Marrakech-Safi : Le CRT lance une grande campagne de promotion digitale    97% des pharmaciens affirment que la chloroquine n'est pas disponible    L'arrivée d'Enzo Zidane au WAC : De l'infox et du « fake news » !    Demi-finales de la Ligue des Champions : Un vol spécial d'Al Ahly pour rallier Casablanca    Botola Pro D1 : Une bouffée d'oxygène pour le Hasania d'Agadir    Vente de boissons alcoolisées : la campagne d'assainissement se poursuit    Coronavirus: le Maroc enregistre 2444 nouveaux cas ce dimanche    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    Les Démocrates doivent désormais faire montre d' agressivité    Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Plaidoyer du CNDH en faveur du respect du droit de manifester pacifiquement    L'ambassadrice du Guatemala réitère la position de son pays en faveur de notre intégrité territoriale    Pour un nouveau multilatéralisme équitable et inclusif    Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler    Botola Pro D2 : Le suspense jusqu ' au bout MAS-SCCM à l' affiche    Lancement d'un baromètre régional de l'investissement à Béni Mellal-Khénifra    Les exportations nationales accumulent les contre-performances    Mohcine Zouak : La transition numérique pose le défi de repenser l'école    Haro sur l'hydrochloroquine    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre au titre de l' année 2020    Plaidoyer à Safi pour la création d' une Fondation du Festival national de l'Aïta    Programme d' animation culturelle à Guelmim-Oued Noun en dépit des contraintes du Covid-19    De précieuses découvertes archéologiques datant d'au moins du 2è siècle avant J.C    La formation et le travail de base, priorités de la FRMF    Centre d'immatriculation de Marrakech : tous les rendez-vous fixés précédemment sont annulés    Lycée Descartes : les parents d'élèves insatisfaits de l'enseignement à distance    Nouveaux programmes à fort impact social en 2020-2021    La généralisation de la couverture sociale nécessite une cohérence dans l'investissement à engager    La CGEM révèle ses propositions pour la LF-202    Or : c'est le moment de vendre vos bijoux !    «Revitaliser et répondre aux besoins de la standardisation de la langue amazighe»    L'émissaire par intérim de l'ONU en Libye soutient les conclusions des pourparlers de Bouznika    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    Aéronautique : cinq nouvelles ouvertures d'usines d'ici fin 2020    Casablanca : une intervention policière vire au drame    Bourita s'entretient par vidéoconférence avec le Secrétaire Général de l'ONU    El Otmani : Le Maroc toujours engagé en faveur d'«une solution définitive au différend régional» autour du Sahara marocain    Le président du gouvernement espagnol réitère l'appel à une solution politique basée sur le compromis    13e Festival de Fès de la culture soufie: une édition très spéciale!    HUSA-FUS (2-1) : Une défaite "cruelle", une victoire tombée du ciel !    Guerguerat: l'ONU réagit aux gesticulations du polisario    Vaccin chinois : trois hauts responsables marocains participent aux essais    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Président sénégalais réitère l'appui ferme et constant de son pays à la marocanité du Sahara
Fin de la visite d'Etat de SM le Roi au Sénégal Rabat et Dakar veulent imprimer une nouvelle dynamique à leur coopération économique et commerciale
Publié dans L'opinion le 20 - 03 - 2013

Le Maroc et le Sénégal ont exprimé leur volonté d'imprimer une nouvelle dynamique à leur coopération économique bilatérale, en décidant la tenue, le plus tôt possible, de la 14ème session de la grande Commission mixte de Coopération maroco-sénégalaise, indique un communiqué conjoint publié, mardi à Dakar, au terme de la visite officielle effectuée par SM le Roi Mohammed VI au Sénégal.
Les deux chefs d'Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président sénégalais, Macky Sall, qui a tenu à remercier le Souverain pour l'appui du Maroc au développement économique et social du Sénégal, se sont félicités des actions entreprises en vue de renforcer la coopération économique et commerciale et fait part de leur volonté de donner une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale.
