Tissoudali succède à Boussoufa    Covid-19: 153 nouveaux cas, plus de 6,36 millions de personnes ont reçu trois injections    Variole du singe: le Maroc renforce les contrôles    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Al Qods : Une passe d'arme en perspective au Caire entre le Maroc et l'Algérie    Affaire de Younes Blal : ATIM saisit le juge populaire pour confirmer le caractère raciste du meurtre    Vidéo. Sofac rend hommage à l'athlète Aziz Yachou, arrivé 3e au Marathon des Sables    Real Madrid ou PSG? Kylian Mbappé aurait déjà tranché    Rehhou : La loi relative à la liberté des prix et de la concurrence vise à protéger l'investisseur et le consommateur    France: Voici la composition du nouveau gouvernement    La politique « zéro COVID dynamique » : un choix correspondant aux réalités chinoises    WhatsApp révèle un nouveau service pour les propriétaires d'entreprise    Plages sans plastique. La    Procter & Gamble Maroc accélère son engagement envers l'environnement    Pays-Bas : Les partis contre un projet européen sur la migration régulière depuis le Maghreb    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    ONEE/Institut Suédois de Recherche Environnementale : vers un renforcement de la coopération    Casablanca: l'essentiel des projets adoptés par le conseil communal    Maroc-AFD : les programmes de coopération ont dépassé les objectifs soit plus de 2 Mds d'euros    Quand un journaliste de la BBC dénonce le non-respect du RGPD au Maroc    Un eurodéputé espagnol s'inquiète du « problème croissant » de l'immigration clandestine d'origine algérienne    Secousse tellurique ce vendredi dans une province du Maroc    La Russie compte créer de nouvelles bases militaires en réplique à l'élargissement de l'Otan    Festival de Cannes: Manal Benchlikha foule le tapis rouge (PHOTOS)    Saad Lamjarred entre dans le Guinness des Records ! (PHOTO)    Djamel Kehal Medjdoub dans la pétaudière du renseignement extérieur algérien    Les clubs nantis diminués : le Raja en crise    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Jumelage réactivé entre les institutions judiciaires au Maroc et en Belgique    Tamendawt Taqvaylit. La république kabyle avance    Transfert : Mbappé mettra fin au suspense sur son avenir avec le PSG ce week-end (médias)    Finale de la Coupe de la CAF : 1,25 million de dollars au vainqueur, 700 000 dollars au '' malheureux '' finaliste !    Tunisie : Le Maroc participe à l'exercice maritime Phoenix Express 2022    Le temps qu'il fera ce vendredi 20 mai 2022    Maroc : La Cour constitutionnelle invalide l'élection de quatre députés d'Al Hoceima    Bourse de Casablanca: Ouverture proche de l'équilibre    Appel public à l'épargne: L'AMMC rappelle les nouvelles règles de gouvernance    La RS Berkane décidée à rééditer l'exploit de 2020    L'ONMT clôt le «Light Tour» à New York    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Migration : Antony Blinken considère que le pacte de Marrakech servira de base à une approche commune    Justice: nouveaux rebondissements dans l'affaire Omar Raddad    Nouveau protocole sanitaire pour entrer au Maroc : qu'en pensent les opérateurs ?    Industrie : Le Maroc, un des pays les plus compétitifs au monde    La culture, un outil de développement durable    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    Espagne : Le Sénat rejette une proposition de Vox réclamant des sanctions contre le Maroc et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Opinion : After-Wave
Publié dans L'opinion le 04 - 01 - 2022

Raz-la-barbe du Covid, de ses variants et de ses vagues successives ! C'est l'état d'esprit qui prédomine actuellement au Maroc où la vague Omicron commence à s'accélérer, charriant dans son élan toutes sortes de menaces de restrictions et de privations qu'on ne supporte plus. Et c'est justement au pic de cette vague, fixé selon les pronostiqueurs agréés à la mi-janvier, que notre nouveau gouvernement franchira le cap fatidique des 100 jours de grâce au-delà desquels il peut être dûment et promptement questionné.
Plus que la peur de la contamination qui nourrissait la psychose durant les premiers mois de la pandémie, ce sont les questions sur ses répercussions d'ordre économique et social qui tourmentent les esprits aujourd'hui. Et à la faveur des spéculations scientifiques autour du supposé effet catalyseur d'Omicron sur l'immunité collective, les Marocains se demandent déjà de quoi sera fait l'après Covid. Au bout de plusieurs mois de destruction massive de notre tissu économique et de paupérisation accélérée de larges couches de la population, à l'aube d'une année de faible pluviométrie et de risque accru de récession mondialisée, l'horizon qui se profile est en effet loin d'être avenant.
Une fois arrivés au creux de l'actuelle vague dont on ne sait plus si c'est la quatrième ou la cinquième, mais qu'on espère qu'elle sera la dernière, l'Exécutif qui a jusqu'ici essentiellement et plus ou moins bien géré les urgences liées au contexte pandémique, devra être questionné sur le déploiement de son ambitieux programme gouvernemental en vue de la tant espérée relance économique. Mais il devra l'être sur des bases pragmatiques et réalistes, en totale rupture avec le court-termisme et la politique des quick-wins à forte charge symbolique et émotionnelle qui prévalent depuis le déclenchement de la pandémie. Car au final et quelles que soient les réponses à apporter, des plus piquantes aux plus douces, l'important c'est de savoir à quelle mousse nous serons rasés.
Majd EL ATOUABI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.