Huawei Maroc lance la 1ère édition du Forum "Digitech Ecosystem Summit" (VIDEO)    79,2% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois (HCP)    La Bourse de Casablanca débute en bonne mine ce jeudi    Les services vétérinaires assurent la permanence jusqu'au 5ème jour de l'Aïd    Rapport ONU : plus de 800 millions de personnes touchées par la faim en 2021    Wydad-Raja: à quelle heure et sur quelle chaîne ? (Coupe du Trône)    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 7 juillet 2022    Covid-19: Tayeb Himdi se prononce pour une deuxième dose booster    Les enseignants marocains brillent à l'étranger, pas leurs universités    Bamako: inauguration officielle de la clinique périnatale Mohammed VI, financée par le Maroc    Casablanca : Deux Subsahariens interpellés à l'aéroport Mohammed V    Casablanca: Le Groupe l'Etudiant Marocain organise le Forum international des inscriptions    Des chansons de Michael Jackson retirées de plateformes de streaming    Le COD Meknès remporte le titre    Le gouvernement français s'attaque au pouvoir d'achat    Réunion du "Caucus Africain 2022" : la "déclaration de Marrakech" adoptée    Mesbahi: l'homme au sourire jovial s'est éteint    La palette de Yassine Cherkaoui mise à l'honneur    Plus de 100.000 participants effectifs aux concertations nationales pour l'amélioration de la qualité de l'Ecole    La cavalcade du Souss Massa    Patrimoine dans le monde Islamique    CAN féminine / Groupe C / 2e journée : Ce jeudi, deux beaux matches très prometteurs    Coupe du Trône / Derby Wydad-Raja (18h00) : Vaincre ou perdre n'est pas mourir! Ce n'est que du football !    Football : Putellas blessée, l'Euro féminin privé du ballon d'or 2021    Lions de l'Atlas : Walid remplacera Vahid, son staff révélé    Coopération japonaise en Afrique : Le Maroc se positionne en tant que catalyseur    L'ONMT met en ordre de bataille sa task force dans le monde    Revue de presse quotidienne de ce jeudi 7 juillet    Ex-ministre espagnol de la Défense: la position de Madrid sur le Sahara «doit être applaudie»    Touba: la RAM signe une convention avec la confrérie mouride prévoyant des avantages sur ses vols    Boris Johnson, donné démissionnaire, va s'adresser au pays    Corruption : 4 ans de prison ferme pour une ancienne ministre algérienne de la Culture    Belgique : Mohamed et Lina, prénoms les plus populaires à Bruxelles-Capitale en 2021    Sahara marocain : Bourita rencontre l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU    Enfin des œuvres sociales pour 10.000 fonctionnaires    Football: la CAF choisit le Maroc pour abriter la CAN des moins de 23 ans    La 51ème édition finit tout en beauté    La médina d'Asilah revêt ses couleurs d'été    La MAP lance sa nouvelle webradio thématique «Samaoui», dédiée à l'art gnaoui    Les exactions contre les manifestants et les activistes du Hirak en Algérie dénoncées à Genève    Energies renouvelables : l'expérience marocaine inspire les pays andins    USA: Démission de la directrice de la communication de Biden    France: Elisabeth Borne présente les priorités de son gouvernement au parlement    Suède : un mort dans une attaque au couteau lors d'un événement politique    E-commerce : vers l'ubérisation des moutons à l'Aïd Al Adha?    Le Caire abrite la CAN de handball avec la participation du Maroc    Météo: les prévisions du jeudi 7 juillet    Maroc : Les Bouquinistes en ligne, une nouvelle vision de la littérature ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nostalgie : Hassan Sefrioui, un grand dirigeant sportif de Tanger
Publié dans L'opinion le 21 - 05 - 2022

Hassan Sefriou, un ancien cadre supérieur de la Sûreté Nationale, décédé en 2021, est toujours une figure emblématique et charismatique à Tanger.

Ancien joueur et dirigeant de cette équipe de la police de Tanger (ASPT) qui faisait trembler les formations d'élite du football marocain, il était toujours le premier président à avoir fait accéder son club tangérois en première division.

Il avait sous ses ordres, un effectif constitué des meilleurs joueurs du championnat : des Marocains Chokoron, Bezik, Bozambo, Abdeslimo, Chaouani, Rochdi...des Espagnols Emerito, Uceda, Borrego, Rojas...

La montée de l'ASPT chez les grands

Une pléiade de footballeurs avec une seule devise : le football c'est la discipline. C'était en 1960 quand la direction générale de la Sûreté Nationale devait décider d'offrir à la ville de Tanger une place en division I.

Une tâche confiée à Hassan Sefrioui qui venait de Fès pour une mission au siège de la Sûreté Régionale qui se trouvait au Boulevard Pasteur.

Le championnat de deuxième division était difficile avec le Youssofia, le Moghreb rebati, l'AS de Salé, Taza, Kémisset.

Avec Allal Haddad sur le banc de touche et Mohamed Kandjaâ au secrétariat général, l'ASPT remportait presque tous ses matches pour monter chez les grands.

Contre le champion du Sud le FUS, les Tangérois gagnaient la coupe du championnat nord-sud par 4-2 (tirs des penaltys après la fin du temps réglementaire 2-2).

Hassan Sefrioui était porté sur les épaules à l'image du toréador espagnol El Cordobes. Une prime spéciale et surprenante attendait les joueurs : ils étaient tous recrutés à la Sûreté Nationale à l'exception bien sûr des Espagnols. La population tangéroise reconnaissait son mérite.

L'UST en division nationale I

Il fallait changer le nom de la Police pour avoir la popularité de la ville. L'ASPT devenait l'UST (Union Sportive de Tanger) une appellation très proche de l'IRT (Ittihad Riadi de Tanger).

Il fallait aussi renforcer l'équipe. Hassan Sefrioui fit appel aux footballeurs les plus réputés du championnat marocain : Kadi et Sadni (MAS), Filali (Mohamedia), Abdelaziz (FUS), Tsouli et Santi (Tanger), Marrakchi (Larache).

Sur la liste des renforts, il manquait deux vedettes du football Saïd « laraïchi » meilleur avant centre de la division I et Carlos Gomez gardien de but international portugais qui ne pouvaient jouer après avoir eu des problèmes de radiation à vie avec la FIFA.

Après plusieurs interventions, Hassan Sefrioui réussissait à lever leur sanction et à les faire signer au club tangérois.

C'était la première rentrée au Maroc de Carlos Gomez transféré ensuite au CODM avant de devenir entraineur dans plusieurs équipes marocaines.

Sefrioui à la FRMF

Muté à Rabat pour occuper une fonction plus importante, Hassan Sefrioui tenta une expérience similaire avec le Hilal, du grand quartier populaire Yaâcoub El Mansour de la capitale, devenue la Police de Rabat.

Aux cotés de Mehdi Belmejdoub, il occupa plusieurs postes à la FRMF. Tanger lui avait exprimé sa reconnaissance en lui organisant un grand hommage le 21 avril 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.