Sécurité financière. L'impôt, premier pilier de la souveraineté    CAN Maroc U23. Le tirage au sort des éliminatoires prévu ce jeudi 18 août    Maroc. Ces numéros qu'il faut avoir en cas d'urgence    Récit de vie : Gabriel BANON se raconte    Revue de presse quotidienne de ce lundi 15 août 2022    Carburants : Nouvelle baisse des prix à la pompe    Chine : L'usine Tesla de Shanghai a produit un million de véhicules en trois ans    Convention de partenariat : La famille de l'enseignement bénéficie de plus de 140.000 voyages subventionnés par autocars    Afghanistan: les talibans célèbrent le premier anniversaire de leur retour au pouvoir    USA: Un mort et 4 blessés dans une fusillade en Arizona    USA: Un homme se tue après avoir percuté une barricade près du Capitole    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    Coupe Davis: Le Maroc s'offre l'Algérie et le billet du Groupe ll    Jeux de la solidarité islamique: Participation marocaine : Mi-figue, mi-raisin    Berkane : Célébration du sacre de la RSB en Coupe du Trône    Ceuta : 11 mineurs marocains tentant de traverser le Détroit de Gibraltar secourus    Vahid Halilhodzic a peine débarqué déjà sollicité    Le Maroc félicité par le CPS pour la réussite de la formation destiné aux observateurs électoraux de l'UA    Des journées de sensibilisation à Dakhla sur la protection du littoral    Marrakech : Un adolescent abuse sexuellement de sa cousine de 5 ans    Casablanca : 8 ans de réclusion criminelle pour un repris de justice qui a tué son ami    Saïdi Resorts : Nass El Ghiwane fait vibrer jeunes et adultes    23ème festival cèdre universel du court-métrage à Ifrane    Subvention : À la rescousse des salles de cinéma    Premier League : Chelsea - Tottenham (2-2) Un match spectaculaire, une fin de match musclée et inhabituelle    La météo pour ce lundi 15 août    Le vaccin contre la Covid-19 aurait moins d'effets secondaires chez les femmes enceintes    6 millions de jeunes de moins de 24 ans, un atout si nous le voulons !    Cours des devises du lundi 15 août 2022    Kitesurf : Le «Dakhla Downwind Challenge» de retour pour une 7e édition    Norvège: deux véhicules tombent à l'eau après l'effondrement d'un pont    Météo : les températures prévues pour ce lundi 15 août 2022    Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les retenues des barrages en déficit de 306 millions de m3 par rapport à 2021    Tanzanie : La Fondation Mohammed VI des Ouléma remet les prix de la 3e édition du concours coranique    Égypte: 41 morts et 14 blessés dans l'incendie d'une église    Polisario : Bachir Mustapha Sayed tacle Brahim Ghali sur la «guerre contre le Maroc»    Céréales ukrainiennes: Un premier navire de l'ONU prêt à partir    Une délégation du Congrès américain arrive à Taïwan dans la foulée de la visite de Pelosi    Le Polisario : «Il est trop tôt pour parler de trêve» avec le Maroc    Oued Eddahab, le « Tanger du Sud Marocain »    Accords d'Abraham : Le sommet anniversaire annulé    Kénitra : Le soulèvement de 1954, une épopée héroïque    Egypte: L'incendie d'une église au Caire fait 41 morts    « Into The Wild » : électro et techno in the house    Art contemporain : Mustaqbal, les artistes de demain    Danse : Meknès déroule son freestyle    « Casa del Mar » repère architectural à valeur historique    Salman Rushdie sous ventilateur après avoir poignardé, pourrait perdre un œil    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sahara : L'OFI salue la décision de la Moncloa
Publié dans L'opinion le 25 - 03 - 2022

Le message adressé vendredi 18 mars à SM le Roi Mohammed VI par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, représente une victoire diplomatique à plusieurs niveaux, ont souligné plusieurs experts lors d'une conférence organisée par l'Organisation de la Femme Istiqlalienne (OFI).
Dans un message adressé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a souligné que « l'Espagne considère l'initiative marocaine d'autonomie, présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ». A cet effet, l'Organisation de la Femme Istiqlalienne a organisé, le 24 mars à Rabat, une conférence pour analyser les effets de cette annonce.
Un tournant historique
Après le chapitre de brouilles et de froid diplomatique entre le Maroc et son voisin ibérique, l'annonce de Pedro Sanchez « est un tournant historique, résultat d'un travail diplomatique de longue haleine, un message exceptionnel combinant responsabilité et audace diplomatique de la part du président du gouvernement espagnol », a annoncé Khadija Zoumi, membre et chargée de mission au sein de l'OFI.
Zoumi estime alors que cette annonce « inaugure un nouveau chapitre de relations bilatérales basées sur la coopération et le réalisme ». D'ailleurs, Zoumi a déclaré que cette annonce « représente un coup dur pour la diplomatie algérienne qui botte dans des problèmes et des échecs continus parce qu'elle ne se base pas sur une stratégie réaliste et logique pour résoudre ce différend ».
Une nouvelle ère de coopération
Pour Abdeljabbar Rachdi, membre du Comité exécutif du Parti de l'Istiqlal et modérateur de la conférence, « cette décision historique va accélérer la résolution du problème du Sahara marocain ». D'ailleurs, au niveau des effets de cette décision sur les domaines de coopération maroco-espagnols, Rachdi annonce « que ça représente l'occasion de renforcer la coopération bilatérale au niveau de la gestion de la migration, la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme ainsi que dans l'investissement dans la paix et la stabilité dans le bassin méditerranéen ».
Abdeljabbar Rachdi a d'ailleurs souligné qu'« au sein du Parti de l'Istiqlal, nous ne pouvons que constater avec satisfaction que le gouvernement espagnol préfère la logique du réalisme géostratégique, basée sur la clarté, l'harmonie et la priorité des intérêts communs entre les deux pays voisins ».
Pour sa part, Mohammed Moudden, directeur du centre de recherche Atlas, a estimé que cette décision espagnole va lancer une nouvelle dynamique politique positive pour les relations internationales du Maroc.
« La relation Maroc-Espagne est l'une des plus importantes relations entre le Maroc et un pays européen vu l'importance et les enjeux qui lient les deux pays. De la migration, la sécurité, les accords de pêche, l'agriculture et plus récemment la question du gaz.... La coopération et la discussion sur ces questions névralgiques pour l'économie et la sécurité de ces deux pays doivent se faire dans une atmosphère positive, et c'est ce qui va résulter du soutien espagnol à la cause marocaine », estime l'expert.
Hiba CHAKER


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.