Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des intentions de vote au premier tour    Aéroport de Zagora : hausse de 180% du trafic passagers en 2021    Nouvelle-Zélande: la Première ministre reporte son mariage pour cause de Covid    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    Ukraine : Londres accuse Moscou de « chercher à installer un dirigeant prorusse à Kiev »    CAN 2021: Les entraînements des Lions de l'Atlas sans Hakimi, Bounou et Fajr    Vahid Halilhodzic commente le tirage au sort des barrages, Qatar 2022    CAN 2021: le sélectionneur du Ghana licencié    Halilhodzic: « Le tirage aurait pu être pire » (VIDEO)    Éliminatoires Mondial Costa Rica: le Maroc et le Sénégal font match nul    Après le discours de Felipe VI, Albares modère son optimisme quant à la reprise des relations avec le Maroc    Neuf individus dont deux policiers interpellés    Présidentielle: Macron en tête des intentions de vote au premier tour (Sondage)    CAN 2021: Les Comores sans gardien de buts face au Cameroun    Covid-19 au Maroc : 7 638 nouvelles infections et 31 décès ce samedi    Sahara marocain: Le SG de l'ONU appelle toutes les parties à reprendre le processus politique    Le bureau du Cercle d'Amitié Maroc-Israël reçu par la présidente de la commune de Casablanca    Maroc/Coronavirus-Bilan 24H: 31 décès et 5.750 guérisons    La Bourse de Casablanca indécise du 17 au 21 janvier    Appel au rapatriement des Marocains de la Syrie après une attaque d'ISIS    Marque Employeur.La SMT certifiée pour la deuxième année consécutive    Strasbourg : Des trophées pour les initiatives les plus distinguées de la société civile franco-marocaine    Assassinat du président haïtien: plusieurs enquêtes mais le flou perdure    Attijariwafa bank et l'AMCI accompagnent les étudiants et lauréats internationaux de la Coopération du Royaume du Maroc    Casablanca: La mise en oeuvre de la stratégie nationale de la jeunesse en débat    L'Espagne intensifie sa présence militaire autour des fermes piscicoles    L'humoriste Hamza Filali a célébré son mariage (VIDÉO)    Mali : l'Union européenne agite le chiffon rouge face à Bamako et Wagner    Réunion d'urgence de la Ligue arabe dimanche au sujet de l'attaque des Houthis contre les Emirats arabes unis    The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d'agressions sexuelles    Abdelilah Benkirane endeuillé (PHOTO)    OMS :Un tiers de la population mondiale n'a pas accès à une cuisine propre    Pourquoi peut-on contracter la Covid-19 plusieurs fois ? Le point avec un immunologue    Les marocains en tête des bénéficiaires des visas pour la France en 2021    France : le Conseil constitutionnel donne son aval au "passe vaccinal"    Programme foot : les matchs à suivre ce week-end    CAN-2021: La délocalisation de deux matchs à venir démentie par la CAF    Matières premières : une stabilisation des cours prévue en 2022    La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions (ONSSA)    Ryanair: prête pour rester au Maroc?    Dessalement de l'eau: pourquoi le Maroc peut le faire    Maroc/Météo: Chutes de neige et pluies annoncées ce samedi 22 janvier    Covid: le Brésil reporte les défilés de ses célébrissimes carnavals à avril    Biden et le Premier ministre du Japon promettent un front uni face à la Chine    Vin Diesel n'oublie pas le Maroc    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Reportage : Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Palestine : Gantz chez Abbas pour renforcer l'Autorité et affaiblir Hamas
Publié dans L'opinion le 31 - 08 - 2021

En se rendant chez Abbas en Cisjordanie, Gantz a voulu faire d'une pierre trois coups : essayer de renforcer un peu l'Autorité, affaiblir autant que faire se peut Hamas et surtout diviser plus les Palestiniens.
A l'issue de sa rencontre avec le président e l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le ministre israélien Benny Gantz a souligné que «le renforcement de l'Autorité palestinienne et l'amélioration de sa capacité à imposer son contrôle sur le terrain affaiblissent le Hamas», a rapporté par la chaîne officielle israélienne Kan.
Gantz a poursuivi que « lors de la réunion, il a été convenu avec le président de l'Autorité palestinienne Abbas d'accorder à l'Autorité un prêt de cinq cent 500 millions de shekels (environ 1,53 milliard de dollars), à payer au milieu de l'année prochaine sur les fonds fiscaux palestiniens ».
Il a également été convenu entre Abbas et Gantz de « trouver une solution pour les milliers de Palestiniens bloqués qui n'ont pas les permis nécessaires (pour le regroupement familial) pour retourner de l'étranger ou de la bande de Gaza en Cisjordanie pour diverses raisons, en plus de permettre quinze mille travailleurs palestiniens à entrer (pour travailler à l'intérieur de la Ligne verte), ainsi qu'à autoriser la construction de logements dans la zone C.
« Il n'y aura pas de processus de paix » Toutefois cette rencontre entre Gantz et Abbas ne signifie nullement une relance du processus de paix au point mort depuis plus de sept ans.
«Il n'y a aucun processus de paix en cours avec les Palestiniens et il n'y en aura pas», a affirmé lundi une source proche du Premier ministre israélien Naftali Bennett après la rencontre entre les deux hommes dimanche soir, la première à ce niveau annoncée officiellement depuis des années. Les discussions à Ramallah, siège du QG de Abbas en Cisjordanie, étaient consacrées aux «questions sécuritaires de routine» et à l'économie, a-telle ajouté.
La rencontre d'Abbas avec Gantz a provoqué une polémique interne à Israël, le parti sionisme religieux israélien dénonçant la décision du gouvernement israélien d'approuver le transfert d'un demi-milliard de shekels à l'Autorité, «sans stipuler qu'elle ne verse pas de pensions aux familles des prisonniers palestiniens et des martyrs».
Le Hamas a aussi condamné la rencontre d'Abbas avec le ministre israélien pour qui un tel comportement est de nature à aggraver la division politique entre Palestiniens et complique la situation palestinienne. Par le biais d'un communiqué, le porte-parole du mouvement, Hazem Qassem a souligné que « ces réunions entre les dirigeants de l'Autorité palestinienne et l'occupant encouragent certaines parties de la région qui veulent se normaliser avec l'occupation, et affaiblissent la position palestinienne qui rejette la normalisation ».
Pour sa part le Jihad islamique a expliqué à travers son porteparole, Tariq Salmi, que « l'Autorité et sa direction tournent le dos au consensus national en dressant des obstacles à la reprise du dialogue national ».
Ali B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.