PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    Transformation digitale au Maroc: une nouvelle stratégie sera prochainement lancée    Allocations familiales: ce que prévoit le gouvernement en 2023    PLF 2023: priorité donnée à l'emploi, les détails    Un sardinier marocain avec 23 marins à bord en difficulté au large de Casablanca    Champions League (tours préliminaires): voici les adversaires du Wydad et du Raja    Mercato : Yassine Labhiri choque le WAC et le Raja en signant à ... Berkane (PHOTO)    Maroc/Covid-19: 191 nouveaux cas et 1 décès ces dernières 24h    Réforme de la Santé: ce que prévoit le gouvernement Akhannouch en 2023    Tanger: un camionneur marocain de 37 ans pris la main dans le sac    Le Marocain Bilal Sahli remporte la médaille d'argent    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule "dans de bonnes conditions", un pic attendu fin août    Taïwan organise des exercices militaires, accuse Pékin de préparer une invasion    Le Groupe arabe à l'ONU salue les efforts soutenus de SM le Roi, Président du Comité Al-Qods    Algérie-arnaque d'étudiants : prison ferme pour deux personnes    Le CCME célèbre les Marocains du Monde et leurs régions    #Dégage_Akhannouch : «le patron d'Afriquia est accusé d'augmenter les prix à la pompe pour s'enrichir»    La France et l'Europe doivent mettre en place une alliance rénovée avec le Maroc (politologue)    Finances publiques: regain de forme des économies    Jeux de la solidarité islamique : Noura Ennadi offre l'or pour le Maroc au 400m haies    Jeux de la solidarité islamique/400 m haies: Noura Ennadi remporte la médaille d'or    Jeux de la solidarité islamique : Laaraj offre l'or au Maroc, El Bouchti en argent au taekwondo    Football : Le championnat marocain, destination préférée des joueurs algériens    Bourse de Casablanca: Clôture en bonne mine    L'endettement financier des ENF à près de 821 MMDH en 2021    Juillet 2022, l'un des plus chauds mois jamais enregistrés dans le monde    Compteur coronavirus: 191 nouveaux cas, plus de 6,7 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    La Marine royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Les murales forcent l'admiration par leur esthétique    Maroc : La SNRT ouvre ses portes aux associations des Marocains du monde    Célébration de « Baba Achour »    Le moussem de Moulay Abdellah Amghar revient après deux ans de suspension    Les Casques bleus en Afrique, entre consentement et crise de légitimité    Une nouvelle étude révèle que 58% des maladies infectieuses seraient liées aux menaces climatiques    Frontière turco-syrienne : Erdogan déterminé à mettre en place un corridor de sécurité    L'UE annonce une aide de 261 millions d'euros à l'UNRWA    Les Etats-Unis et les pays africains, des « partenaires égaux » face aux nouveaux défis    Accord de paix au Tchad: l'ONU salue une « étape importante » dans l'histoire du pays    La culture autre levier de la diplomatie marocaine    Le «Pavillon Bleu» hissé pour la 11è fois consécutive sur la plage d'Aglou à Tiznit    Clôture à Ain Leuh du 21ème Festival national d'Ahidous    Beyonce au sommet des ventes aux Etats-Unis, une première depuis près de 15 ans    Interview avec Ahmed Taoufik Moulnakhla : « Nous voulons contribuer au développement du partenariat Sud-Sud »    Najat Aâtabou danse et chante à l'occasion d'Achoura (VIDEO)    Météo. Voici le temps qu'il fera ce mardi 09 août au Maroc    Le Conseil de sécurité de l'ONU se penche sur la situation à Gaza    Le «Parlement itinérant» fait escale à Tanger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Magazine / Nour Brousse : « Je ne pensais pas aller jusque-là »
Publié dans L'opinion le 29 - 05 - 2022

De père marocain et de mère française, Nour Brousse est, à 16 ans, la benjamine de toute l'histoire de The Voice France. Pour cette 11ème édition du programme diffusé sur TF1 le 21 mai, elle subtilise le trophée au doyen de la saison Mister Mat. A l'arrivée, le public lui octroie 56,2 % des voix.
En 2019, l'enfant Nour est éliminée lors des battles de la sixième édition de The Voice Kids. Elle est coachée par Soprano. Le rappeur affirme alors que son niveau lui permet de concourir parmi les adultes.