SM le Roi et le Président sénégalais ont, dans ce sens, «instruit leurs délégations respectives à donner une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale, et ce, par la tenue, le plus tôt possible, de la 14ème session de la grande Commission mixte de Coopération maroco-sénégalaise», précise-t-on de même source.
Les deux Chefs d'Etat, qui se sont également félicités de la signature de l'Accord de transport routier international de voyageurs et de marchandises et du Protocole d'Accord de coopération dans les domaines des mines, des hydrocarbures, de l'électricité et des énergies renouvelables, ont procédé à la finalisation d'un accord sur le transport maritime prévoyant notamment l'ouverture d'une ligne maritime entre le Maroc et le Sénégal, qui sera signé très prochainement.
Ils n'ont pas manqué aussi de relever et de se réjouir des actions déjà entreprises et qui versent dans le renforcement des relations économiques et commerciales bilatérales notamment la tenue des Journées économiques et commerciales maroco-sénégalaises en décembre 2011 à Dakar, la participation significative du Maroc à la Foire Internationale de Dakar, en décembre 2012, l'organisation en marge de cette même foire, des Assises économiques maroco-sénégalaises, en présence d'une centaine d'hommes d'affaires marocains et autant de sénégalais et l'organisation par la Fédération nationale de l'Electricité et de l'Electronique du Maroc (FENELEC) de la 3ème Edition du Forum Maroc Afrique sur l'Electricité, en mai 2011 à Dakar.
Concernant le développement économique et social du continent africain, les deux pays ont souligné la nécessité de renforcer et diversifier la coopération interafricaine dans un esprit de solidarité.
Ils ont également invité la communauté internationale à prendre les mesures appropriées pour aider le continent africain à surmonter ses difficultés, aggravées par la crise financière et économique.
A ce propos, le président sénégalais a réaffirmé la volonté de son pays de soutenir l'aboutissement rapide du projet d'accord commercial et d'investissement entre le Royaume du Maroc et l'Union Economique et Monétaire de l'Ouest Africain (UEMOA).
Le Président sénégalais, M. Macky Sall a réitéré «l'appui ferme et constant de son pays à la marocanité du Sahara» et souligné que l'initiative marocaine d'une large autonomie au Sahara «constitue la solution idoine pour le règlement définitif de ce conflit».
Dans le communiqué conjoint, SM le Roi et le Président sénégalais ont souligné que la persistance du conflit du Sahara marocain constitue une «menace potentielle pour l'intégrité territoriale et la sécurité des Etats de la région et une entrave sérieuse au processus d'une intégration régionale conforme aux aspirations des peuples africains».
«Son Excellence Monsieur Macky Sall a, par la même occasion, réaffirmé toute l'importance qui s'attache au retour du Royaume du Maroc au sein de la grande famille de l'Union Africaine et s'est engagé à œuvrer à cet effet», ajoute le communiqué.
Satisfaction de l'adoption de la Résolution 2085 devant permettre au Mali de recouvrer sa souveraineté nationale
Au registre malien, SM le Roi Mohammed VI et le Président sénégalais ont exprimé leur satisfaction quant à l'adoption, sous la présidence marocaine, de la résolution 2085 du Conseil de Sécurité, «qui a arrêté une stratégie claire et articulée, devant permettre au Mali frère de recouvrer sa souveraineté nationale et son intégrité territoriale et de rétablir son ordre constitutionnel».
«Dans le même contexte, ils ont félicité la CEDEAO pour son engagement pionnier aux côtés du Mali, son appréciation globale, juste et pertinente de la situation, sa mobilisation énergique à l'échelle internationale et, enfin, ses capacités à réagir promptement, et de manière pragmatique», indique le communiqué conjoint maroco-sénégalais.
«Ils ont salué, également, les efforts de la France et de la Communauté internationale visant à aider le Mali à recouvrer sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire», ajoute le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.