Afrique du Sud: 58 blessés dans un accident de bus    Mobilité propre : De nouvelles dispositions applicables en 2022 et en 2023    Grâce Royale au profit de 510 personnes à l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabawi    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Aquaculture : Agadir Haliopôle Cluster accompagne les start-up innovantes    Agadir : Démantèlement d'une bande de trois malfrats, dont une jeune femme    Ali Bensaad : «Le discrédit du régime algérien, qui se désagrège, est tel qu'il rejaillit sur l'image de tout le pays. Il est l'homme malade du Maghreb»    Covid-19 : Le Maroc et la Mauritanie coopèrent dans le domaine de la recherche    Le pass vaccinal obligatoire dès jeudi dans les espaces publics et pour se déplacer    Les 100 ans de Georges Brassens.. Un souffle de poésie et de musicalité joyeuse parcourt la ville de Sète    Un responsable marocain sur le gazoduc Maghreb-Europe (GME) : «Nous ne le laisserons pas rouiller»    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Femmes sur le marché du travail : Les chiffres inquiétants du HCP    Le gouvernement adopte le projet de budget de l'Etat pour 2022    Sahara : Irina Tsukerman dénonce un lobbying douteux contre le Maroc et soutient la légitimité et la crédibilité de la voix de Tamek    Irak: Le responsable d'un attentat meurtrier en 2016 arrêté    Aïd Al Mawlid Annabaoui - Le Prophète Sidna Mohammed « As-Sadiq Al-Amin » : Un illustre modèle    Covid-19: une nouvelle vague de contamination reste probable    Un trafic international de cocaïne démantelé en Belgique, 27 arrestations    Port Tanger Med: Mise en échec d'une grande opération de trafic international de drogue et saisie d'une tonne et 355 kg de cocaïne    Le premier ministre polonais fustige un «chantage» de l'UE, qui souhaite protéger ses «valeurs»    Projet de loi des Finances 2022 : 245 milliards d'investissement public, 3,2% de croissance anticipée    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    Prémices d'une nouvelle guerre civile au Liban ?    Examen des Orientations générales du PLF pour l'année budgétaire 2022    La CGEM décline son software    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    «Osmoses», nouvelle exposition de Hiba Baddou    «J'utilise le fantastique pour raconter, pour voir la réalité avec un autre angle»    Penser le visage avec Emmanuel Levinas    Le PLF2022 table sur un taux de croissance de 3,2 pc et un déficit budgétaire de 5,9 pc du PIB    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Coiffe saoudienne... à l'anglaise    Béni Mellal-Khénifra : Exposition collective... aux couleurs de l'automne    L'Opinion : Du sécuritaire à l'humanitaire    Daech et les Talibans : un casse-tête ou une menace ?    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Faux printemps arabes    Casablanca : Nabila Rmili annonce une vaste campagne de nettoyage    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    Para-basket : L'OCS accède à la première division du Championnat national    Les villes les mieux équipées en guichets automatiques bancaires    Face aux résistances des vieux briscards : Les Pionniers!    Relations Maroc-Mali : Interview exclusive avec Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères    Ligue des champions /2ème tour « aller » : Le Wydad risque de se faire balancer vers la Coupe de la CAF !    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    Maroc: ce qui va changer dans le secteur de la Santé    Laâyoune-Sakia El Hamra : Avortement de trois tentatives d'immigration clandestine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



A l'instar de la diplomatie marocaine, les Istiqlaliens dénoncent les attaques israéliennes
Publié dans L'opinion le 09 - 05 - 2021

Vendredi soir, des heurts sur l'esplanade des Mosquées entre policiers israéliens et Palestiniens avaient fait plus de 200 blessés. Un fait fortement dénoncé par le Comité Exécutif de l'Istiqlal.
Des dizaines de tirs ont été entendus depuis l'esplanade, où une foule de musulmans était rassemblée durant le dernier vendredi du mois de jeûne du ramadan. De la fumée s'est élevée au-dessus du lieu situé dans la Vieille Ville. Des affrontements ont lieu également à la porte de Damas, l'une des entrées de la Vieille Ville à Al Qods. Résultat plus de 200 blessées, soit les plus importants heurts dans la Ville Sainte ces dernières années.
Le jour d'après, les confrontations se sont poursuivis, «il y a eu 90 blessés lors de violents affrontements», a indiqué dans une mise à jour le Croissant-Rouge palestinien, révisant à la hausse un précédent bilan faisant état d'une cinquantaine de blessés.
En réaction à ce drame, le ministère des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué publié dimanche que le «Maroc a suivi avec profonde inquiétude les violents incidents survenus à Al Qods acharif et dans la mosquée Al Aqsa». «Le Maroc dont le Souverain, SM le Roi Mohammed VI, préside le Comité Al Qods, considère ces violations comme un acte inadmissible et susceptible d'attiser les tensions», a affirmé le ministère.
Le Royaume, ajoute-t-il, «considère que les mesures unilatérales ne sont guère la solution, de même qu'il appelle à favoriser le dialogue et le respect des droits». Le ministère a souligné que le Maroc affirme la nécessité de préserver le statut spécial de la ville d'Al Qods et de protéger le cachet islamique de la ville sainte et la sacralité de la Mosquée Al Aqsa.
Les Istiqlaliens dénoncent les opérations «barbares»
Le Comité exécutif du Parti de l'Istiqlal a également condamné les violations répétées perpétrées par l'occupation israélienne contre les habitants de Sheikh Jarrah et ceux des quartiers avoisinants de la ville d'Al-Qods. Qualifiant les opérations commises par l'armée israélienne de «barbares» ciblant la ville Sainte, les istiqlaliens ont affirmé que ces actes de déportation forcée et d'expansion des colonies vont à «l'encontre de toutes les lois, normes et conventions internationales».
Dans le même sens, le Comité souligne que les agressions israéliennes à Al-Qods occupée et l'expulsion de familles palestiniennes dans le quartier Sheikh Jarrah, constituent une attitude «lâche», notant que celle-ci est «moralement, humainement et juridiquement inacceptable».
Le Comité exécutif du Parti de la Balance considère également que ces pratiques agressives contre le droit du peuple palestinien «saperont tous les efforts visant à instaurer la paix et la sécurité dans la région et les efforts visant à la solution à deux Etats », pour la mise en place d'un Etat palestinien «indépendant avec Al Qods Al Charif pour capitale».
En rejetant toutes les tentatives israéliennes visant à judaïser Al-Qods Acharif, le CE a appelé la communauté internationale à assurer la protection du peuple palestinien et mettre fin à l'agression contre les terres palestiniennes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.