ANP: Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021    Blinken à Kiev au chevet de la crise russo-ukrainienne    Vahid Halilhodzic : « Ce soir, je vais bien dormir... »    Le match contre le Gabon, «une belle leçon pour la suite de la compétition» (Halilhodžić)    Les Etats-Unis et l'Espagne souhaitent unir leurs forces pour trouver une solution au conflit du Sahara    Décès du docteur Noufissa Kabbaj. Un autre s'est éteint pas sa lumière [Par Jamal Berraoui]    Eruption volcanique aux îles Tonga : Trois décès confirmés (agence de l'ONU)    آيت الطالب: أزمة أدوية الزكام وكورونا مختلقة ولدينا مخزون يكفي لتغطية الحاجيات من 3 أشهر إلى 32 شهرا    Aït Taleb dément les allégations concernant une pénurie de médicaments    Réactions des Lions de l'Atlas après le partage face aux Panthères    CAN-2021 : Le Maroc fait match nul face au Gabon (2-2)    Akhannouch réagit à l'accord gouvernement-syndicats d'enseignement    Météo Maroc: jusqu'à -5 degrés prévus ce mercredi 19 janvier    Les syndicats d'enseignants : l'accord est un jalon "important" pour résoudre les enjeux pédagogiques    Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021 (ANP)    Covid-19 au Maroc: on connaît le prix du médicament Molnupiravir    Autoroute de contournement de Casablanca: démarrage des travaux d'élargissement    Maroc-Gabon: voici le Onze de départ des Lions de l'Atlas    Le Datacenter du ministère de l'Economie et des Finances certifié « Tier III » d'Uptime Institute    Pétrole: les prix au plus haut depuis 2014    Un triste bilan sur le plan économique et social    Ronaldo honoré pour son record de buts en sélection    Le ministère de la culture bien déterminé à promouvoir le théâtre et le cinéma au Maroc (Ministre)    « Le Point de Déclin » de Fatiha Morchid    «Art& Lights» associe deux univers oniriques    « INTROSPECTION » ou le « Voyage d'arts d'abstraction Russe par l'œil de l'artiste Marocain »    Musées : la FNM tient la première réunion de son comité directeur    Compteur coronavirus : les contaminations repartent à la hausse, 7.756 nouveaux cas en 24H    Résidence culturelle : appel à projets 2022 sur le fait religieux    La mère de Gad El Maleh va livrer du couscous marocain dans le monde entier    Dominic Cummings, l'ex-éminence grise devenu l'ennemi juré de Boris Johnson    Tarfaya: 45 candidats à l'immigration sauvés par la Marine    HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes    Azrou : Arrestation d'un individu en état d'ivresse, ayant provoqué un accident    Covid-19. Omicron représente 95% des cas positifs au Maroc [Ministère de la Santé]    M. Daki: La justice numérique, un des piliers de la réforme globale du système judiciaire    Maroc-Espagne : les mots insuffisants de Pedro Sánchez    CAN 2021 / Halilhodzic: « C'est la Fédération Royale Marocaine de football qui paye mon salaire et non la CAF ! »    Présidence du Parlement européen: quatre candidats à la succession de David Sassoli    Commerce international : un partenariat CGEM-ADII pour l'accompagnement des entreprises    Tourisme : Le gouvernement accorde un montant de 2MMDH pour soutenir le secteur    Sécurité routière: NARSA dévoile son plan national de contrôle (2022-2024)    Session de formation sur l'éducation inclusive et l'autisme    Un séisme de 4,9 secoue le centre de la Turquie    Sahara : Washington réitère son soutien à l'envoyé onusien de Mistura    Une tempête de neige balaie le Canada    Conseil de gouvernement : la marque «Morocco Tech», en tête de l'ordre du jour    Peu de réussites, beaucoup de fustrations: un an de mandat Biden    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rabat-Salé / Embouteillages : que le meilleur... arrive à l'heure !
Publié dans L'opinion le 21 - 10 - 2021

A la fermeture de certains axes routiers menant au pont Hassan II, vient s'ajouter la suspension de la ligne du Tramway entre «Pont Hassan II» et «Place du 16 Novembre», en raison des travaux de construction d'une nouvelle trémie. Entre temps, une crise de circulation se fait étouffante.
En raison des travaux de réalisation de la trémie au croisement de l'avenue Hassan II et l'avenue Al-Alaouyine à Rabat, la société du Tramway Rabat- Salé (STRS) a annoncé que le service sur les lignes de tramway entre les stations "Pont Hassan II" et "Place du 16 Novembre" sera temporairement interrompu du 19 octobre au 04 novembre 2021.
Après un mardi 19 et mercredi 20 ayant connu une circulation plus ou moins fluide puisqu'il s'agissait de jours fériés, ce jeudi 21 octobre a constitué la réelle épreuve et l'image nette de ce que le trafic vivra dans les deux semaines à venir. En fait, la situation ne cesse de se compliquer.
Les automobilistes qui empruntent chaque jour le pont Hassan II reliant Rabat et Salé pour rejoindre leurs lieux de travail ou pour déposer leurs enfants dans les écoles se plaignent de l'embouteillage étouffant causé par les travaux les empêchant d'arriver à l'heure.
Certains automobilistes, bloqués jeudi matin pendant des heures dans les bouchons qui vont de Bab Lamrissa jusqu'à la Place du 16 Novembre, estiment que cette crise aurait pu être évitée si les travaux avaient été lancés pendant l'été lorsque les élèves étaient toujours en vacances.
Les automobilistes de la capitale devront endurer ces embouteillages pendant au moins deux mois, selon la commune de Rabat. Quant au Tramway, conçu il n'y a pas longtemps comme le moyen de transport le plus ponctuel, il a perdu, à partir de jeudi matin, son privilège. En fait, après l'interruption temporaire de sa ligne entre les stations "Pont Hassan II" et "Place du 16 Novembre" en raison desdits travaux, ce moyen de transport, mis à l'abri de tout embouteillage ou blocage de trafic, souffre d'un encombrement sans précédent.
Outre ses passagers habituels, plusieurs d'autres citoyens, notamment les automobilistes ou les passagers des grands taxis, ont opté, depuis le début des travaux, pour le Tramway en tant que moyen de transport rapide et ponctuel.
Cet afflux massif a engendré un grand encombrement devant les stations où des épaules robustes sont le seul moyen pour se procurer quelques centimètres à l'intérieur du Tramway. Les plus chanceux qui ont gagné la bataille devant la porte du Tram, passeront au deuxième stage du jeu. Un cheminement piéton, de 6 mètres de largeur, mis en place par la STRS reliant les deux stations en question.
Deux foules de centaines de personnes marchant dans les deux sens et se croisant au milieu du chemin. Ceci dit, qu'en est-il de la ''distanciation sociale'' ?
Achraf EL OUAD
Grands taxis, un autre délire
Déjà agacés par les décisions limitant la capacité dans les transports publics à 75% et qui, selon eux ne s'appliquent que sur les grands taxis, les chauffeurs souffrent également ces derniers jours de l'embouteillage dans les axes routiers menant au pont Hassan II.
« Avant le début des travaux, je pouvais faire le trajet de Laqwass (Salé) à Bab Chellah aller-retour en moins de 45 minutes, aujourd'hui il m'a fallu plus de deux heures et demie pour parcourir le même trajet pour gagner 3 dirhams », nous a confié un chauffeur de taxi ajoutant que « le blocage que connaît le trafic récemment a poussé les gens à éviter les voies routières, le Tramway est désormais privilégié. De plus, les propriétaires de taxis refusent de baisser le montant de la recette journalière, on ne gagne plus rien ! ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.