Maroc-UE : Entretien téléphonique entre Ursula von der Leyen et Aziz Akhannouch    Sécurité : Hammouchi reçoit le chef de la police en Mauritanie    Sécheresse : Le Maroc suspend la subvention des cultures de pastèque et d'avocats    Le Chef du gouvernement s'entretient au téléphone avec la présidente de la Commission européenne    Lions de l'Atlas: le moment où Ziyech a failli marquer contre le Paraguay (VIDEO)    "Le bleu du caftan" représentera le Maroc dans la présélection des Oscars 2023    Botola Pro D1 et D2 : Le programme    Sortie du Trésor à l'international : Les conditions "de plus en plus difficiles" (Jouahri)    le prince héritier Mohammed ben Salmane nommé Premier ministre Politique    Santé : Un contrat-programme pour la création de près de 16 000 emplois industriels au Maroc    Maroc – Paraguay : Composition officielle des Lions de l'Atlas    Murcie : La sélection du Maroc U20 de football s'impose face au Chili    Tanger-Med: saisie de pièces en or d'une valeur de plus de 500.000 dirhams    فيروس كورونا : الحالة الوبائية تتميز بانتشار جد ضعيف للفيروس بالمغرب    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Santé : le Groupe AKDITAL met en service sa 12éme infrastructure de santé à Sidi Maarouf    Abdellatif Hammouchi reçoit le patron de la Sûreté nationale en Mauritanie    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    «Ormindo», un opéra baroque le 30 septembre à Rabat    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Nul fou mais en trompe-l'oeil entre Angleterre et Allemagne    Le Conseil de la concurrence dénonce l'absence de toute concurrence sur les prix et la forte concentration du marché    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Questions à Yasmean, DJ marocaine: «Je joue des genres électroniques différents et «pointus»»    Béni Mellal: plusieurs blessés dans un terrible accident d'autocar (PHOTOS)    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Ukraine : les «référendums» auront des «conséquences» sur la sécurité des régions annexées, dit le Kremlin    Sitel Group et Majorel abandonnent leur projet de fusion    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    Le Malawi élimine le trachome, une maladie tropicale qui provoque la cécité (OMS)    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Khouribga / En marge du FICAK : Le cinéma et la question de la réinsertion des détenus africains
Publié dans L'opinion le 07 - 06 - 2022

La Délégation Générale à l'Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion a organisé, en parallèle avec la 22ème édition du Festival International du Cinéma Africain de Khouribga, la 3ème édition du Festival Culturel au Profit des Détenus Africains.
Durant cette édition, une convention entre la Délégation Générale et la Fondation du FICAK a été signée pour permettre aux détenus subsahariens de bénéficier de la projection de films africains au sein des établissements pénitentiaires. Dans le même contexte, des cadeaux, produits des mains des détenus, ont été offerts au président de la FFICAK et au directeur général de l'Administration Pénitentiaire de la République du Burkina-Fasso.
Ainsi, après les allocutions d'usage, M. Bouchta Farkzaid, universitaire et critique du cinéma, en modérateur du colloque, donna la parole à Maguèye Kassé, universitaire et critique d'art sénégalais qui commença son intervention par dénoncer la xénophobie irrationnelle et les agissements des criminels de la migration, tout en mettant en valeur l'impact du cinéma quand il dépeint les affres de la migration.
Maguèye plaida aussi pour que la prison ne soit pas la seule alternative pour punir et il appela à insuffler, par l'intermédiaire de l'image mouvante, une vie autre pour ceux qui sont derrière les barreaux sur fond d'un cinéma qui peut parler au cœur et à la raison. En effet, le cinéma doit interpeller les pouvoirs publics pour les impliquer dans ce processus d'humanisation et donc passer de la dissuasion à l'éducation et à la réinsertion.
Pour M. Abdelfattah Ezzine, professeur-chercheur en sociologie à l'Université Mohammed V de Rabat, le cinéma est un moyen interculturel et un mode d'inclusion par excellence, mais il reste à redéfinir l'africanité. Cinéma et monde carcéral : images de détresse, de crimes transactionnels qu'il faut cesser de traiter en simples faits divers, mais à la base d'un cinéma d'immigrants, un cinéma de la diaspora, un cinéma de l'enfermement. Il appela à la resocialisation de manière participative du détenu en vue d'une réelle réinsertion...
Mme Valérie Berthe Yeye, directrice des affaires juridiques et de la documentation à la Direction Générale du Cinéma et de l'Audiovisuel de Burkina Fasso, prit à son tour la parole pour rappeler que la migration est un phénomène séculaire et soulève la problématique du brassage des civilisations. Le cinéma, vitrine de la culture, joue un rôle essentiel dans l'intégration des migrants dans leurs pays d'accueil. Un migrant quitte un lieu pour un autre pour améliorer sa condition de vie et de celle de sa communauté, pour fuir la détresse... Arrivé dans le pays d'accueil, il est obligé, sous la pression de l'appréhension et de l'angoisse de perte d'identité, de s'adapter à d'autres référés. Et là, le cinéma, en tant que mode d'expression d'idées et de valeurs, peut agir et influencer pour une réinsertion humaine et socioéconomique.
M. Said El Mezouari, natif de Khouribga et critique du cinéma, après avoir exprimé une chaleureuse pensée pour Noureddine Sail qu'il a connu dans les circuits cinéphiliques, nota que le monde est ce qu'il est, à cause de l'émigration. Ce phénomène d'émigration qui, amplifié par les rouages de la mondialisation, peut souvent tourner au cauchemar. Le Maroc, pays d'émigration, devient un pays de transit et même d'accueil. Pour lui, le cinéma reste indubitablement un moyen de soulager les appréhensions qui oppressent le migrant une fois arrivé à une terre d'accueil dont les déchirements intérieurs, les fossés culturels, les chimères, les quêtes spirituelles : une véritable allégorie d'intérieur.
ELAZHAR


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.