Nizar Baraka clôture une tournée dans l'Oriental sous le signe de l'espoir    Aziz Akhannouch se présente en favori pour les futures élections    Rencontre du PJD à Marrakech : Le dérapage du maire Belcaid    Crise Maroco-Espagnole: Madrid adopte un langage d'apaisement    L'ONMT marque l'ouverture de la saison touristique estivale    L'ONCF annonce une réduction de 50% des billets pour les MRE    Vers une économie de l'hydrogène vert    Saisonnières marocaines : c'est parti pour l'opération de retour !    Retour sur le Smart City Casablanca Symposium 2021 (VIDEO)    Invité par le PJD, le Chef du Hamas Ismaïl Haniyeh en visite au Maroc    Profonds désaccords et faibles attentes    Trois astronautes chinois dans la station spatiale    L'Algérie face à ses démons    Le roi Mohammed VI félicite le premier ministre israélien    Cristiano Ronaldo, meilleur buteur de l'histoire de l'Euro (VIDEO)    C'est l'effet d'une bombe pour le tennis national : Des joueurs soupçonnés de trucage de matches !    Euro 2020 : La France fait le nécessaire face à l'Allemagne    CAN- Cameroun : La Sierre Leone, dernière qualifiée face au Bénin    Nouvel allègement des procédures d'entrée au Maroc    Pays de la liste «B»: l'isolement sanitaire se déroulera dans ces villes    Plage de Ain Diab: la campagne est lancée contre les loueurs de parasols    Usage licite du cannabis: le projet de loi adopté    Quand on aime la vie, on va au musée    Edition: Lever l'hypothèque sur l'université    Sahara : Large soutien au Maroc à l'ONU    Le roi Mohammed VI félicite le nouveau Premier ministre isralien Naftali Bennett    L'agent de Hakimi confirme son départ !    La FRMSPT organise une série d'activités éducatives au profit des jeunes de Khénifra    L'AREF renforce ses partenariats dans le domaine sportif    "African Lion 2021": une délégation militaire maroco-américaine visite l'hôpital de campagne près de Tafraout    Le Congrès péruvien refuse l'interférence de l'Europe dans la crise entre Madrid et Rabat    Agrégation agricole: un nouveau dispositif réglementaire pour des projets d'agrégation de nouvelle génération    Législatives algériennes: 23% de participation, abstention historique et massive    Covid-19 au Maroc : 500 nouveaux cas et 165 000 doses dispensées en 24 heures    Covid-19 en France : plus de masque en extérieur, levée du couvre-feu dans quelques heures    Privé : Akdital poursuit sa marche pour s'accaparer 20% de la capacité litière nationale    Les hôtels Accor se mobilisent pour favoriser l'accueil des Marocains résidant à l'étranger    Le Nigeria s'apprête à construire le gazoduc avec le Maroc    «Méditations et médisances»    «Soufi, mon amour» en tournée au Maroc    «Serek F'Bir», un nouveau single de Jihane Bougrine    Action citoyenne : des livres pour les écoles primaires, les collèges et les lycées les plus défavorisés au Maroc    Affaire Raissouni : selon le parquet, l'accusé retarde l'échéance de son procès    « African Lion 2021 »: une opération de décontamination au port militaire d'Agadir    Melilla : tentative échouée d'entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc    M'Art Studio démarre ses activités avec Marie Bugnon & Jennifer Sormani    Festival universitaire de musique de l'ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l'art de l'écoute    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région
Publié dans L'opinion le 13 - 05 - 2021

Davantage d'installations sophistiquées de dessalement d'eau de mer ! Solution smart pour assouvir les besoins croissants en eau potable d'une région censée devenir un carrefour des affaires dans la sous-région d'Afrique de l'ouest.
Et si la question de l'eau fait d'ores et déjà partie des priorités nationales des plus urgentes depuis l'indépendance, c'est évidemment au Sahara que le Royaume nourrit désormais les plus grandes ambitions pour asseoir son statut de référence continentale en matière de gestion des ressources hydrauliques.
D'autant plus que la région est connue pour la rareté des ressources d'eau conventionnelles. Une réalité qui a dicté le recours à la technologie de désalinisation pour accompagner la croissance démographique et le développement soutenu de l'industrie et du tourisme, sans oublier un respect des plus strict des exigences écologiques.
Force est de rappeler que l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) a réalisé, en 1995, la première station de dessalement de l'eau de mer à Laâyoune, une installation qui a connu des travaux d'extension en 2005 et en 2021 pour atteindre désormais une capacité de production de 26000 m3/j.
De plus, une nouvelle station, dont la mise en service est prévue au deuxième semestre 2021, aura une capacité de production de 26000 m3/j, qui vont s'ajouter aux 26000 m3/j de la première station et aux 10000 m3/j d'eaux souterraines, soit une capacité de production de 62000 m3/j.
«C'est un grand projet qui va permettre de satisfaire les besoins en eau potable de 237.000 habitants de la ville et des centres avoisinants jusqu'à l'horizon 2040», s'est félicité le directeur général de l'ONEE, Abderrahim El Hafidi, qui a effectué récemment une visite de terrain à cette station d'un coût de 370 millions de dirhams (MDH).
D'après des données de l'ONEE, la deuxième tranche du projet comprend la construction de la bâche d'eau de mer à travers la réalisation en 2023 d'une prise directe d'eau de mer pour une enveloppe budgétaire de 300 MDH. Tarfaya n'est pas en reste: L'ONEE réalise actuellement un autre projet structurant pour le renforcement et la sécurisation de la production de l'eau potable de Tarfaya pour un coût de 50 millions de dirhams.
Ce chantier, dont la mise en service est prévue en 2022, consiste en la réalisation d'une nouvelle station de dessalement d'eau de mer pour un débit supplémentaire de 15 l/s.
Fin février dernier, un autre projet de renforcement de l'approvisionnement en eau potable de la ville de Tarfaya a été mis en service. Il consiste en la réalisation et l'équipement d'un nouveau forage et d'une station monobloc de dessalement de l'eau de mer pour renforcer la production en eau potable avec un débit supplémentaire de 5 l/s et la pose d'une conduite de refoulement d'eau brute sur un linéaire de 1200m.
Ce projet, dont le coût n'a pas dépassé 8 millions de dirhams, permettra de résorber le déficit de 36% enregistré dans la production de l'eau potable et de satisfaire les besoins en eau potable, à court terme d'une population de 10.000 habitants. Le chantier est donc vaste mais l'objectif est clair: donner à la région de Laâyoune-Sakia El Hamra la capacité de maitriser son développement pour répondre aux besoins et aux préoccupations pressantes de ses population en matière d'équipements et de services de base.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.