Sahara : l'initiative marocaine d'autonomie, une solution sérieuse et crédible, affirme la diplomatie serbe    Brahim Ghali ne doit pas échapper à la justice, pointe un député européen    Edito : Une expérience à capitaliser    Maroc/Banques : La position de change se contracte à 1,1 MMDH du 26 au 30 avril    Coupe du Trône : Les FAR éliminent le RAJA et rejoignent le carré final    Standard : Mehdi Carcela de retour cette semaine    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Maroc/Météo: Temps nuageux ce jeudi 6 mai    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Afrique du Sud : M. Youssef Amrani présente dans un panel la perspective marocaine d'une diplomatie post-covid    Coupe du Trône: le Wydad bat le Chabab Mohammédia et file en finale (VIDEO)    L'avenir de Mohamed Ihattaren, entre PSV et tanière des Lions ?    Classement mondial de la bonne gouvernance : Le Maroc 61e mondial et 4e en Afrique    Environnement des affaires : Détails de la politique nationale 2021-2025    Cette semaine en Liga...    Liberté sous caution pour Bouhlel et son acolyte ?    Chelsea-Real (2-0) : Les Blues se hissent vers Manchester City en finale de la LDC !    Cinéma/Maroc : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    Le Maroc et la Serbie veulent renforcer davantage leurs relations économiques    La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Concours «Street Art Casablanca»    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Mahrez envoie Manchester City en finale    LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Météo: le temps prévu ce mercredi 5 mai au Maroc    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ASADEH appelle les autorités espagnoles à arrêter Brahim Ghali
Publié dans L'opinion le 23 - 04 - 2021

L'Association sahraouie pour la défense des droits de l'Homme (ASADEH) a déposé une plainte contre Brahim Ghali auprès de l'audience nationale espagnole, pendant que ce dernier est alité dans l'hôpital San Pedro de Logroño.
L'ASADEH demande à un procureur général de l'Audience national de «prendre les mesures pertinentes pour qu'une déclaration soit prise et empêcher sa sortie du territoire national espagnol», indique l'ONG.
Dans un communiqué, l'association rappelle que «Brahim Ghali a été convoqué pour témoigner par le juge du tribunal numéro 5 de l'Audience nationale en novembre 2016» mais il ne s'y est pas présenté.
Dans sa lettre adressée au procureur général, il est précisé que Brahim Ghali est entré en Espagne «sous une fausse identité pour éviter des problèmes avec la justice espagnole», tout en invitant le juge «à interroger le chef du Polisario et procéder à sa détention».
L'Allemagne ayant refusé de l'accueillir, c'est finalement l'Espagne qui a été choisie après que le président Abdelmadjid Tebboune a obtenu l'assurance du Premier ministre Pedro Sanchez que Brahim Ghali ne serait pas inquiété par la justice, avait indiqué Jeune Afrique. Et ce, malgré le fait que le polisarien fait l'objet de plusieurs plaintes en Espagne, pour crimes contre l'humanité, séquestrations et tortures suite à une plainte déposée contre lui en 2008 par l'Association sahraouie des droits de l'Homme. D'autres responsables du Polisario et trois officiers algériens sont également mis en cause pour les mêmes chefs d'accusation.
Selon l'agence de presse EFE, citant une source diplomatique espagnole, le chef du Polisario Brahim Ghali a été transféré en Espagne «pour des raisons strictement humanitaires, pour y recevoir des soins de santé».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.