La CAF retire l'organisation de la CAN 2025 à la Guinée    PCR, Pass Vaccinal: L'ONDA annonce la levée des restrictions sanitaires    Drame au CHU Ibn Sina ? Ce qu'il en est vraiment    Covid-19: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    La Galerie Banque populaire met le patrimoine culturel à l'honneur    Le campus de l'Ecole 1337 à Tanger Med accueille sa première promotion d'étudiants    فيروس كورونا : تسجيل 10 إصابات جديدة في 24 ساعة الماضية    Le Crédit Agricole du Maroc reçoit le label de certification de l'IFACI    Maroc : L'effectif des personnes âgées passe à 4,5 millions en 2022    Marrakech: le Caïd de l'annexe administrative d'Azli suspendu pour corruption    Une première: de l'eau extraterrestre trouvée dans une météorite    Football : Les Lionnes de l'Atlas participent à un tournoi international en Espagne    Juan Vivas exige le maintien du visa pour les Marocains souhaitant se rendre à Sebta    Marrakech: Abdelouafi Laftit suspend le caïd d'Azli, accusé de corruption    Prix des carburants: le gouvernement réagit aux recommandations du Conseil de la concurrence    Le CESE présente son avis sur l'aménagement durable du littoral    Lions de l'Atlas: la pilule ne passe toujours pas pour Vahid Halilhodzic    Sécurité alimentaire : La BAD approuve un prêt de plus de 2 MMDH pour le Maroc    Tanger Med : le troisième campus de l'école 1337 accueille sa première promotion    Les dirigeants de l'Union européenne «rejettent» l'annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes    Burkina Faso: Incertitude sur un éventuel putsch    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    La FAO et le PNUE lancent un appel pour combattre le gaspillage alimentaire    Message de félicitations du roi Mohammed VI à l'émir du Koweït    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Sabotage des gazoducs Nord Stream : Cui bono ?    Botola Pro D1 / 4ème journée : FAR-DHJ et SCCM-RCA en ouverture ce vendredi    Football pour amputés : Appel aux supporters marocains à venir encourager l'équipe nationale    Festival de Fès de la culture soufie : Une 15ème édition dédiée à Moulay Abdellah Chérif Ouazzani    Partenariat : Accord entre l'AMPCC et l'Union des villes et communes de Côte d'Ivoire    BCIJ : Interpellation à Casablanca d'un extrémiste partisan de «Daech»    Achat d'armes russes: Des membres du Congrès américain réclament des sanctions contre l'Algérie    Amine Harit : "Mettre du rythme" face à Boufal, Ounahi et Salama    4ème journée de la Botola Pro D1 inwi: Un Wydad-RSB plus tendu que jamais    Prévue le 8 octobre: La Course internationale 10 km de retour à Marrakech    Le Maroc assure à partir du 1er octobre la présidence du Conseil de paix et de sécurité de l'UA    Maroc : Le mandat des membres du Conseil national de la presse prorogé de six mois    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    Exposition de l'artiste-peintre Aziz Arbaoui du 1er au 15 octobre à Béni Mellal    Clap de fin pour «Rachid Show» ? Allali brise le silence (PHOTO)    Migrations : L'Espagne souligne l'importance du ''Processus de Rabat''    Croissance économique : net ralentissement à 2% au T2-2022    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce vendredi 30 septembre    Armement/CAATSA : 27 députés américains demandent des sanctions économiques contre l'Algérie    BAM: un nouveau cycle de resserrement monétaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Energie renouvelable: Des Israéliens à l'assaut du marché marocain
Publié dans L'opinion le 16 - 08 - 2022

Deux entreprises israéliennes ont manifesté, lundi 15 août, leur volonté de s'installer au Maroc, avec pour objectif
de lancer des projets d'énergie renouvelable au Royaume. Voici comment le Maroc se démarque.
