Énergie électrique: la production progresse à fin avril    Melilla : Les décès parmi les migrants atteignent 18, aucun mort au sein de la police (autorités)    Météo Maroc: temps assez chaud ce samedi 25 juin    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    Voici les déchets les plus fréquents sur les plages du Maroc    USA: la Cour suprême révoque l'arrêt sur l'avortement    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Seul le courage paiera [Par Jamal Berraoui]    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    «Première symphonie», la première exposition au Maroc de l'artiste peintre Chaimaa Mellouki    Festival des arts populaires : Participation de près de 600 artistes et 34 troupes folkloriques    Cinq migrants clandestins trouvent la mort dans une tentative d'assaut contre Mellilia    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    Coupe arabe de futsal : Le Maroc prend le dessus sur la Libye et se qualifie en demi-finale    Football : Match nul entre l'équipe nationale féminine et son homologue ivoirienne    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    Maroc : Pour Aïd Al Adha, l'ONSSA renforce les contrôles des aliments pour animaux    Covid-19/Maroc : 33 nouveaux cas admis en REA en 24H    Abdellatif Hammouchi reçoit les membres de la Sûreté nationale se rendant à la Mecque    Féminicide : Après Nayira en Egypte, Wafaa en Jordanie    ONCF: un plan Eté 2022 avec une offre renforcée et des avantages tarifaires    Africa Motors -Groupe Auto Hall- lance officiellement la nouvelle marque automobile CHERY    Maroc – Algérie : RSF condamne l'expulsion de 9 journalistes venus pour les Jeux méditerranées    Mike Pence soutient l'opposition iranienne    Appel en Espagne à la mobilisation pour accompagner le retour des expatriés marocains    Insécurité alimentaire et guerre en Ukraine: lettre ouverte des ambassadeurs accrédités au Maroc    Tanger Med: Mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 85.000 euros    Maroc PME a soutenu 2531 projets en 2021    Espagne: 7 Algériens arrêtés pour transport de migrants clandestins    Construction : Israël s'apprête à recevoir 15.000 travailleurs marocains    « Awrach »: plus de 30.000 bénéficiaires ont reçu leurs salaires    Jeux Méditerranéens : Après une séquestration qui a duré 30 heures, les journalistes marocains de retour    Le FMI se dit prêt à lancer des négociations avec la Tunisie    Billets d'avion: les étudiants marocains en Russie déplorent la cherté des prix    Qui est Zyad Bendourou, le Marocain qui s'apprête à gravir 10 sommets en 6 jours ?    Hausse des prix des manuels scolaires : le gouvernement a tranché    Frontières maritimes: Madrid se prépare aux négociations avec le Maroc    Mondial 2022 : La FIFA autorise 26 joueurs par équipe    BM-Maroc: Prêt de 250 millions $ en soutien au projet de développement économique de la région Nord-Est    Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU sur les silences, les mensonges et les obstructions de l'Algérie    Shireen Abu Akleh tuée par les forces israéliennes : bilan de l'ONU    Variole du singe : première réunion à Genève du comité d'urgence de l'OMS    Le comité d'audit de la CAF tient ses assises sous la houlette de Tariq Sijilmassi    Marché monétaire : allègement du déficit de liquidité bancaire (BKGR)    Nuit des musées et des espaces culturels : C'est parti pour la première édition !    Prix national du théâtre La valeur financière portée au double    Réhabilitation du Centre international du commerce extérieur de Dakar : Aziza Chaouni élabore le projet    Le Maroc propose d'installer une usine d'engrais au Guatemala    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Antonio Guterres réaffirme la pleine responsabilité de l'Algérie dans le dossier du Sahara marocain
Publié dans L'opinion le 05 - 10 - 2021

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a réaffirmé, dans son rapport au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain, la pleine responsabilité de l'Algérie dans le dossier du Sahara marocain.
Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a souligné dans un rapport, remis chaque année au Conseil de sécurité, que l'Algérie a un « rôle vital dans la recherche d'une solution politique pour la question du Sahara », ce qui ne laisse plus aucun doute, s'il en existe encore, quant aux obligations de ce pays en tant que partie prenante au différend régional autour du Sahara marocain.
L'Algérie qui se dérobe devant leurs responsabilités dans la question du Sahara marocain, a été citée pas moins de 14 fois dans ce rapport.
M. Guterres a ainsi interpellé l'Algérie pour reprendre sa place autour de la table ronde dès la reprise du processus politique, et ce afin de parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique, durable et de compromis vis-à-vis de la question du Sahara marocain, conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité adoptées depuis 2018.
Ainsi, l'Algérie ne pourrait plus louvoyer, tantôt prétendant être un Etat concerné, tantôt en se présentant comme Etat voisin ou observateur. L'appel du Secrétaire général de l'ONU à l'Algérie pour s'engager dans le processus des tables rondes conforte la position du Maroc dans ce cadre.
Il est en parfaite symbiose avec les résolutions du Conseil de Sécurité, qui identifient l'Algérie en tant que partie à ce différend artificiel et par conséquent tenue de s'impliquer dans le processus politique onusien, sous les auspices du Secrétaire général de l'ONU, visant le règlement de la question du Sahara marocain.
Ces mêmes résolutions du Conseil de sécurité, depuis 2018, citent, à cinq reprises, l'Algérie au même titre que le Maroc. Dans ces résolutions, le Conseil de Sécurité demande à l'Algérie et aux autres participants de contribuer activement au processus politique, et ce jusqu'à son aboutissement. A l'instar de celles adoptées par le Conseil de Sécurité depuis 2007, lesdites résolutions consacrent aussi la prééminence de l'initiative d'autonomie comme solution sérieuse et crédible au différend sur la question du Sahara marocain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.