SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Les chiffres de la vaccination au Maroc au samedi 6 mars    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    Futsal : La double confrontation amicale, Maroc – Argentine reportée    Les Gunners d'Arsenal lorgnent sur Mohamed Ihattaren    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    Programme des principaux matchs du samedi 6 mars    CAN U17 – Test d'éligibilité d'âge : 3 Marocains écartés pour non-conformité    Election à la présidence de la CAF : Anouma se retire, Motsepe seul candidat    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Les réserves de barrages accumulent 8,04 milliards de mètres cubes    Employabilité: le recrutement face à des défis structurels    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    Maroc: les barrages remplis à 50%    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Le Real Madrid hausse le ton avec Sergio Ramos    Autoroutes du Maroc-BEI : Signature d'un contrat de financement de 85 millions d'euros    De grands groupes polonais prêts à investir au Maroc    Ibrahimovic de retour en équipe nationale de Suède ?    Fès: ce qui a été saisi au quartier Benssouda    Les Etats-Unis et le Maroc effectuent des manœuvres navales dans la côte sud du Royaume    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Agences de voyages: un premier trimestre 2021 «catastrophique»    Bourse de Casablanca: le résumé hebdomadaire en 4 points-clés    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    BAM: l'activité industrielle s'est améliorée en janvier 2021    Evolution du coronavirus au Maroc : 420 nouveaux cas, 485.567 au total, vendredi 5 mars 2021 à 18 heures    Juventus: Cristiano Ronaldo sur le départ    Fortes averses orageuses, chutes de neige et rafales de vent ce week-end au Maroc (Alerte météo)    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Débats féconds en commission sur les projets de loi organiques relatifs aux deux Chambres du Parlement    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Sidi Slimane    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Opinion : Dakhla, prologue d'une reconnaissance pérenne
Publié dans L'opinion le 10 - 01 - 2021

La symbolique est parlante : de la même manière qu'en novembre, à quelques jours de la dernière fête de l'indépendance du Maroc, nos Forces Armées Royales avaient rétabli l'autorité du Royaume sur le tronçon stratégique d'El Guerguerat, revoilà qu'un autre signal fort en faveur du parachèvement de notre intégrité territoriale vient d'être émis à la veille de la célébration hautement symbolique du 77ème anniversaire du Manifeste de l'indépendance.
Il s'agit bien entendu de l'inauguration des locaux provisoires du consulat américain de Dakhla, dimanche 10 janvier, en présence du secrétaire d'Etat adjoint pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord, David Schenker, immédiatement après son passage par Alger où il avait réaffirmé la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur son Sahara, devant un parterre d'officiels algériens abasourdis. L'inauguration du Consulat américain de Dakhla fige, dans le marbre ou plutôt dans le cuivre de la plaque de cette représentation diplomatique, la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Elle balaie d'un revers les élucubrations et spéculations de ceux qui s'étaient empressés de ranger cette reconnaissance dans le chapitre des «délires messianiques» d'un Président sortant au crépuscule de son mandat.
Ce qui vient de se passer à Dakhla, au même titre que la généralisation de la carte du Maroc non tronquée du Sahara dans toutes les administrations américaines, confirme l'irréversibilité de la décision américaine. Car, au-delà de l'aspect purement diplomatique et symbolique, ce consulat, qui s'inscrit dans le cadre de l'accord tripartite signé le 22 décembre en présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, revêt une dimension économique aussi certaine que significative. En plus de l'enveloppe budgétaire de trois milliards de dollars, débloquée par la Banque Américaine de Développement (DFC) pour le «soutien financier et technique de projets d'investissements privés» au Maroc et en Afrique subsaharienne, s'ajoute en effet le milliard de dollars mobilisé pour le développement de l'entrepreneuriat féminin dans la région par l'intermédiaire de l'initiative «2X Women Africa», également financée par la DFC... La preuve en milliards de dollars que la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur son Sahara est bien partie pour durer.
Majd EL ATOUABI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.