Retour des MRE : Voici les prix proposés par RAM    Jerrada : Nouveaux projets pour renforcer les filières du miel et des arbres fruitiers    Aérien. La RAM dévoile ses nouveaux tarifs vers le Maroc    Législatives algériennes : le parti islamiste MSP revendique la majorité    Euro 2020 : Les Anglais convaincants ont battu les Croates décevants (1-0)    Euro 2020 : L'Autriche s'en sort bien face à la Macédoine du Nord (3-1)    Facilitation des démarches consulaires, douanières et sanitaires...les nouvelles directives de SM le Roi en faveur des MRE    Evolution du coronavirus au Maroc : 270 nouveaux cas, 523.890 au total, dimanche 13 juin 2021 à 16 heures    La résolution européenne sur le Maroc est "erronée" et "inappropriée", selon une sénatrice italienne    Algérie: Une APN qui n'a rien de populaire    Marge du G7: Bras de fer USA-Chine    Rassemblement à Paris des sympathisants du Hirak contre les législatives voulues par le «pouvoir assassin»    Cette Espagne hégémonico-nostalgique qui a mal du Maroc    Déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai 2021 (TGR)    La famille Belkhayat ouvre le capital de Dislog Industries à Mediterrania Capital Partner    Attijari Global Research : des convictions à l'épreuve de la crise    Euro 2021 : l'écroulement de Christian Eriksen réveille les souvenirs de scènes dramatiques    Pour un meilleur accueil des MRE: Prix raisonnables et nombre de rotations suffisant    L'Opinion : Désunis jusqu'à la fin !    Météo Maroc: Temps assez chaud avec nuages dans des régions (dimanche 13 juin)    L'AMDV veut que les réponses du législateur face aux violences sexuelles soient renforcées    Opération Marhaba 2021: des incertitudes planent toujours    Voyageurs : Le ministère de la santé publie les fiches à remplir    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    L'affaire Brahim Ghali a un nom : Arancha González Laya    France : les réservations vers le Maroc en très forte augmentation    Chine : 12 morts dans l'explosion d'une conduite de gaz dans un complexe résidentiel    OCP : franc succès pour la nouvelle émission obligataire internationale de 1,5 milliard de dollars    UNE RESOLUTION EUROPEENNE DENONCANT LE MAROC : CHERCHEZ L'ERREUR !!!    Oriental Le développement des zones frontalières, priorité pour l'Istiqlal    Journée mondiale du donneur de sang: un appel pressant à l'action pour augmenter la collecte de cette matière vitale    Plus de deux tonnes de drogue saisies à Mohammedia    Yassine Bounou évoque ses ambitions avec les Lions de l'Atlas    Hakimi et Lukaku dédient leurs buts à Christian Eriksen    Laâyoune: le droit à la santé à l'ère de la Covid-19 domine les débats de la CRDH    Karaté : Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Bruxelles attend de Biden des engagements clairs sur le partenariat transatlantique    Algérie: les élections législatives ne vont pas régler le problème (Think tank US)    Euro 2021: le Danemark s'incline devant la Finlande (VIDEO)    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ukraine: La France ne fournira pas d'armes
Publié dans L'opinion le 06 - 02 - 2015

La France n'a «pas l'intention de fournir aujourd'hui des armes létales» à l'Ukraine, où les combats font rage dans l'est entre forces loyalistes et séparatistes pro-russes, a déclaré mercredi le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.
Cette mise au point intervient alors que le débat monte en Europe sur l'opportunité de livrer des armes à Kiev et que les Etats-Unis ont reconnu envisager la possibilité de fournir des armes défensives à l'Ukraine. Des bombardements ont frappé mercredi un hôpital à Donetsk, bastion des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine, causant la mort d'au moins quatre civils, au moment où l'UE réclamait une trêve immédiate pour que les civils puissent fuir les combats. Les victimes ont été fauchées par les tirs de mortier qui ont touché l'hôpital N°27, selon des habitants du quartier.
«Nous pensons qu'il faut trouver une issue politique à cette crise», a déclaré Le Drian lors d'une conférence de presse commune avec son homologue canadien Rob Nicholson. La position de la Russie, accusée par Kiev et les Occidentaux de soutenir militairement les séparatistes ukrainiens, «n'est pas acceptable, nous le disons avec fermeté, et nous poursuivons les sanctions à cet égard», a ajouté Le Drian. «En même temps, il faut éviter par tous les moyens la poursuite d'une situation de conflit qui s'aggrave», a-t-il déclaré.
Face à la détérioration de la situation dans l'est de l'Ukraine, où le conflit a fait plus de 5.300 morts en dix mois, les Etats-Unis ont reconnu lundi réfléchir à un renforcement de leur aide militaire. «Ce qui est en cours de discussion, c'est que nous devrions peut-être fournir des armes défensives, de l'équipement défensif» aux forces armées de Kiev, a expliqué un responsable du Pentagone. «Ce dont nous avons besoin, c'est d'équipements sophistiqués, ce sont des outils de communication, de brouillage électronique ou des radars. Ce sont des équipements nécessaires dans une armée moderne», a de son côté déclaré le chef de la diplomatie ukrainienne Pavlo Klimkine.
Un conflit qui s'aggrave
Cinq mille morts depuis le début des hostilités, deux cents au cours de la semaine dernière et pas de solution en vue : le conflit dans l'est de l'Ukraine ne s'apaise pas et même s'aggrave. Le cessez-le-feu conclu à Minsk en septembre n'a jamais été respecté. De nouveaux pourparlers viennent d'échouer. Soutenus par Moscou, les séparatistes prorusses se sont emparé de l'aéroport de Donetsk, chassant l'armée ukrainienne régulière, et attaquent Marioupol. La prise de ce port sur la mer Noire pourrait leur permettre de créer un corridor jusqu'à la Crimée, annexée par la Russie en mars 2014.
Les Occidentaux sont perplexes : que veut Vladimir Poutine, dont les actes démentent constamment les paroles ? Quand François Hollande a fait escale à Moscou en rentrant du Kazakhstan, le président russe lui a dit qu'il ne voulait pas annexer le Donbass. François Hollande l'a cru. A l'occasion, Poutine affirme même qu'il veut respecter l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Il nie avoir envoyé ses soldats soutenir les séparatistes et, en Russie, fait taire ceux qui dénoncent le retour des cercueils.
La diplomatie française maintient contre vents et marées «le format Normandie», du nom de la rencontre entre François Hollande, Vladimir Poutine, Angela Merkel et Petro Porochenko, en juin dernier, à l'occasion de l'anniversaire du Débarquement. Les ministres des Affaires étrangères des Quatre se sont récemment réunis à Berlin, où ils sont tombés d'accord sur un arrêt des combats, le retrait des armes lourdes à 15 km de la ligne de front...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.