Maroc/Conseil de gouvernement : Voici l'ordre du jour de la réunion du 15 avril    L'Europe doit être pragmatique et ouvrir son propre bureau de représentation dans les provinces du Sud du Maroc    AXA Crédit: résilience avérée dans un contexte de crise sanitaire    Casablanca: obsèques de Réda Saki en présence de Soufiane Rahimi (VIDEO)    Ramadan: les autorités serrent la vis à Casablanca    Recherche biomédicale/Maroc : Les laboratoires Laprophan et l'USMBA signent un partenariat    Meeting Fédéral d'Athlétisme: Deux nouveaux records nationaux battus par Siba et Koussi    Violence subie par les hommes: les constats de l'enquête du HCP    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale : Avancées majeures et travail de longue haleine en perspective
Publié dans L'opinion le 21 - 03 - 2015

La communauté internationale célèbre, samedi, la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, dans un contexte marqué par des évolutions sans conteste majeures à l'échelon international, alors qu'un travail de longue haleine est en perspective afin d'endiguer ce phénomène.
La journée du 21 mars a été choisie par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1966 pour lutter contre la discrimination raciale. En effet, cette date commémore la tragédie du 21 mars 1960, en Afrique du Sud. Ce jour-là, alors qu'à Sharpeville des personnes manifestaient pacifiquement pour dénoncer l'apartheid, la police ouvrit le feu et tua 69 personnes.
"Apprendre des tragédies historiques pour mieux lutter contre la discrimination raciale" est le thème choisi cette année par les Nations unies pour commémorer cette journée. Il reviendra sur les origines du racisme et de la discrimination raciale et soulignera la nécessité d'apprendre les leçons que l'histoire a pu nous enseigner afin de combattre ces fléaux.
Partout dans le monde, plusieurs personnes peuvent faire l'objet de discrimination raciale, à l'école, au travail, dans la recherche d'un logement, ou dans leurs actions quotidiennes pour la simple raison que leur peau diffère de la majorité de celle de la population.
Même au sein des stades et complexes sportives, où le fair-play doit prévaloir, des scènes de discriminations ciblent fréquemment les joueurs de race différente, notamment les sportifs d'origine africaine.
Quoique peu fréquent au Maroc, ce phénomène a conduit le législateur à mettre en place une batterie de mesures afin de prémunir la société contre toute forme de discrimination basée sur la race. Sous cet angle, la Constitution de juillet 2011 stipule expressément dans son préambule que "Le Royaume du Maroc réaffirme son attachement aux droits de l'Homme tels qu'ils sont universellement reconnus", expression, si besoin en est, de la détermination du Maroc à œuvrer à la protection des droits des citoyens marocains ainsi que des ressortissants étrangers se trouvant sur son sol quelle qu'elle soit leur race ou origine.
En fait, le Maroc s'est vu doté d'un échafaudage juridique solide en la matière, à l'instar du code de la famille qui consacre davantage la parité Homme-femme, le code du travail et la réforme du code de la nationalité qui permet à la femme marocaine de transmettre sa nationalité à ses enfants, outre la loi relative aux partis politiques, interdisant toute constitution d'un parti politique sur une base discriminatoire.
Dans ce sens, le projet de loi n 79-14 relatif à l'Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination, créée en vertu de l'article 19 de la Constitution de 2011, a été adopté jeudi par le conseil de gouvernement, démonstration éloquente de la volonté gouvernementale à donner corps aux dispositions constitutionnelles.
Le Conseil a également décidé de mettre en place une commission interministérielle qui sera chargée d'examiner et de faire intégrer les modifications et les observations présentées au projet initial en toute conformité avec les Principes de Paris régissant les institutions nationales chargées de la promotion et la protection des droits de l'homme.
Force est de constater, par ailleurs, que les droits des migrants sont sans cesse remis en cause de manière récurrente. D'où l'initiative royale volontariste, lancée en 2013 et qui a pris fin en décembre dernier, de régulariser la situation des migrants en situation illégale au Maroc afin qu'ils puissent jouir de la plénitude de leurs droits et apporter leur lot à l'édification de la société.
Il va sans dire que la lutte contre la discrimination raciale requiert une mobilisation citoyenne générale afin de freiner ce phénomène et d'offrir aux individus et à la société toutes les conditions à même de leur permettre de démontrer l'étendue de leurs talents et potentialités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.