Hyundai Maroc : commercialisation amorcée pour le nouveau Tucson    WAC-MCO: le pactole pour les joueurs oujdis en cas de victoire    Alerte météo: averses orageuses et fortes rafales de vent au Maroc    La CNOPS fait une annonce importante    Couvre-feu ramadanesque: Casablanca comme vous ne l'avez jamais vue (VIDEO)    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    La Bourse de Casablanca débute en hausse    Neymar se dit " plus heureux qu 'avant" à Paris    WAC-MCO en prologue de la 12ème manche de la Botola Pro D1    Abdellatif Hammouchi, l'oeil qui veille sur le Maroc    Sahara Marocain : Une fois de plus, Paris joue l'ambiguïté    Le Conseil des oulémas de Ouarzazate planche sur la désintégration familiale    La vigilance au quotidien, au maroc et à l'étranger    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue omanais    Maroc/Accidents de la route: 12 morts et 2.355 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    OMS : Septième semaine consécutive d'augmentation des contaminations dans le monde    Un ministre australien en Europe pour régler un différend au sujet des vaccins    Khalid Chihab crée un instrument Ade musique combinant l'Oud et l'Outar    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Le Street Art pour embellir la médina d'Oujda    Coupes africaines : Le tirage au sort fixé au 30 avril au Caire    Algérie : dégradation de l'état de santé de 23 détenus, en grève de la faim depuis 9 jours    Les TPE toujours pénalisées par les retards de paiement des factures    Ligue des Champions : Le bus du Real attaqué par des hooligans !    Programme de la 5ème journée de la CAF : Tous les matchs se jouent le 21 avril    Sahara marocain: L'ambassadeur du Maroc à Moscou s'entretient avec le vice-ministre russe des AE    USA: la policière qui a tué un jeune Afro-américain à Minneapolis, arrêtée et inculpée    Assurance maladie obligatoire: 3 conventions-cadres signées devant SM Mohammed VI (reportage)    Edito : Révolutions mesurées    MMA: troisième confrontation entre McGregor et Poirier à Las vegas    Fruit d'un partenariat avec le ministère de l'éducation nationale : 27 centres des classes prépa équipés par OCP    8 personnes interpellées à Laâyoune : Mise en échec d'une tentative de trafic de plus d'une demie-tonne de chira    Union européenne : 5 milliards de dirhams décaissés pour le Maroc    Barid Al Maghrib lance «Barid Suppliers»    Dakhla : Le RNI lance Ramadaniyat Al Ahrar    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    Ligue des champions: Le Real disputera sa 9ème demi-finale sur les 11 dernières    Météo: encore de la pluie ce jeudi 15 avril au Maroc    Ramadan : les bus de Casablanca adaptent leurs horaires    Afghanistan : les USA annoncent le retrait des troupes américaines avant le 11 septembre 2021    L'ICESCO lance la 2è édition de ses programmes ramadanesques    Le festival international du rire de Casablanca aura lieu en distanciel du 15 au 18 avril    Maroc : La Fondation TGCC pour l'Art et la Culture lance un nouveau concours destinée aux jeunes artistes    Un artisan innove un instrument de musique combinant l'Oud et l'Outar    L'écrivain musé, comme s'il était l'ultime intrigue de l'Histoire.    Des pèlerins immunisés contre la Covid-19 se rendent à la Mecque au premier jour du ramadan    Nos vœux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Séisme au PJD : Ramid ne partira plus
Publié dans L'opinion le 01 - 03 - 2021

Le PJD qui a toujours fait de la solidité de ses instances partisanes un argument de vente, a vu cette discipline interne voler en éclats avec l'annonce des démissions de Mustapha Ramid et Driss El Azami El Idrissi. Si Ramid est revenu sur sa décision après avoir été contacté par SM le Roi Mohammed VI, le départ d'El Idrissi des instances de gouvernance du PJD semble, pour sa part, acté.
Dans sa première sortie après la polémique déclenchée par sa démission du gouvernement, le ministre d'Etat en charge des droits de l'homme et des Relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, a expliqué les raisons de sa démission. «Dieu témoigne que je n'ai pas voulu remettre ma démission au Chef du gouvernement, dans l'espoir de la soumettre à Sa Majesté, comme le dicte la constitution du Royaume, sauf que la maladie m'a épuisé et m'a fatigué du travail, avec toutes les difficultés et contraintes qui l'entourent», explique Ramid. Dans ce sens, il a confirmé avoir subi «jusqu'à présent, trois chirurgies en deux ans».
Ramid a également déclaré que SM le Roi l'a appelé le soir de la démission, avec «des paroles paternelles pleines de tendresse et des expressions d'encouragement et de sympathie, qui était un traitement suffisant et un baume de guérison».
SM le Roi a ainsi exprimé son adhésion à «la continuation de son ministre d'Etat à assumer la responsabilité, donc je n'avais rien d'autre que le devoir d'obéir et de répondre rapidement».
Ramid conclut en remerciant tous ceux qui ont tenu au maintien de ses fonctions, à leur tête SM le Roi.
Une semaine mouvementée pour le PJD
Le PJD avait connu une fin de semaine mouvementée accusant, coup sur coup, la démission de deux de ses cadors. Mustapha Ramid, a ainsi présenté le vendredi 26 février sa démission au Chef du gouvernement, Saâd Dine El Othmani.
Une annonce qui sera suivie, quelques heures plus tard, par celle de Driss El Azami El Idrissi qui démissionne de son côté de la présidence du Conseil national du parti de la lampe comme de son secrétariat général.
Mustapha Ramid a, rappelons-le, justifié sa demande de démission par son état de santé. «Compte tenu de mon état de santé (le ministre aurait subi une intervention chirurgicale le samedi 27 février) et de mon incapacité à continuer à assumer les responsabilités qui m'ont été confiées, je vous présente ma démission de membre du gouvernement, dans l'espoir de la soumettre au Roi Mohammed VI», a précisé le ministre dans sa demande de démission.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.