Mdiq-Fnideq: les efforts se poursuivent pour circonscrire l'incendie de la forêt « Kodiat Tifour » (sources locales)    Cours des devises du mercredi 17 août 2022    A l'initiative du CRI : Souss-Massa se mobilise pour «Ouled Leblad»    Jerada : Trois personnes mortes asphyxiées dans un puits de charbon    Chtouka Aït Baha à l'heure du salon provincial de l'artisanat    Maroc : Azembay, un projet immobilier et touristique qui vire aux péripéties judiciaires    Huelva : Caixabank refuse d'enquêter sur la fraude à l'assurance visant des saisonnières marocaines    Le SG de l'ONU jeudi en Ukraine pour une rencontre avec Zelensky et Erdogan    Jeux de la solidarité islamique : Cinq médailles de bronze pour le Maroc    Algérie-Espagne : Les relations commerciales toujours suspendues    Accidents de la circulation: 20 personnes décédées et 2.244 autres blessées    Forêt    Casablanca : Kidnapping, séquestration et viol : 10 ans de prison ferme pour un jeune voyou    Saisie de cocaïne à Rabat et d'ecstasy à Meknès    Jerada: trois morts par asphyxie au dioxyde de carbone dans un puits d'extraction de charbon    Découverte macabre à Fkih Ben Salah    La revue de presse du mercredi 17 août    Intérieur: vaste mouvement des agents d'autorité touchant 43% de l'effectif    Tunisie: la nouvelle constitution adoptée à près de 95% des voix    Automobile : Le Maroc importe 1,1% de voitures espagnoles en 2021    Mouvement de mutation dans les rangs des agents d'autorité, 1.819 agents concernés    Universités marocaines : Grandes absentes du Classement de Shanghai    «La Marocanité du Sahara, une vérité incontestable, le plan d'autonomie, un choix stratégique»    La tribu Ouled Dlim réitère son engagement au processus de développement régional    Au moins 50 morts depuis juin au Nigeria    L'armée se retire du Mali après plus de neuf ans d'intervention    Dossier Spécial: Fête du Trône 2022    En attendant fin novembre prochain...    Programme PRIM : 5 projets en matière de migration sélectionnés dans l'Oriental    Un film brésilien remporte le Léopard d'Or    La pièce « Al Majdoubia » de Sami Saâdallah remporte le Grand Prix    Le Maroc prépare son dossier de candidature    Abdallah Bouhamidi: Quand le vélo devient un moyen de mesure du degré de la civilisation    Casablanca / Film éducatif : « La dernière vague » décroche le Grand Prix    Khadija El Bidaouia rassure ses fans et garde espoir (VIDEO)    La Turquie annonce le départ de 5 navires supplémentaires de céréales ukrainiennes    20e édition de L'Boulevard : Le Tremplin du 23 au 25 septembre au R.U.C Casablanca    Crise sino-américaine : Mise en garde US contre les manœuvres chinoises "irresponsables"    Football : le tirage au sort de la Botola Pro D1 et D2 le 19 août    Tournoi feu Ahmed Ntifi : L'Oriental accueille la 34ème édition    Lions de l'Atlas. Adil Ramzi: «Je contacterai Ziyech, une fois nommé adjoint de Regragui»    Ligue des champions de la CAF (Dames) : L'AS FAR exemptée des éliminatoires zonales en cours (Agadir)    Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    Le jury du Prix international Booker 2023 présidé par la Franco-marocaine Leïla Slimani    Hakim Ziyech toujours une priorité d'Erik ten Hag    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



OTAN : Les Etats-Unis redéployent leurs forces en Europe
Publié dans L'opinion le 30 - 06 - 2022

La guerre en Ukraine relance l'OTAN et amène l'Alliance atlantique, lors du Sommet de Madrid, à faire évoluer son concept stratégique, mais aussi à renforcer son dispositif.
Les Etats-Unis renforcent leur présence sur le vieux continent, comme l'annonce ce mercredi 29 juin le président américain Joe Biden. Lors d'un Sommet de l'alliance militaire, « qui marque l'Histoire » selon lui, il a annoncé une présence renforcée de militaires et de capacités américaines en Espagne, en Pologne, en Roumanie, dans les Etats baltes, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie.
L'objectif de ce déploiement est de « renforcer leur positionnement militaire en Europe », afin que l'OTAN puisse « répondre à des menaces venant de toutes les directions », a dit mercredi à Madrid le président américain, sans donner de chiffre sur le nombre de soldats concernés. Cet effort supplémentaire doit permettre de faire face aux nombreux défis qui se posent en Europe, selon lui.
Si Vladimir Poutine s'attendait à un affaiblissement de l'OTAN en attaquant l'Ukraine, c'est l'effet inverse qui est en train de se produire. « Il y aura plus d'OTAN », et non pas moins, explique notamment Joe Biden. Peu de temps après cette déclaration, la Russie a fait savoir qu'elle n'était « pas intimidée » par l'annonce du président des Etats- Unis.
« Ceux qui proposent de telles décisions ont l'illusion que la Russie pourra être intimidée, en quelque sorte contenue : ils n'y parviendront pas », répond le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov. « Il n'y aura aucun résultat, pas les résultats qu'ils escomptent de ces efforts ».
L'Ukraine renouvelle ses demandes de soutien
La guerre en Ukraine a occupé toute la matinée les trente dirigeants des pays membres de l'Alliance transatlantique qui était réunis en conclave, avec la participation du président ukrainien en visioconférence depuis Kiev. Volodymyr Zelensky réclame plus d'aide militaire, comme il le répète depuis le début de l'offensive russe. Il y a urgence, affirme l'Ukraine, car la situation sur le terrain se dégrade de jour en jour, même si les troupes russes progressent lentement.
Le président ukrainien réclame notamment de l'artillerie moderne et un soutien financier. Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, annonce la mise en place d'un programme d'assistance complet à l'Ukraine, pour l'aider à faire respecter son droit à la légitime défense.
Les détails n'ont pas encore été dévoilés, mais cette aide en faveur de l'Ukraine n'est évidemment pas bien perçue par Moscou. Le viceministre russe des Affaires étrangères accuse l'OTAN d'agressivité à l'égard de la Russie, et qualifie l'élargissement à la Finlande et à la Suède de « profondément déstabilisateur ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.