Deux entreprises israéliennes vont lancer des projets d'énergie renouvelable au Maroc. Il s'agit de la société Enlight Renewable Energy et New Med Energy, qui ont scellé un Accord de coopération conjointe pour développer et exploiter des projets énergétiques dans sept pays de la région MENA, dont le Maroc.
Enlight Renewable Energy (ENLT) a annoncé la signature de l'accord en vue de lancer le développement, le financement, la construction et l'exploitation de projets d'énergie renouvelable au Maroc, aux Emirats arabes unis, à Bahreïn, à Oman, en Arabie saoudite, en Egypte et en Jordanie. La collaboration fera bénéficier ces pays de la grande expérience et de l'expertise des deux entreprises israéliennes dans le domaine de l'énergie. Les deux entités exploiteront une très grande opportunité dans la région qui a commencé avec le gaz naturel.
Le Maroc réalise une très remarquable avancée en la matière. En effet, il demeure en tête des pays africains dans le secteur des énergies renouvelables. Ceci traduit l'engagement du Royaume depuis plusieurs décennies dans la protection du climat, tout en se dotant de plusieurs instruments afin d'atteindre ses objectifs, à savoir des stratégies de transition et d'efficacité énergétiques et de protection de la biodiversité. Par ailleurs, le Maroc s'est accaparé du premier rang au niveau continental, en se fixant des objectifs tels que l'atténuation des Gaz à effet de serre (GES) de 18,3% en 2030 et de 45,5% en 2030.
Pour ce faire, le Maroc détient des ressources énergétiques renouvelables considérables, notamment un potentiel technique solaire de plus de 49.000 TWH/an, un potentiel technique éolien de plus de 11.500 TWh/an et un potentiel d'énergie marocaine conséquent avec 3700 km de côte marine. En d'autres termes, si on exploite seulement 5% de ce potentiel, le Royaume pourrait répondre, sur le moyen terme, à ses besoins énergétiques, décarboner son économie et valoriser une partie de ses ressources sous forme d'électricité ou hydrogène vert pour l'exportation.
L'ambition du Maroc envers ce secteur est incarnée aussi par la recherche scientifique, en mettant en place notamment l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) en 2013, inaugurée en 2017 par SM le Roi Mohammed VI, ainsi que l'Institut de Recherche en Energies Solaires et Energies Nouvelles (IRESEN) en 2011 et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (MASEN) créée en 2010. Ces entités innovent pour faire des énergies vertes un des grands axes stratégiques du Maroc, esquissés depuis l'an 2000, et porter la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à 52% à l'horizon 2030, sachant qu'à la mi-2019, le Maroc en était à 36%.
Le pays se penche sur les énergies renouvelables en raison d'une double problématique. Il ne produit pas d'hydrocarbure et n'a pas la technologie nécessaire pour le nucléaire. Le pays s'est donc naturellement focalisé sur ses points forts : le soleil et le vent. Ces avancées permettent au Maroc d'exporter une plus grande partie de son électricité vers l'Espagne, le Portugal et même le Royaume-Uni. Actuellement, il existe deux interconnexions électriques avec l'Europe et une troisième est envisagée. Le complexe Noor Ouarzazate est considéré comme l'une des plus grandes installations de production d'énergie solaire au monde, en s'étendant sur 6.000 acres, soit 2430 ha.
A l'heure actuelle, le complexe est constitué de trois centrales électriques : Noor I (160 MW), Noor II (200 MW) et Noor III (150 MW), et une quatrième centrale, Noor IV (72 MW) est envisagée. Ces chantiers, conjugués aux ambitions du Maroc, ont fait du pays un eldorado pour les entreprises étrangères spécialisées en la matière et qui peuvent s'y installer et injecter d'importants capitaux dans un secteur en plein essor, surtout que le gouvernement juge que les projets demeurent encore en deçà de ses ambitions, bien que le pays a investi pas moins de 5,2 milliards de dollars dans des projets d'énergie solaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.