Marhaba 2021: le roi Mohammed VI demande un dispositif spécial d'accompagnement    L'Algérie retire l'accréditation à France 24    Blue Origin. Un milliardaire a déboursé 28 millions de dollars pour être avec Jeff Bezos    Le Raja s'incline contre Berkane et perd du terrain pour la première place    Djokovic-Tsitsipas: les meilleurs moments de la finale (VIDEO)    Jerrada : Nouveaux projets pour renforcer les filières du miel et des arbres fruitiers    Hamid Fettah, nouveau coordinateur de l'Istiqlal à Fès    Législatives algériennes : le parti islamiste MSP revendique la majorité    Retour des MRE : Voici les prix proposés par RAM    Aérien. La RAM dévoile ses nouveaux tarifs vers le Maroc    Botola / HUSA-WAC (3-5) : Un match renversant au score renversé !    Euro 2020 : Les Anglais convaincants ont battu les Croates décevants (1-0)    Facilitation des démarches consulaires, douanières et sanitaires...les nouvelles directives de SM le Roi en faveur des MRE    Evolution du coronavirus au Maroc : 270 nouveaux cas, 523.890 au total, dimanche 13 juin 2021 à 16 heures    La résolution européenne sur le Maroc est "erronée" et "inappropriée", selon une sénatrice italienne    Marge du G7: Bras de fer USA-Chine    Rassemblement à Paris des sympathisants du Hirak contre les législatives voulues par le «pouvoir assassin»    La famille Belkhayat ouvre le capital de Dislog Industries à Mediterrania Capital Partner    Attijari Global Research : des convictions à l'épreuve de la crise    Euro 2021 : l'écroulement de Christian Eriksen réveille les souvenirs de scènes dramatiques    L'Opinion : Désunis jusqu'à la fin !    Déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai 2021 (TGR)    Météo Maroc: Temps assez chaud avec nuages dans des régions (dimanche 13 juin)    L'AMDV veut que les réponses du législateur face aux violences sexuelles soient renforcées    Opération Marhaba 2021: des incertitudes planent toujours    Voyageurs : Le ministère de la santé publie les fiches à remplir    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    L'affaire Brahim Ghali a un nom : Arancha González Laya    France : les réservations vers le Maroc en très forte augmentation    OCP : franc succès pour la nouvelle émission obligataire internationale de 1,5 milliard de dollars    Chine : 12 morts dans l'explosion d'une conduite de gaz dans un complexe résidentiel    Yassine Bounou évoque ses ambitions avec les Lions de l'Atlas    Journée mondiale du donneur de sang: un appel pressant à l'action pour augmenter la collecte de cette matière vitale    Plus de deux tonnes de drogue saisies à Mohammedia    Hakimi et Lukaku dédient leurs buts à Christian Eriksen    UNE RESOLUTION EUROPEENNE DENONCANT LE MAROC : CHERCHEZ L'ERREUR !!!    Laâyoune: le droit à la santé à l'ère de la Covid-19 domine les débats de la CRDH    Karaté : Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Bruxelles attend de Biden des engagements clairs sur le partenariat transatlantique    Algérie: les élections législatives ne vont pas régler le problème (Think tank US)    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury
Publié dans L'opinion le 17 - 05 - 2021

Le Délégué général à l'Administration pénitentiaire et à la Réinsertion, Mohamed Salah Tamek a adressé une lettre au professeur John Waterbury, en réaction à l'"ingérence" de ce dernier dans des affaires portées devant la justice marocaine.
Le Maroc est un Etat indépendant doté d'une séparation stricte des pouvoirs, a souligné le Délégué général à l'Administration pénitentiaire et à la Réinsertion, Mohamed Salah Tamek, affirmant que le système judiciaire marocain "est suffisamment mûr pour se prononcer librement sur les affaires qui lui sont soumises".
"Je voudrais réagir à un article publié dans la rubrique +Courriers des lecteurs+ du Washington Post, et ce en tant que citoyen marocain, ancien professeur universitaire et en ma qualité de délégué général à l'Administration pénitentiaire et à la Réinsertion", écrit Tamek, relevant que l'auteur de l'article surestime "certainement la valeur professionnelle de deux soi-disant journalistes" y mentionnés.
"Vous identifiez l'un d'entre eux comme un journaliste d'investigation qui aurait travaillé sur des affaires de corruption. Paradoxalement, le public marocain, qui est toujours attentif aux affaires de corruption soumises à la justice, n'est pas au courant de tels cas rapportés par cette personne", fait observer le Délégué général à l'Administration pénitentiaire et à la Réinsertion.
Concernant l'autre personne, "connue pour quelques éditoriaux dans un journal marocain, et qui n'a ni formation ni diplôme, il a publié des articles sponsorisés par des militants qui épousent une certaine doctrine", ajoute-t-il.
"Dans votre article, vous avancez que les deux détenus +n'ont pas violé la loi marocaine+, liant leurs procès à des enquêtes journalistiques présumées sur des affaires de corruption", enchaine-t-il, se disant étonné qu'un "professeur de votre trempe parvienne à une telle conclusion".
"Vous avez légitimé des allégations que vous chuchotent des personnes qui cherchent à brosser un tableau lugubre de la situation des droits de l'homme dans le Royaume, sans tenir compte du fait que ces individus sont poursuivis pour viols", fait remarquer M. Tamek, relevant qu'en agissant de la sorte, M. Waterbury "foule aux pieds non seulement les droits des autres parties aux procès", mais fait aussi montre d'un "mépris injustifié" à l'égard de la justice marocaine.
S'agissant de ce que "vous appelez la grève de la faim", "considérez-vous quelqu'un qui mange du miel et des dattes et qui consomme des boissons toniques comme gréviste de la faim?", s'interroge-t-il. M. Tamek rappelle à M. Waterbury que "le pays que vous avez qualifié d'allié des Etats-Unis et +d'Etat remarquable+ qui pourrait servir de +phare dans sa région+ est un pays indépendant jouissant d'une séparation stricte des pouvoirs".
Le système judiciaire marocain est "suffisamment mûr pour se prononcer librement sur les affaires qui lui sont soumises, sans pour autant recevoir des leçons d'autres pays qui réclament haut et fort l'indépendance de la justice", conclut-il, tout en défendant le droit à un procès équitable "à quiconque, qu'il soit au Maroc ou ailleurs".
(Avec MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.