médicale au niveau du port et un Centre de qualification maritime et un Centre régional de l'Institut national de recherche halieutique (INRH).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.