Nour patiente jusqu'à ses 16 ans, l'âge lui permettant de tenter sa chance dans The Voice « adultes », et reprend le chemin des auditions à l'aveugle. Elle s'approprie « Tous les cris les S.O.S. » de Daniel Balavoine. Une chanson dure à interpréter, mais la candidate a une idée derrière sa petite tête : « C'est la chanson préférée de Soprano, mon ancien coach dans The Voice Kids. Je voulais lui faire un clin d'oeil et le remercier de m'avoir donné des conseils qui m'ont fait prendre de l'assurance », explique-t-elle.
Cette année, l'adolescente est sacrée meilleure voix de France grâce à l'encadrement de Florent Pagny, affaibli par la maladie et recordman en terme de lauréats de The Voice. C'est que la jeune fille, encouragée par sa grand-mère, prend des cours de chant pendant une année. Lors de son audition à l'aveugle, elle fait retourner les quatre coaches. Nour est biberonnée à la musique, sa maman étant saxophoniste. A quatre ans déjà, elle l'accompagne à des séances de répétitions.
« Ma victoire n'est pas juste. »
De la puissance vocale de Nour découlent des sonorités arabes dont le papa marocain n'est pas étranger : « Ses influences musicales sont très variées par l'apport de son père. Elle a absorbé les deux côtés et intègre ce côté oriental dans sa musique », précise sa maman.
A quelques jours de la finale, Nour perd sa voix et, forcément, panique. Son coach lui conseille de reposer ses cordes vocales, de ne plus chanter jusqu'au grand rendez-vous. La jeune chanteuse respecte les consignes de Pagny et ne se trouve pas fameuse lors de ses trois interprétations : « Je ne pensais pas aller jusque-là. Je trouve que ma victoire n'est pas juste. Les autres candidats ont fait de bien meilleures prestations que moi qui n'ai pas pu me donner à 100%. Je viens à me demander si je le méritais. C'est aussi pour ça que je n'ai pas vraiment eu de réaction quand j'ai gagné. Je n'ai juste pas compris pourquoi on m'a choisie », déclare-t-elle quelque temps après l'annonce des résultats.
Pourtant, son coach est ferme : « De toutes les saisons que j'ai faites, je n'ai jamais eu une voix aussi complète et aussi parfaite. » En tout cas, le public, unique votant, place la chanteuse sur un nuage. Maintenant que ces beaux mots sont lâchés par la gagnante, une nouvelle vie commence. L'aventure débute par la réalisation d'un premier album que le partenaire du télé-crochet, Universal, s'engage à produire.
A la dernière soirée, Nour reprend « Vole » de Céline Dion, et « Shallow » de Lady Gaga, deux chansons très techniques. Elle a également accompagné sur scène Slimane, autre vainqueur de l'émission ayant offert la victoire à Florent Pagny en 2016. Ils interprètent, « Avant toi », que le chanteur partage initialement avec Vitaa. Un moment imbibé d'émotion. « C'est un artiste que j'adore et que je suis depuis longtemps », lance-t-elle.
Florent Pagny « finit » en beauté
Les projecteurs s'allument et le quotidien de la lycéenne change à vue d'oeil. Compte-t-elle regagner les bancs de l'apprentissage? Le doute est déjà bien installé : «L'école est devenue un peu galère. Les copains ne me calculent pas. Les professeurs me disent que ça ne sert plus à rien que je revienne en cours. » Ces propos, Nour les tient avant la finale qui la consacre : « J'ai décidé de ne plus mettre les pieds au lycée jusqu'à la fin du concours. »
Aujourd'hui, le choix de la petite (1m 81) qui monte relève d'une concertation familiale, mais l'engagement professionnel est bel et bien réel. Dans la foulée, elle fait un heureux, son coach Florent Pagny, atteint d'un cancer du poumon, qui prononce cette phrase à l'issue de la finale : « Ça fait plaisir de finir en beauté », avant d'ajouter: « C'est vrai qu'en général, ce sont souvent les talents qui viennent nous expliquer qu'ils ont passé un bon moment parce que les gens sont extraordinaires sur ce plateau. Que ce soient des techniciens aux musiciens, la production, tous les gens qui nous accompagnent. Eh bien, là c'est un coach qui a passé dix saisons, je suis à ma onzième année et je peux vous dire que c'est la vérité. Je voulais dire que j'avais vraiment passé de belles années et je suis trop content d'avoir passé tout ce temps-là avec tous ces gens-là, donc merci à tous. »
S'il boucle ainsi la boucle, il aura fait de Nour son dernier cadeau de coach à l'espace musical français et, pourquoi pas, international... L'éclair annonce le tonnerre, que le déluge soit fait de succès pour cette Marocaine du monde.
Anis HAJJAM


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.