La RAM reprend ses vols à destination du Canada dès le 29 octobre    Pfizer : Le stock disponible réservé aux deuxièmes doses suite à des contraintes logistiques    Le Maroc autorise les vols exceptionnels vers le Royaume-Uni    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 octobre 2021 à 16H00    Sahara Marocain: Alger doit prendre part aux tables rondes, tranche l'ONU    Chambre des représentants : séance plénière le 25 octobre consacrée aux questions orales    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Botola Pro D1 / WAC-OCS (1-0) : Le Wydad vainqueur en fin du match!    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Zoom: La guerre du football    Moscou dément tout «refroidissement» dans les relations avec Rabat    Sahara : Le Qatar réitère son soutien à la souveraineté marocaine    Gouvernement régional andalou : « Le Maroc, un partenaire privilégié de l'Espagne »    Vaccination : Les personnes souffrant d'allergies peuvent recevoir un certificat de contre-indication    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Les députés obligés de présenter le pass vaccinal pour accéder au Parlement dès lundi    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Le Maroc d'aujourd'hui n'est pas le Maroc d'hier    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Reprise des vols vers le Canada en provenance du Maroc dès le 29 octobre    Trafic international de drogue : Interpellation de 4 individus à Errachidia    Université dans les prisons: La 9ème édition lancée à Salé    INDH : Remise de bus scolaires à Taza    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Nigéria : 30 élèves enlevés libérés    France : Le complotiste Rémy Daillet en garde à vue pour projets de coups d'état et d'attentats    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nucléaire : Le Maroc pour des réponses efficaces aux menaces mondiales de la prolifération
Publié dans L'opinion le 24 - 09 - 2021

L'ambassadeur, représentant permanent du Royaume auprès des Organisations Internationales à Vienne, Azzeddine Farhane, a souligné que le Maroc est convaincu que la consolidation du multilatéralisme et la coopération internationale demeurent des éléments essentiels pour apporter des réponses universelles et efficaces aux menaces mondiales de la prolifération nucléaire
Présentant la déclaration du Maroc lors de la Conférence ministérielle de l'Article XIV visant à faciliter l'entrée en vigueur du Traité d'Interdiction Complète des Essais Nucléaires (TICEN), Azzeddine Farhane a indiqué que le Royaume, qui demeure fermement attaché à l'entrée en vigueur du TICEN, s'engage à apporter son soutien constant et sans faille aux efforts internationaux pour promouvoir ce Traité, et exprime son plein appui au contenu de la déclaration finale adoptée lors de cette Conférence.
L'ambassadeur, qui intervenait par vidéoconférence, a relevé que cette Conférence ministérielle coïncide cette année avec le 25ème anniversaire de l'ouverture à la signature du TICEN et se tient à la veille des travaux de la 10ème Conférence d'Examen du Traité sur la Non-Prolifération des armes Nucléaires (TNP). « Il s'agit d'un moment fort pour réaffirmer nos engagements (nécessité d'entrée en vigueur du TICEN), passer en revue les étapes franchies et évaluer la mise en œuvre d'un important instrument international en matière de Désarmement et de Non-prolifération », a-t-il dit.
Dans ce contexte, le Maroc se félicite, a-t-il poursuivi, de la récente ratification du TICEN par l'Union des Comores et Cuba, « ce qui nous incite à redoubler les efforts en vue de concrétiser l'entrée en vigueur de ce traité et conforte davantage le désir de la communauté internationale de promouvoir l'universalité de cet instrument international de non-prolifération », a-t-il affirmé.
"Le TICEN n'est toujours pas entré en vigueur"
Cependant, il est fort regrettable de constater que vingt-cinq ans après son ouverture à la signature, et malgré le large soutien politique dont il jouit (185 signatures et 170 ratifications), le TICEN n'est toujours pas entré en vigueur, a fait observer l'ambassadeur.
Pour le diplomate marocain, « la persistance des tentatives et menaces des différents essais nucléaires, et les conséquences humanitaires qu'ils peuvent engendrer, nous rappellent qu'il est impératif de faire des progrès rapides et convaincants, nécessaire à l'atteinte de nos objectifs communs concernant le désarmement et la non-prolifération nucléaires ».
Il a rappelé, par ailleurs, que le Maroc, qui a participé activement au processus de négociation de ce Traité, a été l'un des premiers pays à signer et à ratifier le TICEN et saisit chaque occasion pour réitérer son appel à tous les pays qui ne l'ont pas encore fait et notamment ceux figurant sur l'annexe II du Traité à le ratifier afin de parvenir à son universalisation.
Ainsi, dans la continuité de sa contribution aux efforts internationaux pour promouvoir l'entrée en vigueur de ce Traité, le Maroc a co-présidé avec la France la Conférence Ministérielle sur l'Article XIV en septembre 2009, et a élaboré conjointement avec la France un plan d'action visant à accélérer la ratification du Traité notamment, en encourageant les pays africains à ratifier cet instrument pour faciliter son entrée en vigueur, a-t-il souligné.
« Animé du même esprit, le Maroc qui présidera cette année la Première commission de l'Assemblée Générale des Nations Unies, ne ménagera aucun effort pour soutenir toutes les initiatives visant à accélérer l'entrée en vigueur du TICEN et à promouvoir son universalité et ne manquera pas d'œuvrer pour l'adoption par l'Assemblée Générale de la résolution traditionnelle sur le TICEN », a-t-il dit.
M. Farhane a noté, de même, que le Maroc enregistre avec satisfaction les nouveaux progrès accomplis dans la mise en place du Système de Surveillance Internationale, qui compte actuellement 302 installations certifiées à travers le monde, le fonctionnement du Centre international de Donnés et les progrès réalisés dans le renforcement des capacités d'inspection sur place.
« Cependant, des mesures concrètes doivent être entreprises pour l'entrée en vigueur du Traité à travers l'engagement de tous les Etats à participer et à contribuer à l'achèvement d'un régime de vérification robuste porté par le TICEN, ainsi que le renforcement des capacités des inspections plaidant en faveur de la crédibilité du TICEN et la nécessité de son entrée en vigueur rapide », a-t-il plaidé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.